Bitcoin Prix & Opinions

Hausse de la domination du Bitcoin : 3 scénarios possibles pour l’écosystème

Bitcoin hausse moon

Ceci est la tra­duc­tion libre d’un article publié aujourd’­hui sur le site News.Bitcoin.com. Le « je » qui s’ex­prime est le « je » de l’au­teur, Eric Wall. N’hé­si­tez pas à consul­ter l’ar­ticle d’o­ri­gine en cli­quant sur ce lien.

Sur le mar­ché des cryp­to-mon­naies, on retrouve aujourd’­hui une grande varié­té d’investisseurs.

Mais ce ne fut pas tou­jours le cas. Entre 2010 et 2016, la situa­tion était bien plus simple. On retrou­vait alors deux caté­go­ries dis­tinctes :

  1. Ceux qui mesu­raient leur richesse en termes de mon­naies fidu­ciaires, comme l’eu­ro ou le dollar
  2. Ceux qui la mesu­raient en termes de Bitcoin

Bitcoin : deux types d’investisseurs

Lors­qu’une per­sonne de type 1 ren­contre une per­sonne de type 2, voi­ci typi­que­ment la manière dont va se dérou­ler la conversation :

Indi­vi­du de type 1 : « Le Bit­coin affiche de superbes per­for­mances, je suis vrai­ment heu­reux d’en avoir ache­té. Il s’a­git de l’un de mes meilleurs investissements »

Indi­vi­du de type 2 : « C’est super. À quel prix est-ce que tu penses que tu vas finir par le vendre ? »

Indi­vi­du de type 1 : « Hmm ? J’ai déjà ven­du. J’ai ven­du mes mon­naies fidu­ciaires pour obte­nir des Bitcoins »

Bitcoin Meme Matrix

Au cours des années 2010–2016, la per­for­mance réa­li­sée par les inves­tis­seurs de Type 1 a géné­ra­le­ment été lar­ge­ment dépas­sée par celle qu’ont pu géné­rer les inves­tis­seurs de Type 2. Du coup, une autre dis­tinc­tion est appa­rue : les « weak hands » (« mains faibles) contre les « strong hands » (mains fortes). Avec la flam­bée des alt­coins en 2017, je m’at­tends à ce que cette dis­tinc­tion laisse place à une nou­velle catégorisation :

  1. Ceux qui conti­nuent à ne déte­nir que du Bitcoin
  2. Ceux qui ont ache­té, en tota­li­té ou en par­tie, des « altcoins »

À l’a­ve­nir, en sup­po­sant que l’é­co­sys­tème des cryp­to-mon­naies conti­nue de croître, nous pou­vons dres­ser trois hypo­thèses dif­fé­rentes pour les mar­chés.

Scé­na­rio A : Le « roi » Bit­coin s’im­pose définitivement

Le Bit­coin se pose à nou­veau comme le « roi des cryp­to-mon­naies », et devient défi­ni­ti­ve­ment la réfé­rence en termes de réserve de valeur et de moyen d’é­change. Il voit arri­ver en son sein l’en­semble des fonc­tion­na­li­tés et des attri­buts de ses concur­rents à tra­vers des « side­chains », des « dri­ve­chains » et des « tech­no­lo­gies de deuxième couche ».

Ce sce­na­rio est connu sous le nom de « Bit­coin maxi­ma­lism ». Pour les tenants de cette vision, alors que dif­fé­rents alt­coins sur­gissent chaque mois, ils ne par­viennent pas à s’im­po­ser du fait d’un effet de réseau insuf­fi­sant. Et ceux qui ont misé trop gros sur leur suc­cès voit leur for­tune fondre comme neige au soleil.

Scé­na­rio B : la lutte se poursuit

Le calme ne revient jamais sur le champ de bataille des cryp­to-mon­naies. Dif­fé­rents actifs numé­riques conti­nuent d’é­mer­ger – des actifs qui viennent répondre à des besoins différents.

Des pro­to­coles tels qu’Inter­led­ger per­mettent de réunir l’é­co­sys­tème à tra­vers des « ato­mic swaps », offrant ain­si aux uti­li­sa­teurs la pos­si­bi­li­té de béné­fi­cier d’une expé­rience har­mo­nieuse en jon­glant avec dif­fé­rents actifs.

Si ce scé­na­rio est par­ti­cu­liè­re­ment inté­res­sant, en plus d’être plau­sible, il a pour défaut de frag­men­ter à la fois la liqui­di­té et la sécu­ri­té des cryp­to-mon­naies dans leur glo­ba­li­té.

Quel que soit le degré de mar­gi­na­li­sa­tion du BTC, ceux qui ont misé sur les bonnes inno­va­tions pour­ront battre à plate cou­ture les Bit­coin maxi­ma­lists.

Scé­na­rio C : le Bit­coin plonge

L’ap­proche des Bit­coin maxi­ma­lists, aus­si bien au niveau des évo­lu­tions déve­lop­pées autour du pro­to­cole du BTC que des ten­sions poli­tiques qu’ils sont sus­cep­tibles d’im­po­ser à cet actif, entraînent une dimi­nu­tion de son pou­voir. Celui-ci se laissse dis­tan­cer par des pro­jets concur­rents – et ces inves­tis­seurs finissent ruinés.

Ils pour­raient tou­te­fois limi­ter la casse s’ils avaient pu amas­ser quelques alt­coins, en béné­fi­ciant d”  »air­drops » et de « forks ». Cer­tains auront tou­te­fois pu cher­cher sys­té­ma­ti­que­ment à liqui­der l’en­semble de ces « divi­dendes » pour pou­voir accroître leur stock de Bitcoins.

Dans quelle direction allons-nous ?

Pari Hausse BitcoinEntre jan­vier 2009 et mars 2017, la part de mar­ché du Bit­coin sur l’é­co­sys­tème – aus­si connu sous le nom de « Bit­coin domi­nance » – n’é­tait jamais tom­bée sous la barre des 73%.

Et il y a un an, jour pour jour, cette pro­por­tion s’é­le­vait encore à 85%.

Même si cette mesure est sou­vent contro­ver­sée – la « Mar­ket Cap » d’un actif peut faci­le­ment flam­ber – elle consti­tue tou­jours un bon indi­ca­teur pour éva­luer faci­le­ment l’emprise du BTC sur les cryp­to-mar­chés à un ins­tant don­né.

Si l’on regarde un peu en arrière, on peut s’é­ton­ner de la manière dont la donne a changé.

Il y a tout juste un an et demi, un seuil de 10 000 dol­lars pour le Bit­coin était pré­sen­té comme quelque chose de magique. Aujourd’­hui, le même prix est consi­dé­ré comme rela­ti­ve­ment faible, puisque l’ac­tif a flir­té avec la barre des 20 000 dol­lars en décembre dernier.

De manière simi­laire, une « Bit­coin domi­nance » au-des­sus des 40% est consi­dé­rée comme impor­tante, puis­qu’elle n’é­tait plus que de 32% il y a encore 2 mois. Il s’a­git tou­te­fois d’un chiffre extrê­me­ment faible si l’on s’in­té­resse à ses évo­lu­tions à plus long terme.

Le pro­blème est le sui­vant : nous avons ten­dance à nous appuyer sur des points de réfé­rence récents pour déter­mi­ner si un actif est sur-éva­lué ou sous-évalué.

Domination Bitcoin 4 mars 2018

Il peut être inté­res­sant de prendre un peu de recul, et de s’in­té­res­ser sur les évo­lu­tions de ces actifs sur une période plus longue.

Bitcoin Versus Index
Bit­coin vs por­te­feuille com­po­sé des 10 prin­ci­paux alt­coins, entre octobre 2013 et octobre 2016.

Les alt­coins ont ten­dance à for­te­ment aug­men­ter pen­dant les périodes haus­sières… mais plongent de manière encore plus forte au cours des périodes baissières.

Sauf qu’en 2017, la période haus­sière des alt­coins a été ampli­fiée par 3 fac­teurs impor­tants :

  • Le Bit­coin a souf­fert de pro­blèmes de « sca­la­bi­li­té », ce qui a pu offrir pour la pre­mière fois une per­ti­nence à cer­tains alt­coins/forks
  • On pou­vait retrou­ver des alt­coins qui appor­taient une véri­table valeur ajou­tée, et qui com­men­çaient à arri­ver à matu­ri­té, ce qui n’é­tait sans doute pas le cas au cours des années précédentes
  • La pro­li­fé­ra­tion d’I­COs a per­mis de finan­cer des bud­gets mar­ke­ting consi­dé­rables et des équipes de déve­lop­pe­ment de qua­li­té, ce qui n’é­tait pas ima­gi­nable auparavant

Alors, lequel des 3 scénarios est le plus plausible ?

Au-delà des gra­phiques et des chiffres, il existe une chose bien plus impor­tante à gar­der à l’es­prit lorsque l’on s’in­té­resse à l’in­ves­tis­se­ment dans les cryp­to-mon­naies : les valo­ri­sa­tions actuelles sont encore majo­ri­tai­re­ment le fruit d’une spé­cu­la­tion pure. Le mar­ché ne fait que maté­ria­li­ser le sen­ti­ment des agents concer­nant le poten­tiel, à long terme, de ces actifs.

Je reçois sou­vent des ques­tions du type « J’en­vi­sa­ger d’a­che­ter des Lite­coins, il semble que c’est une bonne affaire à 200 dol­lars, n’est-ce pas ? ».

La rai­son, c’est que le  Lite­coin s’é­chan­geait aupa­ra­vant à 350 dol­lars, et que son prix semble désor­mais attrac­tif, en termes rela­tifs. Mais, à mon avis, le fait que le Lite­coin ait pu un jour grim­per à 350 dol­lars n’a aucune impor­tance. Ce qui compte si vous sou­hai­tez inves­tir dans le Lite­coin, c’est de savoir si vous pen­sez que le scé­na­rio A, B ou C est le plus pro­bable pour l’a­ve­nir des cryp­to-mon­naies dans leur ensemble.

Pour conclure, je dirais que les infor­ma­tions qu’il vous manque ne peuvent être trou­vées dans les gra­phiques. Le seuil moyen pour ten­ter de les obte­nir consiste à com­prendre le mar­ché dans son ensemble, et à ten­ter de visua­li­ser son avenir.

Réfé­rences : News.Bitcoin, Coin­Mar­ket­Cap, Woo­Bull

5/5 – (5 votes) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
John
John
4 années il y a

*Bit­coin Maxi­ma­list, conti­nuer super job