Bitcoin Prix & Opinions

Le DG de Midas Touch pense que le Bitcoin pourrait atteindre 100 000 dollars dans les 6 prochains mois et 1 million de dollars d’ici 10 ans

Florian Grummes

Depuis quelques jours, le Bit­coin semble être entré dans une phase de stabilisation.

Après avoir fran­chi à nou­veau la barre des 50 000 dol­lars – seule­ment un peu plus d’un mois après une chute sous les 29 500 dol­lars –, le cours du BTC était rela­ti­ve­ment stable sur les 7 der­niers jours. Lors de la rédac­tion de cet article, l’ac­tif numé­rique déve­lop­pé par Sato­shi Naka­mo­to s’é­chan­geait à 47 368 dol­lars, en hausse de 1,04% sur les der­nières 24 heures.

L'évolution du cours du Bitcoin au 27 août 2021

Plu­sieurs obser­va­teurs s’at­tendent tou­te­fois à une reprise de la hausse de son cours dans les pro­chaines semaines. C’est notam­ment le cas de Flo­rian Grummes, direc­teur géné­ral de la socié­té de conseil en inves­tis­se­ment dans les cryp­to­mon­naies et les métaux pré­cieux Midas Touch Consul­ting.

Dans un entre­tien accor­dé jeu­di à Kit­co News, le diri­geant a réaf­fir­mé son opti­misme vis-à-vis du Bit­coin. Il estime que l’ac­tif numé­rique pour­rait enre­gis­trer de nou­veaux records cette année.

M. Grummes juge ain­si que le prix du BTC pour­rait fran­chir la barre des 100 000 dol­lars au cours des 6 pro­chains mois, pro­fi­tant de l’ar­ri­vée de nou­veaux inves­tis­seurs sur le mar­ché. Il explique que les cryp­to­mon­naies consti­tuent la classe d’ac­tifs la plus per­for­mante de la décen­nie, en pré­ci­sant qu’il existe une « pres­sion impor­tante » sur les socié­tés d’in­ves­tis­se­ment pour offrir de bons ren­de­ments à leurs clients.

Le direc­teur géné­ral de Mida Touche estime que le Bit­coin a été conçu pour être per­for­mant sous les condi­tions éco­no­miques actuelles :

« De nom­breuses ins­ti­tu­tions doivent tou­jours rat­tra­per leur retard. Je pense que tout cela a été réflé­chi dans la “théo­rie des jeux” de Sato­shi Naka­mo­to, et que cela fonc­tionne à merveille ».

M. Grummes s’est féli­ci­té de la hausse récente du BTC, qui a connu un « véri­table » rebond au cours des der­nières semaines. Il pense tou­te­fois que l’on pour­rait assis­ter, sur le court terme, à une baisse du prix de l’ac­tif numé­rique :

« Je n’a­chè­te­rais pas à ces niveaux. J’at­ten­drais plu­tôt une baisse. Je pense que nous des­cen­drons pro­ba­ble­ment vers 34 000 à 38 000 dol­lars. Avec un prix dans cette four­chette, il sera à nou­veau inté­res­sant d’investir ».

Un BTC à 1 million de dollars d’ici 10 ans ?

Pièce BitcoinEt cette baisse pour­rait être encore plus sévère. M. Grummes n’ex­clut pas un retour vers les 20 000 dol­lars si le Bit­coin ne par­ve­nait à main­te­nir son sup­port de 35 000 dol­lars.

Il juge tou­te­fois que s’il par­vient à res­ter au-des­sus du point médian de la four­chette des 34 000 – 38 000 dol­lars, « les 100 000 dol­lars seront atteints dans les 6 pro­chains mois ».

En évo­quant les fac­teurs qui pour­raient sus­ci­ter une hausse du cours, M. Grummes a men­tion­né l’exode des mineurs chi­nois, dont l’ac­ti­vi­té a été inter­dite par le gou­ver­ne­ment. Même si une part impor­tante du réseau a été « éli­mi­née » du jour au len­de­main, la pre­mière cryp­to­mon­naie a mon­tré la véra­ci­té de l’a­dage « ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort », estime le dirigeant.

Si le Bit­coin par­vient à dépas­ser pro­chai­ne­ment le seuil des 100 000 dol­lars, le finan­cier s’at­tend à des niveaux de vola­ti­li­té impor­tants. De nom­breux inves­tis­seurs entre­raient alors sur le mar­ché avec un sen­ti­ment de « FOMO » (« Fear Of Mis­sing Out », c’est-à-dire une peur de pas­ser à côté d’un inves­tis­se­ment juteux). Il juge que cela pour­ra conduire à une nou­velle baisse de 50%, sui­vie d’un retour vers les records pré­cé­dents – un sce­na­rio sem­blable à ce qui s’est pro­duit ces der­niers mois.

M. Grummes est extrê­me­ment haus­sier sur le long terme. Il estime que le BTC pour­rait s’é­chan­ger à 1 mil­lion de dol­lars « au cours de la pro­chaine décen­nie », mais que cela dépen­dra avant tout de la poli­tique moné­taire adop­tée par les banques cen­trales. Si ces enti­tés conti­nuent « d’im­pri­mer de l’argent », le Bit­coin pour­rait en pro­fi­ter pour flamber.

Réfé­rence : NewsBTC, Coin­Mar­ket­Cap

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to­mon­naies – des actifs extrê­me­ment vola­tils. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.
Rate this post