Bitcoin

Robert Kiyosaki prédit (une nouvelle fois) un krach boursier

Robert Kiyosaki prédiction krach

Alors que les États-Unis connaissent une infla­tion sans pré­cé­dent, Robert Kiyo­sa­ki a de nou­veau appe­lé les inves­tis­seurs à miser sur des valeurs refuges.

Gerald Celente, direc­teur du Trends Research Ins­ti­tue, s’est entre­te­nu ce mer­cre­di avec Robert Kiyo­sa­ki, le célèbre auteur du livre de finance per­son­nelle « Rich Dad, Poor Dad ».

Ce der­nier a confié qu’il « n’a­vait jamais rien vu d’aus­si inquié­tant » concer­nant la situa­tion éco­no­mique des États-Unis. Voi­ci ce qu’il a décla­ré après avoir été inter­ro­gé au sujet des pro­chaines hausses de taux pré­vues par la Réserve fédérale :

« Ils per­mettent à de l’argent bon mar­ché d’af­fluer de manière arti­fi­cielle parce qu’ils savent que l’é­co­no­mie chu­te­ra lorsque les taux seront rele­vés, et que ce flux se tari­ra. Les mar­chés actions vont plonger ».

Depuis plu­sieurs années, le finan­cier pré­dit (jus­qu’i­ci sans suc­cès) un krach des mar­chés finan­ciers. Sur Twit­ter, il a appe­lé à de nom­breuses reprises ses abon­nés à diver­si­fier leurs investissements :

« Essayez juste d’en obte­nir un maxi­mum [d’or, d’argent, de Bit­coin et d’E­ther], parce que le gou­ver­ne­ment est fichu », avait-il décla­ré en mars dans un épi­sode de son pod­cast dédié à la finance décentralisée.

« Nous sommes fichus. Notre éco­no­mie est fichue. Notre dette est si énorme que nous plon­geons dans des sables mou­vants. Et vous êtes en train de vous dis­pu­ter pour savoir s’il faut ache­ter de l’or, de l’argent ou du Bit­coin. Conten­tez-vous d’acheter ces actifs ».

En mai, il s’é­tait réjoui de la chute du BTC, espé­rant pou­voir en rache­ter à 27 000 dollars :

« Achetez de l’or, de l’argent et du Bitcoin »

Au cours de cet échange, Gerald Celente a fait remar­quer que les rachats d’ac­tions avaient atteint un record his­to­rique. Il a expli­qué que, dans la mesure où les socié­tés cotées béné­fi­ciaient d’un accès facile à des liqui­di­tés, elles pou­vaient rache­ter leurs actions afin de favo­ri­ser arti­fi­ciel­le­ment une hausse de leur cours.

Il a éga­le­ment com­pa­ré le taux d’in­fla­tion annuel aux États-Unis (6,8%) avec celui de la Réserve fédé­rale, actuel­le­ment qua­si-nulle, jugeant que cet écart tra­dui­sait « une gigan­tesque escroquerie ».

Voi­ci le conseil qu’a don­né le fon­da­teur de Trends Research à ses audi­teurs pour se pro­té­ger contre l’inflation :

« [Ache­tez] de l’or, de l’argent et du Bit­coin. Ils vont bais­ser lorsque les taux remon­te­ront, mais l’é­co­no­mie va ‚elle aus­si, plon­ger. Ils vont chu­ter de manière tem­po­raire, avant de grim­per très rapi­de­ment lorsque les gens réa­li­se­ront à quel point la situa­tion est critique ».

Voi­ci ce qu’il a ajouté :

« Nous avons abor­dé le taux d’in­fla­tion. Le reve­nu moyen par ménage a enre­gis­tré sa baisse la plus impor­tante de l’his­toire en 2020. L’élé­ment qui fait croire aux gens que tout va bien, c’est le fait que les mar­chés actions [aient flambé].

« Lorsque les mar­chés se cra­she­ront, mon­sieur et madame Tout-le-Monde revien­dront à la réa­li­té. C’est la rai­son pour laquelle je pri­vi­lé­gie l’or, l’argent et le Bitcoin ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.