Bitcoin Prix & Opinions

Les investisseurs institutionnels profitent-ils de la panique des épargnants pour accumuler du Bitcoin ?

Investisseurs institutionnels Bitcoin

Au cours des der­niers mois, les cryp­to-mar­chés ont enre­gis­tré l’une des chutes les plus impor­tantes de leur courte his­toire.

L’avocat Jake Cher­vins­ky, spé­cia­liste des litiges liés aux valeurs mobi­lières, estime que les inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels seraient en train d’en pro­fi­ter, en accu­mu­lant les actifs numé­riques ven­dus par des épar­gnants pani­qués :

« Inves­tis­seurs, alors que le Bit­coin s’échange à moins de 4 000 dol­lars :

Épar­gnants : “Est-ce que je dois vendre pour rache­ter à un meilleur prix ? Dois-je “shor­ter” l’actif ? Ou tout sim­ple­ment aban­don­ner ? Est-ce qu’il va tom­ber à zero ? Est-ce que tout cette his­toire de cryp­to-mon­naies n’était au final qu’une escro­que­rie ?”

Ins­ti­tu­tions : “S’ils vous plaît, conti­nuez de nous vendre vos Bit­coins à bas prix, mer­ci.”»

Les institutions sont-elles véritablement en train d’acheter des Bitcoins ?

investisseur bitcoin

Les décla­ra­tions de M. Cher­vins­ky ont sus­ci­té des débats au sein de la cryp­to-com­mu­nau­té.

Du fait de la pour­suite de la baisse des prin­ci­paux actifs numé­riques, cer­tains scep­tiques s’interrogent tou­jours sur la réa­li­té de l’implication d’investisseurs ins­ti­tu­tion­nels, pour­tant lar­ge­ment évo­quée dans les médias spé­cia­li­sés.

Car on peut pen­ser que si des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels avaient mas­si­ve­ment accu­mu­lé des Bit­coins au cours des der­nières semaines, le cours du BTC n’aurait pas chu­té de plus de 40% en l’espace de 30 jours.

Pour M. Cher­vins­ky, l’impact faible de ces pro­fes­sion­nels sur le prix du Bit­coin ne serait pas lié à leur manque d’implication, mais au fait qu’ils auraient ten­dance à se tour­ner vers des moyens leur per­met­tant d’investir sur les cryp­to-mon­naies sans affec­ter l’évolution de leurs cours :

« Le pro­blème, c’est que l’on pour­rait conclure que “dans la mesure où les inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels achètent, le prix doit immé­dia­te­ment aug­men­ter”. Les tra­ders pro­fes­sion­nels sont des experts lorsqu’il s’agit d’accumuler des actifs sans affec­ter leurs prix», a décla­ré l’avocat, ajou­tant que ces ins­ti­tu­tions ne pre­naient pas de posi­tions sans cou­ver­ture sur des actifs aus­si spé­cu­la­tifs que le Bit­coin :

« Aucun des inves­tis­seurs et tra­ders avec les­quels j’ai tra­vaillé ne prennent des posi­tions longues sans cou­ver­ture sur des actifs spé­cu­la­tifs. Lorsqu’ils achètent au comp­tant, il vont simul­ta­né­ment cou­vrir leur posi­tion afin de réduire leur risque. “L’espoir” n’a stric­te­ment rien à voir avec ça», a-t-il pour­sui­vi.

Des marchés opaques

Investisseurs institutionnelsLes inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels auraient ain­si ten­dance à inves­tir sur des actifs spé­cu­la­tifs à tra­vers des marches de gré à gré – autre­ment dit, en dehors des pla­te­formes d’échange.

Dans le cas du Bit­coin, du fait d’un manque de liqui­di­té, ils pour­raient être ame­nés à s’appuyer sur des solu­tions comme celles offertes par Coin­base Cus­to­dy ou Fide­li­ty Digi­tal Assets, qui leur per­mettent d’acheter et de vendre dis­crè­te­ment de grands volumes de BTC.

Le pro­blème, c’est que les gérants de mar­chés de gré à gré et les pres­ta­taires de ser­vices de garde ne sont pas tenus de rendre publics les volumes qu’ils traitent. Du fait de ce manque de trans­pa­rence, il est dif­fi­cile d’affirmer avec cer­ti­tude que les ins­ti­tu­tions seraient nom­breuses à pro­fi­ter de la baisse du cours du BTC pour accu­mu­ler des coins.

Mais pour M. Cher­vins­ky, cer­tains signes laissent peu de place au doute. L’avocat a notam­ment évo­qué le fait que la socié­té de cryp­to-inves­tis­se­ment Grays­cale soit par­ve­nue à lever 330 mil­lions de dol­lars cette année, ou encore l’incursion de mas­to­dontes tels que Yale dans la cryp­to-sphère.

Ces ini­tia­tives tra­dui­raient, selon lui, une demande sou­te­nue de la part d’acteurs du sec­teur finan­cier tra­di­tion­nel :


Pour le moment, la demande enre­gis­trée par les cryp­to-socié­tés qui s’adressent aux pro­fes­sion­nels consti­tue l’un des seuls indi­ca­teurs qui per­met­traient de démon­trer l’appétence des gros inves­tis­seurs pour les cryp­to-mar­chés. Sauf qu’il n’existe encore aucun moyen, pour un obser­va­teur exté­rieur, de la quan­ti­fier.

L’arrivée de Bakkt, en jan­vier pro­chain, devrait per­mettre d’y voir plus clair quant à la réa­li­té de l’engouement sup­po­sé des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels.

Réfé­rence : CCN

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Les inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels pro­fitent-ils de la panique des épar­gnants pour accu­mu­ler du Bit­coin ?
5 (100%) 1 vote

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743