Bitcoin Prix & Opinions

Peter Thiel, cofondateur de Paypal, estime n’avoir « pas suffisamment investi dans le Bitcoin »

Peter Thiel

Le mil­liar­daire Peter Thiel, qui vante les mérites du Bit­coin depuis 2014, regrette de ne pas avoir inves­ti plus d’argent sur l’ac­tif numérique.

Bitcoin dollarAlors que le Bit­coin a enre­gis­tré mer­cre­di 20 octobre un nou­veau record his­to­rique au-des­sus des 67 000 dol­lars, Peter Thiel, cofon­da­teur de Pay­pal et inves­tis­seur en capi­tal-risque, regrette de ne pas avoir ache­té un plus grand nombre de BTCs.

Dans un entre­tien accor­dé ce jeu­di au site Bloom­berg durant une confé­rence qui s’est tenue à Mia­mi, le mil­liar­daire a évo­qué les cryp­to­mon­naies, les banques cen­trales et l’in­tel­li­gence artificielle.

« Il vous suf­fit d’a­che­ter du Bit­coin », a‑t-il expli­qué. « J’ai le sen­ti­ment de ne pas suf­fi­sam­ment avoir inves­ti dans cet actif ».

L’in­ves­tis­seur estime que le Bit­coin repré­sente désor­mais « un secret connu de tous », sug­gé­rant tou­te­fois que le BTC pour­rait conti­nuer à grimper :

« Je pense qu’il convient tou­jours d’être “long” sur le Bit­coin. Peut-être qu’il s’a­git encore suf­fi­sam­ment d’un secret », a‑t-il précisé.

Selon M. Thiel, la récente flam­bée du Bit­coin consti­tue une menace pour les banques cen­trales :

« [Cette hausse] nous montre que nous sommes à un moment char­nière pour les banques cen­trales », a‑t-il déclaré.

Peter Thiel a éga­le­ment cri­ti­qué l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle au cours de cet entretien :

« L’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, en par­ti­cu­lier dans sa forme “low-tech” [des tech­no­lo­gies simples et acces­sibles à tous] et de sur­veillance, est fon­da­men­ta­le­ment com­mu­niste », a‑t-il tan­cé, avant d’a­jou­ter que celle-ci pour­rait un jour « détruire le monde ».

Le Bitcoin, une monnaie à succès permettant de protéger son patrimoine

Paypal mobilePeter Thiel est depuis plu­sieurs années un fervent sou­tien du Bit­coin. En 2014, il avait décla­ré que le BTC avait déjà « ren­con­tré le suc­cès en tant que mon­naie ».

En 2018, il avait expli­qué que le Bit­coin était « comme des lin­gots d’or qui sont sto­ckés dans un coffre et ne bou­ge­ront jamais », et qu’il consti­tuait « une pro­tec­tion contre la chute du monde ».

Cette année, le mil­liar­daire avait aver­ti que le gou­ver­ne­ment chi­nois pour­rait uti­li­ser le Bit­coin contre les États-Unis en tant « qu’arme finan­cière », notam­ment pour affai­blir le dollar.

Cofon­dée en 1998 par Peter Thiel, l’en­tre­prise Pay­pal s’est tour­née vers la cryp­to-sphère au cours des der­niers mois. Le géant du paie­ment avait annon­cé en octobre 2020 qu’il comp­tait per­mettre à ses clients d’a­che­ter, de vendre et de conser­ver du Bit­coin et d’autres cryp­to­mon­naies. Depuis, ce ser­vice est dis­po­nible aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post