Bitcoin Démocratisation

JPMorgan : les ETFs sur le Bitcoin constituent un « Saint Graal » pour les investisseurs

JPMorgan Chase

Dans une note remise à ses clients il y a quelques jours, la banque JPMor­gan Chase a dres­sé l’éloge des ETFs ados­sés au Bit­coin – des actifs qui n’ont tou­te­fois tou­jours pas été approu­vés par le gen­darme bour­sier amé­ri­cain. Une prise de posi­tion éton­nante lorsque l’on sait que son PDG, Jamie Dimon, avait accu­sé il y a quelques mois le Bit­coin de consti­tuer une « escro­que­rie»…

Les atouts des ETFs Bitcoin

ETF BitcoinD’après le site Busi­ness Insi­der, la banque amé­ri­caine JPMor­gan aurait dis­tri­bué à ses clients, le 9 février der­nier, un rap­port consa­cré aux mon­naies numé­riques. Ce docu­ment de 71 pages, inti­tu­lé « Décryp­tage des cryp­to-mon­naies : tech­no­lo­gie, appli­ca­tion et défis » couvre des thèmes variés, de la tech­no­lo­gie sur laquelle s’appuient les mon­naies numé­riques à leurs cas d’usage.

On note­ra que JPMor­gan ne tarit pas d’éloges à l’égard des ETFs ados­sés au Bit­coin – un « Saint Graal » pour les inves­tis­seurs, qui pour­rait pro­chai­ne­ment faire son appa­ri­tion du côté de Wall Street.

Voi­ci les prin­ci­paux avan­tages que pour­raient, selon elle, confé­rer ces fonds indi­ciels cen­sés répli­quer les per­for­mances de l’actif numé­rique :

  • Un accès plus simple : « Les inves­tis­seurs ont besoin de wal­lets pour pou­voir échan­ger les Bit­coins “phy­siques”, ce qui les rend dif­fi­ciles d’accès. Les ETFs sont fré­quem­ment échan­gés, et sont très acces­sibles à tra­vers les comptes de cour­tage des inves­tis­seurs ».
  • Un mar­ché liquide : « Les ETFs sont échan­gés de manière active et extrê­me­ment trans­pa­rente ».
  • Une sécu­ri­té accrue : « Les ETFs sont échan­gés grâce à des comptes de cour­tage assu­rés via la SIPC. Les pla­te­formes d’échange de Bit­coin ne pro­posent pas une telle assu­rance, et exposent les déten­teurs à des fraudes et à des vols ».

JPMor­gan a par ailleurs indi­qué que les ETFs ados­sés au Bit­coin « pour­raient avoir un impact consi­dé­rable sur la cryp­to-mon­naie ». Pour jus­ti­fier son opti­misme, la banque s’appuie notam­ment sur les consé­quences posi­tives de l’arrivée, en 2003, du pre­mier ETF sur l’or.

Tou­te­fois, dans une optique de court terme, elle n’est pas ras­su­rée pour le cours du BTC. Ses ana­lystes estiment que celui-ci pour­rait pro­chai­ne­ment retom­ber à 4605 dol­lars – soit une baisse de 50% par rap­port au prix actuel, à envi­ron 9200 dol­lars.

Les crypto-monnaies, un excellent outil de diversification

DiversificationLa banque a éga­le­ment indi­qué que les cryp­to-mon­naies pou­vaient per­mettre aux épar­gnants de diver­si­fier leur por­te­feuille d’investissement, en pro­fi­tant d’un actif peu cor­ré­lé aux actions et aux obli­ga­tions.

Reste à voir si l’on pour­ra bien­tôt assis­ter à l’arrivée des pre­miers ETFs sur le Bit­coin.

Grâce au lan­ce­ment, en décembre der­nier, des pre­miers contrats à terme sur le BTC, l’actif numé­rique semble jouir d’une légi­ti­mi­té accrue. Pour JPMor­gan, cette intro­duc­tion pour­rait ouvrir la voie à la mise en place de ces ETFs, alors que de nom­breuses ins­ti­tu­tions finan­cières attendent le feu vert du gen­darme de la bourse amé­ri­caine.

Les ETF Bitcoin en attente d'approbation

Des signaux contradictoires

Jamie Dimon JPMorganL’enthousiasme de JPMor­gan peut paraître éton­nant à l’aune des récentes décla­ra­tions de son PDG, Jamie Dimon.

Le diri­geant avait évo­qué le Bit­coin en jan­vier 2014, en décla­rant qu’il s’agissait « d’une très mau­vaise réserve de valeur ».

Mais c’est la décla­ra­tion qu’il avait pro­non­cée en sep­tembre 2017 qui avait fait cou­ler beau­coup d’encre : il avait affir­mé que le Bit­coin consti­tuait une « escro­que­rie », et l’avait com­pa­ré à la tuli­po­ma­nie du XVIIe siècle.

Bitcoin versus Jamie Dimon

Il avait ajou­té ceci :

« Si vous êtes suf­fi­sam­ment stu­pide pour ache­ter du Bit­coin, vous en paie­rez un jour le prix ».

En jan­vier der­nier, il avait décla­ré qu’il « regret­tait » d’avoir tenu de tels pro­pos. Sans doute le signe d’un nou­veau regard, du côté de Wall Street, sur l’écosystème blo­ck­chain.

Réfé­rences : Bit­coi­nist, Busi­ness Insi­der, CCN

JPMor­gan : les ETFs sur le Bit­coin consti­tuent un « Saint Graal » pour les inves­tis­seurs
Mer­ci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14