Bitcoin Prix & Opinions

Le Bitcoin représente « le nouvel or des jeunes générations », selon un professeur de finance

Bitcoin or

En 2021, le métal pré­cieux a déçu les inves­tis­seurs à la recherche d’une pro­tec­tion contre l’in­fla­tion, enre­gis­trant sa pire per­for­mance depuis 2015.

Coffre-fort BitcoinLe Bit­coin, l’ac­tif numé­rique le plus valo­ri­sé des cryp­to-mar­chés, a rem­pla­cé l’or en tant que pro­tec­tion contre l’in­fla­tion auprès des jeunes inves­tis­seurs . C’est ce qu’a récem­ment décla­ré Jere­my Sie­gel, un pro­fes­seur de finance de l’é­cole de com­merce amé­ri­caine Whar­ton School.

Dans un entre­tien accor­dé ven­dre­di der­nier à CNBC, l’u­ni­ver­si­taire a indi­qué que la per­for­mance de l’or avait été, contrai­re­ment à celle du BTC, « déce­vante » en 2021 :

« Soyons clairs, je pense que le Bit­coin a rem­pla­cé l’or en tant que pro­tec­tion contre l’in­fla­tion dans l’es­prit de nom­breux jeunes inves­tis­seurs. Les coins numé­riques repré­sentent le nou­vel or pour les millennials.

Je pense que les jeunes géné­ra­tions voient le Bit­coin comme un sub­sti­tut à l’or ».

Jere­my Sie­gel a rap­pe­lé que les géné­ra­tions pré­cé­dentes avaient assis­té à la flam­bée de l’or dans les années 1970, inti­me­ment liée à la hausse de l’inflation.

Le métal pré­cieux, qui est tra­di­tion­nel­le­ment l’un des actifs pri­vi­lé­giés par les inves­tis­seurs à la recherche d’une réserve de valeur, a déçu en 2021. Il a ain­si enre­gis­tré sa pire per­for­mance depuis 2015, se dépré­ciant de près de 5%. Mal­gré une forte insta­bi­li­té au cours de la même année, le Bit­coin a connu une hausse d’en­vi­ron 60% l’an­née dernière.

Mark Cuban : le Bitcoin est « meilleur que l’or »

Bitcoin orPlu­sieurs inves­tis­seurs ont confié ces der­niers mois qu’ils pri­vi­lé­giaient l’ac­tif numé­rique. C’est notam­ment le cas de Mark Cuban, pro­prié­taire des Dal­las Mave­ricks, qui avait décla­ré en octobre que le BTC était « meilleur que l’or ». De son côté, Bar­ry Stern­licht, cofon­da­teur du Star­wood Capi­tal Group, avait indi­qué que l’or n’a­vait, selon lui, « aucune valeur ». Il avait expli­qué qu’il déte­nait du BTC pour se pré­mu­nir du recours à la planche à billets par le gouvernement.

Mal­gré tout, cer­tains ana­lystes ont fait remar­quer que l’aug­men­ta­tion de l’in­fla­tion n’a­vait pas sys­té­ma­ti­que­ment une influence posi­tive sur le cours du Bit­coin. En juillet, la socié­té de cour­tage Charles Schwab indi­quait que la hausse de l’in­fla­tion aux États-Unis pen­dant le pre­mier semestre 2021 était allée de pair avec la chute du BTC.

« Jus­qu’i­ci, nous ne pou­vons pas mon­trer de cor­ré­la­tion sta­tis­ti­que­ment signi­fi­ca­tive entre l’in­fla­tion aux États-Unis et les prix du Bit­coin », avait de son côté décla­ré Kim Grauer, direc­trice de la recherche pour Chainalysis.

« Nous savons tou­te­fois que de nom­breuses per­sonnes inves­tissent dans le Bit­coin pour se pro­té­ger de l’inflation ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.