Warning: Declaration of TCB_Menu_Walker::walk($elements, $max_depth) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-content/plugins/thrive-visual-editor/inc/classes/class-tcb-menu-walker.php on line 0
Manhattan : des agences immobilières commencent à se mettre au Bitcoin - Crypto-France
Bitcoin Démocratisation

Manhattan : des agences immobilières commencent à se mettre au Bitcoin

Immobilier à Manhattan (New York)

Des acteurs du mar­ché immo­bi­lier de Man­hat­tan se tournent vers le Bit­coin pour conduire cer­taines tran­sac­tions, alors que la valeur de la mon­naie numé­rique pour­suit sa hausse.

Ben ShaoulBen Shaoul, pré­sident du pro­mo­teur immo­bi­lier Mag­num Real Estate Group, semble vou­loir tirer pro­fit de cette appré­cia­tion. Au cours d’un entre­tien accor­dé au maga­zine The Express, M. Shaoul a décla­ré :

« Nous avons été sol­li­ci­tés par un ache­teur, qui avait accu­mu­lé des Bit­coins depuis plu­sieurs années, et qui sou­hai­tait les uti­li­ser dans le cadre d’un inves­tis­se­ment immo­bi­lier. »

Depuis, quelques acqué­reurs poten­tiels l’ont éga­le­ment contac­té pour savoir s’ils pou­vaient ache­ter des appar­te­ments de luxe avec des cryp­to-mon­naies. Les pro­prié­tés construites par la socié­té se négo­cient géné­ra­le­ment entre 700 000 dol­lars et 1,5 mil­lions de dol­lars.

 Appartement de luxe à Manhattan contre des Bitcoins
Appar­te­ment de luxe : les appar­te­ments Liber­ty Toye, à Man­hat­tan, peuvent être ache­tés avec des Bit­coins

Alors que les prix aug­mentent dans l’é­co­sys­tème des mon­naies numé­riques, un nombre crois­sant de pro­prié­taires com­mencent à s’in­té­res­ser à ce mar­ché. Ils sont ain­si plu­sieurs à avoir sau­té le pas, en offrant la pos­si­bi­li­té aux acqué­reurs poten­tiels de régler la tran­sac­tion en Bit­coin.

Le mois der­nier, un manoir lon­do­nien était mis en vente à 17 mil­lions de dol­lars – et le ven­deur n’ac­cep­tait qu’une seule méthode de paie­ment : le Bit­coin.

Et la semaine der­nière, un homme âgé de 49 ans avait mis sa mai­son sur le mar­ché pour 80 000 livres ster­ling, avec la pos­si­bi­li­té d’a­voir recours à un paie­ment en mon­naie numé­ri­que.

Tou­te­fois, alors que les cryp­to-mon­naies peuvent offrir de nom­breux avan­tages, à la fois pour les ache­teurs et les ven­deurs, il existe des risques liés à ce mode de paie­ment.

En effet, la vola­ti­li­té du Bit­coin peut poser pro­blème : son prix peut évo­luer de manière impor­tante en seule­ment quelques jours. C’est ce que l’on a pu consta­ter le wee­kend der­nier, lorsque le prix du Bit­coin avait chu­té jus­qu’à 5 500 dol­lars, alors qu’il avait atteint quelques jours plus tôt les 7 800 dol­lars, avant l’an­nonce de l’an­nu­la­tion de la mise à jour SegWit2x.

Mal­gré tout, M. Shaoul, qui détien­drait quelques Bit­coins, ne se montre pas trop inquiète face à ce risque, esti­mant que le mar­ché des cryp­to-mon­naies est aus­si vola­til que l’est celui des actions bour­sières.

Il a ain­si expli­qué :

« Arrê­te­riez-vous d’in­ves­tir dans les mar­chés actions ? Non. Chaque per­sonne va avoir son propre juge­ment pour savoir si elle doit, ou non, prendre le risque d’in­ves­tir dans le Bit­coin »

Le pro­mo­teur immo­bi­lier estime que le fait d’ac­cep­ter les paie­ments en cryp­to-mon­naies confère à sa socié­té un avan­tage com­pé­ti­tif face aux autres pro­mo­teurs,.

Alors que d’autres pays embrassent rapi­de­ment le mar­ché des cryp­to-mon­naies, comme le Japon, les États-Unis pour­raient, pour cer­tains, prendre du retard. D’a­près David John­son, CEO et co-fon­da­teur de la pla­te­forme d’é­change Latium, le pays devrait faire par­tie des der­niers à mettre en place un cadre régle­men­taire clair au sujet des mon­naies numé­riques.

Réfé­rences : Cryp­to­coins­news, The Express




[wpcrypto_list]