Bitcoin Prix & Opinions

Kenneth Rogoff : d’ici à10 ans, il est « plus probable » que le Bitcoin s’échange à 100 dollars qu’à 100 000 dollars

Kenneth Rogoff

Pour Ken­neth Rogoff, un éco­no­miste de la pres­ti­gieuse uni­ver­si­té Har­vard, il est « plus pro­bable que le prix du Bit­coin s’é­lève à 100 dol­lars qu’à 100 000 dol­lars » d’i­ci à 2028.

C’est ce qu’il a décla­ré dans un entre­tien accor­dé hier à la chaîne de télé­vi­sion amé­ri­caine CNBC. Il estime que la baisse du cours de l’ac­tif numé­rique devrait prin­ci­pa­le­ment être nour­rie par l’ar­ri­vée d’une régu­la­tion plus stricte autour de celui-ci.

« D’i­ci à 10 ans, je ver­rais un prix de 100 dol­lars comme bien plus pro­bable qu’un prix de 100 000 dol­lars », a‑t-il affir­mé, avant de pour­suivre ainsi :

« En fait, si vous reti­rez la pos­si­bi­li­té de blan­chi­ment d’argent et d’é­va­sion fis­cale, les usages réels du Bit­coin en tant que véhi­cule per­met­tant d’ef­fec­tuer des tran­sac­tions finan­cières sont extrê­me­ment limités ».

M. Rogoff juge que la majo­ri­té des tran­sac­tions effec­tuées en Bit­coin par­ti­cipent au finan­ce­ment d’o­pé­ra­tions illé­gales. Pour­tant, même si Euro­pol estime que l’é­qui­valent de près de 5 mil­liards d’eu­ros seraient blan­chis chaque année grâce aux cryp­to-mon­naies, il sem­ble­rait que les cri­mi­nels pri­vi­lé­gient désor­mais des mon­naies numé­riques ano­nymes comme le Mone­ro (XMR).

Avec de tels com­men­taires, cet ancien « chef éco­no­miste » du FMI rejoint ain­si de nom­breuses figures du monde finan­cier, qui condamnent fer­me­ment l’u­sage de l’ac­tif numé­rique. Même si cer­tains, comme Jamie Dimon, le PDG de la banque d’in­ves­tis­se­ment JPMor­gan, sont par­tiel­le­ment reve­nus sur leur posi­tion, ils sont encore nom­breux à res­ter extrê­me­ment fri­leux à l’égard du BTC.

Le mois der­nier, Char­lie Mun­ger, le vice-pré­sident de Berk­shire Hatha­way, avait adop­té un ton par­ti­cu­liè­re­ment cri­tique à l’é­gard du Bit­coin, en décla­rant que l’ac­tif était « tota­le­ment idiot » – avant d’a­jou­ter qu’il « res­sen­tait du dégoût » pour les per­sonnes qui inves­tis­saient dans la mon­naie numérique.

Pour M. Rogoff, l’ar­ri­vée d’un cadre régle­men­taire plus clair autour du Bit­coin devrait sus­ci­ter une chute de son prix. Pour­tant, de nom­breux acteurs de l’é­co­sys­tème estiment qu’une meilleure régu­la­tion consti­tue une étape néces­saire pour favo­ri­ser son adop­tion auprès des com­mer­çants et des populations.


Réfé­rences : Coin­Te­le­graph, CNBC

5/5 – (2 votes) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Darkapus
4 années il y a

inté­res­sant sauf que les mecs qui uti­lisent le bit­coin pour faire du blan­chi­ment sont de gros débiles car il est aisé de remon­ter jus­qu’à eux … A mon avis ils uti­lisent plus une cryp­to comme mone­ro ou les petites cryp­to qui sont finan­ciè­re­ment plus inté­res­santes que le bitcoin.