Technologie Blockchain

Bank of America : la technologie blockchain, une opportunité juteuse pour des sociétés comme Amazon ou Microsoft

Bank of America

Le géant Bank of Ame­ri­ca estime que le mar­ché de la blo­ck­chain pour­rait bien­tôt peser 7 mil­liards de dol­lars. Il s’attend à ce que cette tech­no­lo­gie offre de nou­veaux relais de crois­sance à des géants du Web comme Micro­soft ou Ama­zon.

Si les ana­lystes de la banque n’ont pas pro­po­sé de calen­drier pré­cis, ils jugent que 2% des ser­veurs uti­li­sés par les entre­prises devraient bien­tôt s’appuyer sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain – des ser­veurs qui sup­posent cha­cun un coût annuel de 5 500 dol­lars.

Kash Ran­gan, l’un des cher­cheurs de la banque d’investissement amé­ri­caine, a décla­ré à CNBC que cette tech­no­lo­gie devrait pro­fi­ter aux plus grandes socié­tés au monde, en évo­quant notam­ment le cas d’Ama­zon :

« Ama­zon béné­fi­cie­ra de la demande pour des ser­vices de cloud liée à l’implémentation de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, tan­dis que l’amélioration du sui­vi de la chaîne logis­tique ren­dra ses opé­ra­tions de vente plus effi­cientes ».

Selon M. Ran­gan, si dif­fé­rents cas d’usage poten­tiels de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain sont recon­nus, « des produits/services com­plets n’ont pas encore été déve­lop­pés, et ne sont pas encore uti­li­sés en pro­duc­tion ». Ain­si, la capa­ci­té de cette tech­no­lo­gie à appor­ter une réelle valeur ajou­tée à des clients n’aurait pas encore été prou­vée.

L’homme a ajou­té que les inno­va­tions qu’elle apporte pour­raient faire bas­cu­ler des modèles « Soft­ware as a Ser­vice » (SaaS) vers des dis­po­si­tifs « Blo­ck­chain as a Ser­vice » (BaaS). Il s’est notam­ment appuyé sur l’exemple de la pla­te­forme Azure de Micro­soft, qui offre des ser­vices blo­ck­chain.

« Le BaaS pro­po­sé par Azure offre des ser­vices comme des “smart contracts” et d’autres appli­ca­tions tierces, et devrait pro­fi­ter de l’accélération de l’utilisation de la blo­ck­chain sur la pla­te­forme ».

IBM, Alibaba et Microsoft se tournent vers la blockchain

Technologie BlockchainPar­mi les autres géants du numé­rique qui seraient sus­cep­tibles de tirer pro­fit de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, Bank of Ame­ri­ca cite Oracle, IBM, Sales­force et VMWare, ain­si que des grands acteurs de l’immobilier et du prêt comme Red­fin, Zillow, ou Len­ding­tree.

En juillet, IBM a conclu un accord sur 5 ans avec le gou­ver­ne­ment aus­tra­lien pour 740 mil­liards de dol­lars. L’entreprise l’aidera à uti­li­ser la tech­no­lo­gie blo­ck­chain pour ren­for­cer la sécu­ri­té de ses don­nées et amé­lio­rer l’efficacité de ses pro­cess.

Fin août, on appre­nait qu’Ali­ba­ba, le géant chi­nois du e-com­mece, avait déjà dépo­sé 90 demandes de bre­vet liées à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, deve­nant ain­si l’entreprise la plus pro­li­fique en la matière.

De son côté, Micro­soft avait annon­cé dès 2015 le lan­ce­ment de la pla­te­forme « Azure Blo­ck­chain as a Ser­vice», basée sur Ethe­reum. La firme de Red­mond y a récem­ment intro­duit un sys­tème de vali­da­tion « Proof of Autho­ri­ty ».

En avril, le ser­vice de cloud Ama­zon Web Ser­vices avait lan­cé un ser­vice per­met­tant de « créer et déployer des réseaux blo­ck­chain sécu­ri­sés » s’appuyant sur le modèle des réseaux Ethe­reum et Hyper­led­ger Fabric.

Réfé­rence : Coin­Te­le­graph

Bank of Ame­ri­ca : la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, une oppor­tu­ni­té juteuse pour des socié­tés comme Ama­zon ou Micro­soft
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14