Minage

Monero déclare la guerre aux fabricants de puces ASIC

Les déve­lop­peurs à l’o­ri­gine de la cryp­to-mon­naie ano­nyme Mone­ro sou­haitent faire en sorte que les mineurs ne puissent uti­li­ser des puces ASIC spé­cia­li­sées, afin d’é­vi­ter une trop grande cen­tra­li­sa­tion du réseau.

Puce asicDimanche der­nier, un groupe de déve­lop­peurs de Mone­ro ont publié un article dans lequel ils évoquent une ques­tion qui se pose sou­vent pour les alt­coins qui peuvent être minés grâce à des cartes graphiques.

Il s’a­git de répondre à la menace que Bit­main, ou d’autres fabri­cants de maté­riel de minage spé­cia­li­sé, puissent déve­lop­per un Appli­ca­tion-Spe­ci­fic Inte­gra­ted Cir­cuit (ASIC) pour miner Cryp­to­night, l’al­go­rithme de hachage de Mone­ro, qui fonc­tionne grâce à un sys­tème de vali­da­tion par preuve de tra­vail (Proof of Work).

Pour y répondre, Mone­ro compte bien mener une « attaque pré­ven­tive ».

Ain­si, les déve­lop­peurs sou­haitent pro­té­ger le réseau contre ce qu’ils per­çoivent comme une menace. Pour y par­ve­nir, ils comptent modi­fier l’al­go­rithme Proof of Work de Mone­ro à chaque hard fork – des hard fork qui inter­viennent géné­ra­le­ment deux fois par an.

Si ces modi­fi­ca­tions ne seront pas visibles pour la majo­ri­té des uti­li­sa­teurs de XMR, les déve­lop­peurs feront en sorte de chan­ger l’al­go­rithme de hachage du réseau de manière suf­fi­sam­ment signi­fi­ca­tive pour que les mineurs ASIC Cryp­to­night qui auraient ain­si été fabri­qués ne puissent plus fonc­tion­ner après chaque fork.

Et si ces ajus­te­ments n’é­taient pas suf­fi­sants pour décou­ra­ger le déve­lop­pe­ment de telles puces de minage, Mone­ro n’hé­si­te­ra pas à « mettre en place un hard fork d’ur­gence pour endi­guer toute menace poten­tielle éma­nant des ASICs ».

Favoriser la décentralisation du réseau

Le hard fork de MoneroPour les déve­lop­peurs, cette ini­tia­tive per­met­tra de s’as­su­rer que le minage de Mone­ro reste éga­li­taire, et, par consé­quent, décen­tra­li­sé – en tout cas, tant que les puces ASIC ne se seront pas démocratisées.

« Les ASICs pour­raient consti­tuer une évo­lu­tion inévi­table pour tout algo­rithme Poorf of Work » explique l’ar­ticle, qui a été publié conjoin­te­ment par dEBRYUNE, dna­leor, et le Mone­ro pro­ject.

« Mais nous pen­sons que chaque tran­si­tion vers un réseau domi­né par les ASICs doit être aus­si éga­li­taire que pos­sible, afin de favo­ri­ser la décen­tra­li­sa­tion. Pour le moment, nous pen­sons que chaque nou­vel ASIC Cryp­to­night ne sera pas éga­li­taire, et ne favo­ri­se­ra pas la décen­tra­li­sa­tion du réseau. »

Si les auteurs redoutent à ce point l’ar­ri­vée des mineurs ASICs, c’est qu’il s’a­git d’un maté­riel coû­teux – qui n’est donc acces­sible qu’à une por­tion d’in­ter­nautes – mais aus­si parce que ceux-ci sont conçus par un petit groupe de fabri­cants, prin­ci­pa­le­ment par le géant chi­nois Bit­main.

Par consé­quent, ils estiment qu’un gou­ver­ne­ment qui serait hos­tile à l’é­gard de l’a­no­ny­mat offert par Mone­ro pour­rait contraindre ces socié­tés à mettre en place des « coupe-cir­cuits » acces­sibles à dis­tance, per­met­tant d’é­teindre ou de contrô­ler ces puces. Ils estiment éga­le­ment que Bit­main et consorts pour­raient être contraints de ne vendre ce maté­riel qu’à des clients qui détien­draient des auto­ri­sa­tions du gou­ver­ne­ment.

Les cartes gra­phiques, de leur côté, sont per­çues comme très géné­ra­listes. Elle sont déjà déte­nues par des mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs, prin­ci­pa­le­ment pour du gaming, et il serait en théo­rie impos­sible pour un gou­ver­ne­ment d’en contrô­ler la pro­duc­tion et la dis­tri­bu­tion.

La pre­mière modi­fi­ca­tion de l’al­go­rithme de hachage de Mone­ro aura lieu pen­dant le pro­chain hard fork, pré­vu pour le mois de mars.

Réfé­rences : CCN, Get­Mo­ne­ro

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
AtomicBoy44
AtomicBoy44
4 années il y a

Je pense que ceci est lié a l’af­faire du sia­coin qui vient de voir les asics débar­quer sur son réseau.
Les déve­lop­peurs et ges­tion­naire ed sia se sont fait cou­per l’herbe sous le pied par Bit­main qui a sor­ti ses ASIC bien avant leurs ASICs Obe­lisks pré­vu en aout 2018.
Une énorme polé­mique s’en est sui­vie et les devs de sia ont failli faire un hard fork pour rendre obso­lètes ces ASIC de Bit­main. Ils n’en ont fina­le­ment rien fait car ils esti­maient déja que les ASICs sont une meilleure garan­tie pour la fia­bi­li­té et la puis­sance de leur réseau.

Le youu­beur VOSK a fait des vidéos sur le A3 en annon­çant 500$ par jour a la récep­tion de son A3 ! Puis il a fina­le­ment chan­gé d’a­vis pour cri­ti­quer les ASCIs en géné­ral sans trop se fâcher avec Bit­main qui lui avait envoyé l’A3 en « avant pre­mière » (donc avant que la dif­fi­cul­té grimpe en flèche dés la livrai­son des pre­miers A3 dans le monde entier.

A noter que la même chose est en train de se pro­duire sur l’al­go Blake pour le Decred.

Moné­ro met donc les fabri­cants d’A­SIC en garde et Pré­viennent qu’ils ne seront pas aus­si clé­ments que SIA s’il devait y avir des ASICS cryptonight.