Bitcoin Prix & Opinions

Pour un professeur de finance, le Bitcoin est entré dans une « spirale meurtrière »

Crypto-monnaies mortes

spirale meurtriere BitcoinEn avril, alors que le BTC s’échangeait à envi­ron 7 000 dol­lars, Atu­lya Sarin, un pro­fes­seur de finance de l’université de San­ta Cla­ra, avait publié un article d’opinion dans lequel il évo­quait la situa­tion du réseau Bit­coin.

Il y écri­vait que la hausse des coûts du minage, cou­plée à la pos­si­bi­li­té pour les inves­tis­seurs bais­siers de « shor­ter » le Bit­coin sur les mar­chés à terme, pour­rait son­ner le glas de la pre­mière mon­naie numé­rique.

Ce lun­di, après une baisse sup­plé­men­taire de 45% du cours du BTC, M. Sarin en est désor­mais per­sua­dé : le Bit­coin est entrée dans une « spi­rale meur­trière», et il pour­rait bien­tôt n’avoir plus « aucune valeur ».

Dans une tri­bune publiée sur le site Mar­ket­Watch, l’universitaire a ain­si décla­ré que le BTC était embar­qué dans une « chute rapide et dou­lou­reuse vers zéro ». Cette baisse serait, selon lui, iné­luc­table, puisque le prix d’un BTC ne suf­fit plus à cou­vrir les dépenses néces­saires à son obten­tion lors du minage.

« Le fait de miner à un coût plus impor­tant que celui auquel il est pos­sible de revendre sur les mar­chés à terme conduit à une des­truc­tion de valeur. Par consé­quent, les inves­tis­seurs ration­nels – même ceux qui croient fer­me­ment au rebond du Bit­coin – n’ont pas d’incitation à miner, puisque le coût du minage est plus éle­vé que le prix du contrat à terme. Ils feraient mieux d’acheter leurs BTCs direc­te­ment sur les mar­chés à terme.

Contrai­re­ment à l’or, qui par­vient à conser­ver sa valeur même lors de l’arrêt du minage, le Bit­coin n’a plus aucune valeur sans l’activité de minage qui main­tient le registre du réseau. Sans celle-ci, le Bit­coin n’est plus qu’une série de nombres chif­frés sans aucune valeur ».

Ce que M. Sarin omet de pré­ci­ser, c’est que les cryp­to-mon­naies qui s’appuient sur un sys­tème de vali­da­tion par preuve de tra­vail vont ajus­ter leur dif­fi­cul­té de minage de manière dyna­mique afin de prendre en compte les évo­lu­tions du taux de hachage four­ni par les mineurs.

On a d’ailleurs pu consta­ter ce lun­di que ce niveau de dif­fi­cul­té avait dimi­nué de plus de 15% – une baisse qui va per­mettre de réduire les dépenses néces­saires à l’obtention d’un Bit­coin.

Des individus « guidés par leur avidité »

Pour­sui­vant sa pré­dic­tion bais­sière, le pro­fes­seur a décla­ré que le Bit­coin n’était pas en mesure de deve­nir une réserve de valeur uni­ver­selle – un sta­tut mono­po­li­sé par l’or :

« Contrai­re­ment à l’or, qui est, pro­ba­ble­ment suite à un hasard his­to­rique, uni­ver­sel­le­ment accep­té en tant que réserve de valeur, le Bit­coin est une mar­chan­dise numé­rique dénuée d’une telle accep­ta­tion uni­ver­selle ».

Pour M. Sarin, les indi­vi­dus qui ont inves­ti ces der­niers mois sur les cryp­to-mar­chés seraient majo­ri­tai­re­ment gui­dés par leur avi­di­té, plu­tôt que par une croyance dans la tech­no­lo­gie ou les appli­ca­tions des actifs numé­riques :

Alors que les pre­miers ache­teurs et mineurs de Bit­coins étaient de véri­tables croyants dans l’évolution radi­cale pro­mue par les cryp­to-mon­naies, et qu’ils étaient prêts à réa­li­ser les inves­tis­se­ments néces­saires pour espé­rer des pro­fits futurs, les ache­teurs et mineurs nou­vel­le­ment arri­vés sur les mar­chés sont des indi­vi­dus ordi­naires, gui­dés par leur avi­di­té ».

Le Bit­coin a for­te­ment souf­fert cette année. La pre­mière mon­naie numé­rique a per­du 80% de sa valeur depuis son record his­to­rique de décembre der­nier, à près de 20 000 dol­lars.

Notons que ce n’est pas la pre­mière fois que le BTC enre­gistre de telles baisses : la cryp­to-mon­naie ima­gi­née par Sato­shi Naka­mo­to a déjà connu dans son his­toire trois autres krachs d’une même ampleur.

Réfé­rences : CCN, Mar­ket­Watch

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Pour un pro­fes­seur de finance, le Bit­coin est entré dans une « spi­rale meur­trière »
1 (20%) 3 votes

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14