Plateformes d'échange de crypto-monnaies

Goldman Sachs envisagerait de lancer un service de garde d’actifs numériques

Goldman Sachs Bureaux

Selon Bloom­berg, la banque d’in­ves­tis­se­ment Gold­man Sachs pour­rait pro­chai­ne­ment offrir un ser­vice de garde d’ac­tifs numé­riques des­ti­né aux fonds inves­tis en cryp­to-mon­naies. Cette nou­velle inter­vient peu après celle du pro­prié­taire du New York Stock Exchange, qui pro­po­se­ra dès novembre pro­chain un tel ser­vice à tra­vers sa star­tup Bakkt.

Goldman Sachs aimerait accompagner les fonds d’investissement en crypto-monnaies

Goldman Sachs logoGold­man Sachs pour­rait pro­chai­ne­ment inci­ter des ges­tion­naires de fonds à miser sur les cryp­to-mon­naies. Citant des sources proches du dos­sier, Bloom­berg rap­porte que le géant amé­ri­cain comp­te­rait offrir pro­chai­ne­ment des ser­vices de garde aux fonds inves­tis en cryp­to-mon­naies. La banque d’in­ves­tis­se­ment conser­ve­rait ain­si des actifs numé­riques pour le compte de ces enti­tés, leur per­met­tant de sécu­ri­ser leurs inves­tis­se­ments.

Selon ces mêmes sources – qui ont tenu à gar­der l’a­no­ny­mat –, des dis­cus­sions seraient tou­jours en cours chez Gold­man Sachs, et aucun calen­drier n’au­rait été encore fixé.

Une telle offre de la part de ce géant de la finance pour­rait favo­ri­ser la créa­tion de nou­veaux cryp­to-fonds et ame­ner un plus grand nombre d’in­ves­tis­seurs à miser sur les actifs numé­riques.

Cette nou­velle a sus­ci­té l’en­thou­siasme de nom­breux obser­va­teurs :

Les sources citées révèlent par ailleurs que ce ser­vice de garde pour­rait éven­tuel­le­ment faire naître d’autres pro­jets, comme des ser­vices de cour­tage pri­vi­lé­gié.

« Nous ne sommes parvenus à aucune conclusion »

Bitcoin et financeSelon un porte-parole de Gold­man Sachs, aucune déci­sion concrète n’au­rait encore été prise :

« En réponse à l’in­té­rêt de nos clients pour des pro­duits numé­riques variés, nous étu­dions la manière dont nous pou­vons les accom­pa­gner au mieux dans cet éco­sys­tème », a‑t-il indi­qué. « Pour le moment, nous ne sommes par­ve­nus à aucune conclu­sion concer­nant l’é­ven­tail de notre offre liée aux actifs numé­riques ».

En mai, la socié­té Nomu­ra Hol­dings s’é­tait asso­ciée à d’autres entre­prises pour créer Komai­nu, un ser­vice de garde dédié aux cryp­to-mon­naies. Et au moins trois géants de Wall Street – The Bank of New York Mel­lon, JPMor­gan Chase et Nor­thern Trust –  envi­sa­ge­raient d’of­frir pro­chai­ne­ment de tels ser­vices.

Pour le moment, Gold­man Sachs a fait preuve de pru­dence vis-à-vis des cryp­to-mon­naies. Celle que l’on sur­nomme « La Firme » n’a pas encore mis en place de « tra­ding desk » dédié aux actifs numé­riques, et ce mal­gré l’ar­ri­vée en avril der­nier Jus­tin Schmidt pour diri­ger cette uni­té.

On se sou­vient que le groupe fut la pre­mière socié­té de Wall Street à tra­der les contrats à terme sur le Bit­coin offerts par le CBOE et le CME pour le compte de ses clients.

Le propriétaire du NYSE lancera une véritable crypto-infrastructure en novembre prochain

New York stock exchangeCette nou­velle inter­vient peu de temps après que Shar­min Mos­sa­var-Rah­man, le direc­teur infor­ma­tique de la Stra­té­gie d’In­ves­tis­se­ment de Gold­man Sachs, ait pré­dit que le prix du Bit­coin devrait conti­nuer à dimi­nuer.

Si la banque d’in­ves­tis­se­ment déci­dait de mettre son plan pré­su­mé a exé­cu­tion, il ne s’a­gi­rait pas du seul ser­vice de garde pour cryp­to-mon­naies pro­po­sé à Wall Street. Inter­con­ti­nen­tal Exchange – la pro­prié­taire du New York Stock Exchange – a annon­cé ce ven­dre­di qu’elle comp­tait lan­cer la star­tup Bakkt, qui consti­tue­rait « une pla­te­forme d’entrée “sca­lable” per­met­tant la par­ti­ci­pa­tion des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels, des mar­chands et des épar­gnants dans l’écosystème des actifs numé­riques ». La socié­té pro­po­se­ra notam­ment des ser­vices de garde de cryp­to-mon­naies.

Réfé­rences : Bloom­berg, Bit­son­line




[wpcrypto_list]