Produits dérivés financiers

Le géant bancaire State Street envisage d’offrir des services de garde de crypto-monnaies

Sate Street

State Street, la deuxième prin­ci­pale banque dépo­si­taire au monde, envi­sage de pro­po­ser des ser­vices de garde pour des cryp­to-mon­naies et des actifs tra­di­tion­nels « toké­ni­sés ». Elle compte tou­te­fois prendre son temps, puisqu’elle n’a pas déce­lé de « sen­ti­ment d’urgence » chez ses clients.

Voi­ci ce qu’a révé­lé Jay Bian­ca­ma­no, son direc­teur géné­ral du déve­lop­pe­ment de pro­duits numé­riques et de l’innovation :

« Il n’y a pas de sen­ti­ment d’urgence chez nos clients pour se tour­ner dès main­te­nant vers ces actifs. Lorsque ce sera le cas, nous leur pro­po­se­rons des solu­tions adap­tées», a-t-il décla­ré jeu­di der­nier au cours de la confé­rence Block-FS orga­ni­sée à New York par Ame­ri­can Ban­ker.

Le diri­geant a tou­te­fois confié que sa clien­tèle mon­trait « un fort degré d’intérêt » pour de telles inno­va­tions.

« Il existe un fort degré d’intérêt, mais il n’est pas néces­saire de prendre actuel­le­ment des ini­tia­tives dans la mesure où aucun de nos clients ne sou­haite pour le moment que nous sto­ckions de tels actifs pour son compte ».

Les annonces récentes de grandes ins­ti­tu­tions finan­cières, telles que celle du géant Fide­li­ty Invest­ments, qui comptent se tour­ner vers les actifs numé­riques, a pro­vo­qué l’enthousiasme de nom­breux acteurs de la cryp­to-sphère.

De leur côté, Coin­base et Bit­go – dont des repré­sen­tants ont éga­le­ment par­ti­ci­pé à la confé­rence Block-SF – ont déjà obte­nu l’autorisation d’offrir des ser­vices de garde de cryp­to-mon­naies. Dans le même temps, on sait que cer­tains dépo­si­taires issus du monde de la finance tra­di­tion­nelle, comme la banque pri­vée Nor­thern Trust ou le japo­nais Nomu­ra, planchent actuel­le­ment sur des offres simi­laires.

En plus de ser­vices de garde de cryp­to-mon­naies, M. Bian­ca­ma­no a révé­lé que State Street envi­sa­geait de pro­po­ser une place de mar­ché d’actifs tra­di­tion­nels « toké­ni­sés ». Mais l’institution finan­cière compte prendre son temps.

« Nous sui­vons les actifs de nos clients», a indi­qué M. Bian­ca­ma­no. « Nous par­lons avec ceux qui sont inté­res­sés par cette optique, et nous nous y inté­res­sons de très près. Mais nous n’avons pas éri­gé un pan­neau indi­quant que nous sommes prêts.

« Ceci étant dit, nous res­tons une socié­té “blo­ck­chain-friend­ly” : nous sommes très impli­qués dans cet éco­sys­tème», a-t-il ajou­té.

Le diri­geant a éga­le­ment évo­qué les freins régle­men­taires qui pour­raient se dres­ser autour de la garde d’actifs numé­riques. Il a indi­qué que la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion – le gen­darme de la bourse amé­ri­caine – avait enta­mé des dis­cus­sions avec des dépo­si­taires « tra­di­tion­nels » afin de mieux com­prendre les enjeux liés à de telles offres.

Réfé­rences : Coin­Desk, The­Block

Le géant ban­caire State Street envi­sage d’offrir des ser­vices de garde de cryp­to-mon­naies
Mer­ci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743