Bitcoin Prix & Opinions

Pour un professeur d’économie, le Bitcoin constitue une « gigantesque bulle spéculative »

Nouriel Roubini

Une autre figure de la finance cri­tique ver­te­ment, à nou­veau, le Bit­coin.

Dans un entre­tien accor­dé à Busi­ness Insi­der, Nou­riel Rou­bi­ni, pro­fes­seur d’économie au sein de la pres­ti­gieuse Stern School of Busi­ness, a émis un sen­ti­ment bais­sier au sujet du Bit­coin, esti­mant que la hausse de son prix serait consti­tu­tive d” »une gigan­tesque bulle spé­cu­la­tive. »

Nou­riel Rou­bi­ni, que cer­tains sur­nomment Dr. Doom (« Dr. Des­tin Tra­gique ») pour avoir pré­dit avec suc­cès la crise finan­cière de 2008, n’est pas tendre vis-à-vis du Bit­coin. Il estime que, même si la tech­no­lo­gie Blo­ck­chain semble pro­met­teuse, le Bit­coin man­que­rait de méthodes « sérieuses » de paie­ment et de réserve de valeur. Il est per­sua­dé qu’aucune rai­son fon­da­men­tale ne vient sou­te­nir son prix actuel. Pour M. Rou­bi­ni, le Bit­coin « se nour­rit de lui-même ».

Ses com­men­taires font suite à des remarques simi­laires ces der­niers mois, des grandes figures de la finance s’étant expri­mées au sujet de la cryp­to-mon­naie. Jamie Dimon, CEO de JPMor­gan Chase, avait décla­ré que le Bit­coin était « une escro­que­rie », et War­ren Buf­fet, l’investisseur mil­liar­daire, avait jugé qu’il se trou­vait « dans une véri­table bulle ».

Et comme de nom­breux obser­va­teurs, M. Rou­bi­ni a esti­mé que le Bit­coin nour­ris­sait la cri­mi­na­li­té.

« Par ailleurs, il est aus­si uti­li­sé par des cri­mi­nels, qui peuvent ain­si mener des affaires dou­teuses. Je pense que de plus en plus de pays risquent de ban­nir les pla­te­formes d’échange de cryp­to-mon­naies, comme l’a déjà fait la Chine. De nou­velles régle­men­ta­tions vont être impo­sées. Voi­ci les rai­sons pour les­quelles le Bit­coin approche de sa fin,» a-t-il expli­qué.

Ces com­men­taires inter­viennent alors que le prix du Bit­coin a atteint un nou­veau record his­to­rique, à 7 879,06 $ – un record atteint juste après l’annonce de l’annulation du hard fork SegWit2x, qui sus­ci­tait de vifs débats au sein de la com­mu­nau­té Bit­coin.

Ce n’est pas la pre­mière fois que Nou­riel Rou­bi­ni s’attaque à la pre­mière cryp­to-mon­naie au monde. En 2014, il l’assimilait à une « pyra­mide de Pon­zi », et cri­ti­quait la vola­ti­li­té de son prix, ain­si que l’effondrement de la pla­te­forme d’échange Mt.Gox.

Réfé­rences : Coin­Desk, Busi­ness Insi­der

Mer­ci !




[wpcrypto_list]