Crypto-monnaies

Hausse de RaiBlocks (XRB) : la valeur du principal compétiteur de IOTA a été multipliée par 30 en quelques semaines

Hausse prix Raiblocks

La valeur de Rai­Blocks (XRB) a aug­men­té de manière expo­nen­tielle ces der­nières semaines. La mon­naie, qui s’é­chan­geait à moins de 0,10 dol­lars au début du mois de novembre, a atteint ce matin un nou­veau record his­to­rique à 4 dollars.

Rail­Blocks est une cryp­to-mon­naie qui a été déve­lop­pée avec une archi­tec­ture nova­trice : chaque compte s’ap­puie son propre registre. Elle per­met de béné­fi­cier de tran­sac­tions qua­si-ins­tan­ta­nées, d’une « sca­la­bi­li­té » illi­mi­tée, le tout sans aucun frais de tran­sac­tion.

Hausse de RaiBlocks : un cours multiplié par 30 en quelques semaines

Lors de la rédac­tion de cet article, le prix de Rai­blocks s’é­le­vait à 3,29 dol­lars (2,78 euros), soit 0,00019825 BTC.

Prix RailBlocks 14 décembre 2017

Vous pou­vez retrou­ver le cours de XRB en temps réel en cli­quant sur ce lien.

Début novembre, les Rai­Blocks s’é­chan­geaient à moins de 10 cen­times de dol­lars : il s’a­git ain­si d’une hausse de plus de 3000 % en seule­ment quelques semaines.

Hausse prix Raiblocks 14 décembre 2017

Les volumes échan­gés sont eux aus­si en forte hausse : alors qu’il étaient infé­rieurs, ces der­nières semaines, à 300 000 dol­lars par jour, ils avaient dépas­sé le seuil des 6 mil­lions de dol­lars sur 24 heures.

On pou­vait consta­ter que l’im­mense majo­ri­té des échanges avaient lieu sur Mer­ca­tox – alors que Bit­Grail n’é­tait plus accessible :

Marchés Raiblocks

Sur Twit­ter, ceci a valu à Rai­blocks le sur­nom de « des­truc­teur de pla­te­formes d’échange » :

Raiblocks destructeur plateformes échangePour cer­tains, il était temps que la cryp­to-mon­naie XRB puisse enfin obte­nir l’at­ten­tion qu’elle mérite :

Raiblocks Rektoshi Twitter

Si vous sou­hai­tez vous pro­cu­rer des XRB, n’hé­si­tez pas à vous rendre sur Mer­ca­tox en cli­quant sur ce lien. Notez qu’il s’a­git tou­te­fois d’une pla­te­forme rela­ti­ve­ment confi­den­tielle si on la com­pare à de grands sites d’é­change tels que Bit­trex ou Binance, et qu’il est recom­man­dé de faire preuve d’une grande pru­dence.

Qu’est ce que RailBlocks ? Et quelles sont les raisons qui pourraient justifier une telle hausse de son cours ?

Afin de répondre à ces deux ques­tions, il convient de s’in­té­res­ser à la cryp­to-mon­naie IOTA, qui se pré­sente comme « la colonne ver­té­brale de l’In­ter­net des objets ».

IOTA economy of things

Les prin­ci­paux pro­blèmes ren­con­trés actuel­le­ment par le Bit­coin, une mon­naie qui, on le rap­pelle, a été déve­lop­pée il y a presque 10 ans, sont les délais et les frais de tran­sac­tions. Plus le réseau Bit­coin devient popu­laire, plus celui-ci est conges­tion­né – ce qui vient aggra­ver ces deux problèmes.

On peut éga­le­ment citer les pro­blé­ma­tiques envi­ron­ne­men­tales liées au minage de Bit­coin, qui est très gour­mand en éner­gie – cette acti­vi­té consom­me­rait ain­si plus d’élec­tri­ci­té que 159 pays

IOTA pro­pose de résoudre ces pro­blèmes grâce au « Tangle ».

Fonctionnement de IOTA

Le Tangle, c’est une sorte de blo­ck­chain « sans bloc ni chaîne ». Il s’a­git d’une archi­tec­ture de « registre dis­tri­bués », qui s’ap­puie sur un « Direc­ted Acy­clic Graph » (graphe orien­té acyclique).

Pour faire simple, IOTA per­met de vali­der les tran­sac­tions sans que ce ne soit qu’une petite par­tie du réseau qui soit res­pon­sable du consen­sus géné­ral (les mineurs dans le cas d’un pro­to­cole de preuve de tra­vail, les « sta­kers » dans le cas d’un pro­to­cole de preuve d’enjeu).

Avec des tran­sac­tions ins­tan­ta­nées et sans frais, IOTA ambi­tionne de s’ap­puyer sur le Tangle afin de connec­ter l’en­semble des élé­ments qui com­posent l’In­ter­net des objets.

La forte hausse de IOTA à laquelle nous avons pu assis­ter ces der­niers jours était prin­ci­pa­le­ment liée à l’an­nonce d’un par­te­na­riat avec Micro­soft. Après plu­sieurs mois pen­dant les­quels elle s’é­chan­geait à envi­ron 0,50 dol­lars, IOTA a atteint le seuil d’1 dol­lar le 27 novembre, avant d’en­re­gis­trer un record his­to­rique à 5,55 dol­lars le 6 décembre. Depuis, son prix évo­lue entre 3 et 5 dol­lars.

Il sem­ble­rait que ce soit cette hausse soit, en par­tie, à l’o­ri­gine de celle de Rai­Blocks, alors que les deux cryp­to-mon­naies cherchent à offrir des solu­tions rela­ti­ve­ment simi­laires.

Voi­ci un tableau com­pa­ra­tif réa­li­sé par les équipes de RaiBlocks.

Tableau comparatif Raiblocks

Notez qu’il convient de prendre du recul face à de tels com­pa­ra­tifs, qui peuvent par­fois man­quer d’objectivité.

Sur Twit­ter, cet uti­li­sa­teur insis­tait sur le fait que l »offre de coins est net­te­ment infé­rieure du côté de RailBlocks :

Magix Twitter IOTA vs RaiBlocks

Ceci pour­rait offrir, à terme, d’autres oppor­tu­ni­tés de crois­sance à la mon­naie. D’un autre côté, son prix a déjà énor­mé­ment aug­men­té, et une cor­rec­tion pour­rait sur­ve­nir dans les heures qui viennent. Par ailleurs, Rai­Blocks n’a pas, contrai­re­ment à IOTA, noué de par­te­na­riat avec Microsoft.

Si vous sou­hai­tez obte­nir des infor­ma­tions com­plé­men­taires au sujet des dif­fé­rences entre Rai­Blocks d’un côté, et le Bit­coin et IOTA de l’autre, n’hé­si­tez pas à consul­ter ce tweet (en anglais) :

Analyse Raiblocks

Réfé­rences : Coin­mar­ket­cap, Niche­Hunt

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der d’investir de l’argent dans les cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment vola­tils. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pour­riez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rions être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

4/5 – (1 vote)