Bitcoin Prix & Opinions

Pour Jack Dorsey, Meta (ex Facebook) aurait dû se focaliser sur le Bitcoin

Jack Dorsey

Le diri­geant estime que si Meta a sans doute déve­lop­pé le Diem « pour de bonnes rai­sons, » l’en­tre­prise aurait dû s’ap­puyer sur un pro­to­cole open-source comme celui du Bit­coin plu­tôt que de cher­cher à créer sa propre monnaie.

Jack Dor­sey, le fon­da­teur de Twit­ter, a récem­ment évo­qué l’é­chec du pro­jet de cryp­to­mon­naie de Meta, le Diem. Il juge qu’il s’a­gis­sait « d’une perte de temps et d’éner­gie », et que le géant du réseau social aurait plu­tôt dû cher­cher à « rendre le Bit­coin plus acces­sible à tous ».

Michael Say­lor, PDG de MicroS­tra­te­gy et Bit­coi­ner de renom, a inter­viewé Jack Dor­sey ce mar­di dans le cadre de la confé­rence « Bit­coin for Cor­po­ra­tions 2022 ». Orga­ni­sée par sa socié­té, celle-ci vise à explo­rer la façon dont les grandes entre­prises peuvent inté­grer et uti­li­ser le BTC.

Au cours de cet entre­tien, Jack Dor­sey a confié qu’il esti­mait que Face­book aurait dû se tour­ner vers un pro­to­cole comme celui du Bit­coin, plu­tôt que de ten­ter de conce­voir sa propre cryptomonnaie.

« Je pense qu’il y a de nom­breuses leçons à tirer de cette his­toire avec le Libra [son ancien nom] et le Diem », a confié le diri­geant à Michael Say­lor. « Ils ont dû apprendre beau­coup, mais je pense que cette ini­tia­tive a repré­sen­té une perte de temps et d’énergie ».

Ces décla­ra­tions n’ont rien de sur­pre­nant. Après s’être reti­ré de son rôle de PDG de Twit­ter en novembre der­nier, Jack Dor­sey avait confié qu’il comp­tait faire du Bit­coin le centre d’at­ten­tion de son entre­prise, Block (ancien­ne­ment connue sous le nom de Square). Depuis plu­sieurs années, celle-ci per­met à ses uti­li­sa­teurs d’a­che­ter faci­le­ment du Bit­coin à tra­vers l’ap­pli­ca­tion mobile Cash App.

« Ces deux ou trois années [de déve­lop­pe­ment] auraient pu être uti­li­sées pour ten­ter de rendre le Bit­coin plus acces­sible aux indi­vi­dus du monde entier », a‑t-il expli­qué lors de cette conférence.

Le diri­geant a ajou­té que l’in­té­gra­tion du BTC pour­rait pro­fi­ter à de nom­breux pro­duits de Meta, comme Face­book Mes­sen­ger, Ins­ta­gram ou WhatsApp.

« Nous avons aujourd’­hui ce réseau ouvert. Il est uti­li­sable. Il n’est pas encore acces­sible à tous, mais il est utilisable ».

« Plus nous le ren­drons simple, plus vite nous le ferons, plus nous le ren­drons acces­sible, et plus tout ira pour le mieux, comme tout ce que Face­book a ten­té de faire avec le Libra ».

En 2019, Face­book avait publié le « white paper » du Libra, son pro­jet de cryp­to-infra­struc­ture finan­cière. Après avoir fait face à plu­sieurs obs­tacles régle­men­taires, il avait été renom­mé en « Diem » en décembre 2020, avant d’être arrêté.

Il y a quelques jours, Meta a annon­cé qu’elle allait céder la pro­prié­té intel­lec­tuelle du Diem à la Sil­ver­gate Capi­tal Cor­po­ra­tion pour une valeur totale de 182 mil­lions de dollars.

Le mois der­nier, Cash App avait inté­gré dans sa der­nière mise à jour le réseau Light­ning Net­work, per­met­tant d’ef­fec­tuer des tran­sac­tions qua­si-gra­tuites et qua­si-ins­tan­ta­nées en BTC grâce à ce pro­to­cole de paie­ment de seconde couche.

Rate this post