NFT

« The Shiboshis » : le prix minimum des NFTs du Shiba Inu (SHIB) grimpe à près de 5 000 dollars

Les NFTs du pro­jet Shi­ba Inu ont flam­bé ces der­niers jours, alors que le cours du token SHIB a été mul­ti­plié par 7 en l’es­pace d’1 mois.

Le « floor price » (le prix le moins éle­vé) des Shi­bo­shis – les tokens non fon­gibles (NFTs) liés au Shi­ba Inu  – était, lors de la rédac­tion de cet article, supé­rieur à 1,2 Ether (envi­ron 4 800 dollars).

Alors qu’on dénom­brait 3 400 déten­teurs de ces NFTs, les volumes de tran­sac­tion enre­gis­trés par la col­lec­tion s’é­le­vaient à 5 100 Ethers (envi­ron 20,4 mil­lions de dol­lars) sur la pla­te­forme Open­Sea.

NFTs Shiboshis Shiba InuLes déve­lop­peurs du Shi­ba Inu avaient annon­cé au début du mois d’oc­tobre le lan­ce­ment de leur col­lec­tion de NFTs, com­po­sée d’un total de 10 000 Shi­bo­shis. Durant les 24 pre­mières heures, les uti­li­sa­teurs pou­vaient s’en offrir avec des LEASH – un token lié au SHIB qui peut être « sta­ké » –, puis avec une asso­cia­tion de LEASH et d’ETH.

Chaque par­ti­ci­pant pou­vait obte­nir un total de 10 NFTs, à un prix variant entre 0,1 et 0,3 ETH. La tota­li­té de la col­lec­tion avait été écou­lée en seule­ment 35 minutes.

Shiba Inu (SHIB) : un cours multiplié par 7 en l’espace de 30 jours

La popu­la­ri­té crois­sante des NFTs du Shi­ba Inu est allée de pair avec la flam­bée récente de son token. D’a­près les don­nées de Coin­Mar­ket­Cap, le cours du SHIB avait été, lors de la rédac­tion de cet article, mul­ti­plié par plus de 7 en l’es­pace de 30 jours :

Hausse du prix du Shiba Inu en octobre 2021

Avec une valo­ri­sa­tion de 19,8 mil­liards de dol­lars, le Shi­ba Inu poin­tait à la 11ᵉ place du clas­se­ment des cryp­to-réseaux les plus valo­ri­sés – mais aus­si à la 4ᵉ place en termes de volumes échanges sur les 24 der­nières heures.

Ces der­niers jours, le token a pro­fi­té des rumeurs selon les­quelles il pour­rait pro­chai­ne­ment faire son entrée sur Robin­hood, l’une des pla­te­formes de tra­ding les plus popu­laires aux États-Unis :

Le token est dis­po­nible depuis quelques jours sur une autre pla­te­forme de tra­ding, « Public ».

L’en­thou­siasme des mar­chés semble éga­le­ment lié à l’an­nonce d’un par­te­na­riat avec Now­Pay­ments, qui per­met­tra de détruire un pour­cen­tage des tran­sac­tions – et donc de dimi­nuer l’offre (extrê­me­ment abon­dante) de SHIB :

Cette semaine, Elon Musk avait révé­lé qu’il ne déte­nait aucun token Shi­ba Inu, pro­vo­quant une (courte) chute de l’actif :

Le PDG de Tes­la avait ensuite pré­ci­sé qu’il pos­sé­dait uni­que­ment du BTC, de l’ETH et du DOGE.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.