Bitcoin Prix & Opinions

Pour la Réserve fédérale, c’est l’arrivée de contrats à terme qui serait à l’origine de la chute du Bitcoin

Federal Reserve Bank of San Francisco

Selon une étude publiée cette semaine par la Fede­ral Reserve Bank of San Fran­cis­co, la chute du Bit­coin enre­gis­trée ces der­niers mois serait direc­te­ment liée au lan­ce­ment, en décembre 2017, de contrats à termes ados­sés à l’actif numé­rique.

Le 17 décembre der­nier, le Bit­coin – la pre­mière cryp­to-mon­naie en termes d’ancienneté et de « capi­ta­li­sa­tion » – fran­chis­sait un record his­to­rique à un peu plus de 20 000 dol­lars.

Sur l’année 2017, l’actif avait enre­gis­tré une hausse de plus de 1 200%, grim­pant de moins de 1000 dol­lars à près de 13 000 dol­lars.

L'évolution du prix du Bitcoin en 2017
L’évolution du prix du Bit­coin en 2017

Mais dans la fou­lée, le cours du BTC avait plon­gé, pas­sant juste au-des­sus du seuil des 6 000 dol­lars au début du mois de février.

L'évolution du prix du Bitcoin en 2017-2018
L’évolution du prix du Bit­coin depuis l’arrivée des mar­chés à terme

Lors de la rédac­tion de cet article, le BTC avait depuis retrou­vé des cou­leurs : il s’échangeait en moyenne à 9143 dol­lars.

Les marchés à terme seraient à l’origine de cette chute

Contrats à termeSelon une étude menée par la Fede­ral Reserve of San Fran­cis­co, la chute du prix du Bit­coin consta­tée ces der­niers mois serait direc­te­ment liée au lan­ce­ment de mar­chés à terme autour de l’actif :

« Après une flam­bée rapide, la chute du prix juste après l’arrivée des contrats à terme ne semble pas être une simple coïn­ci­dence. […] Il s’agit d’un effet cohé­rent avec les com­por­te­ment de tra­ding qui accom­pagnent typi­que­ment, pour un actif, l’arrivée d’un mar­ché à terme ».

Notons que cette théo­rie avait déjà été relayée par de nom­breux obser­va­teurs de l’écosystème. Dans un tweet publié en jan­vier der­nier, l’investisseur @Cryptopiep pré­sen­tait le méca­nisme par lequel des ges­tion­naires d’actifs pour­raient avoir uti­li­sé les mar­chés à terme pour favo­ri­ser la chute du Bit­coin, avant de tirer pro­fit de celle-ci.

À la mi-décembre 2017, le Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange (CME) avait lan­cé les pre­miers contrats à terme sur le BTC. Le même jour, la mon­naie numé­rique avait atteint son record his­to­rique – un record à 20 078,40 dol­lars, selon les don­nées four­nies par le site Coin­Mar­ket­Cap. Une semaine plus tard, le Chi­ca­go Board Options Exchange (CBOE) lui avait emboî­té le pas en met­tant en place son propre mar­ché à terme.

Des « pessimistes » se sont vu offrir la possibilité d’entrer sur le marché

Baisse prix BitcoinPour la Fede­ral Reserve Bank of San Fran­cis­co, avant l’arrivée de ces mar­chés à terme, il n’existait pas de moyen simple per­met­tant à des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels de spé­cu­ler sur la baisse du prix du Bit­coin. Le cours du BTC conti­nuait d’augmenter puisque les agents opti­mistes auraient conti­nué d’y inves­tir de l’argent, tan­dis que les autres se seraient conten­tés de res­ter à l’écart du mar­ché.

Car même si des pla­te­formes telles que Bit­MEX per­met­taient déjà de spé­cu­ler à la baisse sur le cours du BTC, les gros inves­tis­seurs qui s’attendaient à une chute du cours de l’actif auraient géné­ra­le­ment pré­fé­ré patien­ter.

Voi­ci ce qu’a expli­qué l’agence gou­ver­ne­men­tale :

« Par consé­quent, il n’avaient plus qu’à attendre le moment où il pour­raient dire “je vous avais pré­ve­nus”. […] Le lan­ce­ment des contrats à terme sur le Bit­coin a per­mis à des pes­si­mistes d’entrer sur le mar­ché, ce qui a contri­bué à l’inversion de la dyna­mique du prix du Bit­coin ».

Quel avenir pour le Bitcoin ?

Trois pièces de BitcoinLes cher­cheurs estiment que le prix du Bit­coin pour­rait à l’avenir s’accroître si un nombre crois­sant d’institutions finan­cières tra­di­tion­nelles déci­daient de prendre en charge la cryp­to-mon­naie, ou si des cadres régle­men­taires accom­mo­dants étaient ins­tau­rés autour de l’actif.

Ils ont éga­le­ment décrit la prin­ci­pale menace à laquelle devra faire face le Bit­coin dans les années à venir : il s’agirait de l’émergence d’une mon­naie numé­rique concur­rente, qui pour­rait induire une « chute pré­ci­pi­tée du cours du BTC, dans la mesure où il s’agit typi­que­ment de mar­chés “win­ner-takes-all”».

Dans le même temps, on appre­nait récem­ment que plu­sieurs grandes ins­ti­tu­tions finan­cières comp­taient se tour­ner vers les cryp­to-mon­naies. C’est le cas de Gold­man Sachs, qui pré­voit de déve­lop­per son propre mar­ché à terme sur le Bit­coin d’ici « quelques semaines ». De son côté, ICE – qui pos­sède le New York Stock Exchange (NYSE), la plus grande des bourses mon­diales – pour­rait pro­chai­ne­ment lan­cer une véri­table pla­te­forme d’échange de BTC, qui per­met­tra à ses clients d’acheter direc­te­ment des coins.

Réfé­rences : Bit­coi­nist, CNBC, FRBSF

Pour la Réserve fédé­rale, c’est l’arrivée de contrats à terme qui serait à l’origine de la chute du Bit­coin
3.5 (70%) 2 votes

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3729