Bitcoin Prix & Opinions Produits dérivés financiers

Pas de « FOMO » suite au lancement du premier ETF Bitcoin aux États-Unis ?

Bitcoin (BTC) ETF

Suite au lan­ce­ment aujourd’­hui du pre­mier Bit­coin ETF sur les mar­chés amé­ri­cains, cer­tains « Bit­coi­nists » s’at­tendent à ce que la pre­mière cryp­to­mon­naie dépasse pro­chai­ne­ment le seuil des 100 000 dol­lars. Pourtant,dans le même temps, plu­sieurs ana­lystes n’ex­cluent pas une chute du BTC au cours des pro­chaines semaines.

C’est un jour atten­du depuis plu­sieurs années par les cryp­to-mar­chés. Lors de l’ou­ver­ture du New York Stock Exchange, ce mar­di 19 octobre, les inves­tis­seurs pour­ront mettre la main sur l’ETF « Bit­coin Stra­te­gy » de Pro­Shares, ados­sé à des contrats à terme sur le BTC. Dans la fou­lée, le Nas­daq pour­rait pro­po­ser dès mer­cre­di ou jeu­di un pro­duit d’in­ves­tis­se­ment simi­laire, déve­lop­pé par la cryp­to-socié­té Val­ky­rie.

Mais ces lan­ce­ments pour­raient avoir déjà inté­grés par les mar­chés, alors que le BTC se situe à un niveau proche de son plus haut du ven­dre­di 15 octobre, à 62 626 dol­lars. Notons par ailleurs qu’il ne s’a­git pas de « véri­tables » ETFs sur le Bit­coin, mais d’ETFs ados­sés à des contrats à terme sur le BTC.

Lors de la rédac­tion de cet article, le Bit­coin s’é­chan­geait à 62 213 dol­lars, en hausse de 0,73% sur les 24 der­nières heures.

Cours du Bitcoin/dollar au 19 octobre 2021

Si de nom­breux ana­lystes ont pré­dit ces der­niers jours que le lan­ce­ment d’un ETF per­met­trait de pro­pul­ser le BTC vers le seuil des 100 000 dol­lars, d’autres obser­va­teurs ont aver­ti les inves­tis­seurs, redou­tant un évè­ne­ment de type « ache­ter la rumeur, vendre la nouvelle ».

« Je ne serais pas surpris par un point bas plus élevé »

Par­mi les tra­ders qui ne semblent pas enthou­sias­més par l’ar­ri­vée de ces ETFs, on retrouve l’u­ti­li­sa­teur « Cry me a $COIN ». Il a récem­ment publié ce tweet, s’at­ten­dant à « un point bas plus éle­vé » :

« Je n’aime pas l’i­dée selon laquelle « un ETF va / a été auto­ri­sé, alors WAGMI [We’re All Gon­na Make It, c’est-à-dire nous allons tous deve­nir riches].

Ne soyez pas sur­pris de voir un point bas plus éle­vé. Cela ne chan­ge­ra tou­te­fois rien, et c’est la beau­té de la chose ».

Si l’on se réfère à son gra­phique, on peut voir qu’il s’at­tend à un plus haut à 68 000 dol­lars au cours des pro­chaines semaines, avant que le BTC n’en­re­gistre un point bas à envi­ron 46 000 dol­lars au cours du pre­mier tri­mestre 2021.

@CanteringClark s’at­tend lui aus­si à une baisse du cours de l’ac­tif numé­rique durant les pro­chaines semaines :

« Je prends un petit risque, et je suis prêt à perdre les 5% de hausse vers le record his­to­rique [64 863 dol­lars] », a‑t-il confié.

« Le trade a jus­qu’i­ci été “posi­tion longue au regard de l’ap­pro­ba­tion d’un ETF”, et nous y sommes. Mais qu’est-ce qui, à court terme, nous per­met­trait d’al­ler beau­coup plus haut ?

Tout le monde sait où nous allons. Par consé­quent, dans une optique de court terme, je m’at­tends à une baisse plus prononcée ».

Bitcoin : un repli imminent ?

Une ana­lyse plus appro­fon­die a été déve­lop­pée par David Lif­chitz, asso­cié direc­teur et res­pon­sable des inves­tis­se­ments chez ExoAl­pha. Le finan­cier estime qu’un léger repli pour­rait inter­ve­nir, eu égard à « la course effré­née depuis des semaines à par­tir des 40 000 dol­lars », qui a vu le BTC s’ap­pré­cier de 50%.

S’il juge que l’ac­tif numé­rique devrait, à moyen terme, aller encore plus haut, l’a­na­lyste a aver­ti les ache­teurs poten­tiels :

« Ces ETFs Bit­coin, basés sur les contrats à terme du Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange (CME) pour suivre le prix du BTC, vont sous-per­for­mer le Bit­coin en rai­son des frais asso­ciés aux contrats à terme ».

Pour David Lif­chitz, les tra­ders pro­fes­sion­nels conti­nue­ront à uti­li­ser les contrats à terme du CME – ou des pla­te­formes d’é­change de cryp­to-pro­duits déri­vés – pour ten­ter de réa­li­ser des pro­fits, tan­dis que les « cryp­to-inves­tis­seurs de long terme sont déjà bien équi­pés pour échan­ger et sto­cker des Bit­coins sur les mar­chés “spot”  ».

« Par consé­quent, ces ETFs per­met­tront d’ob­te­nir un accès simple au Bit­coin aux épar­gnants peu aguer­ris à tra­vers leurs comptes de cour­tage, qui n’ob­tien­dront pas la tota­li­té du ren­de­ment de BTC après l’in­té­gra­tion de tous ces frais. Ces ETFs amè­ne­ront éga­le­ment des oppor­tu­ni­tés d’ar­bi­trage pour les tra­ders aguerris ».

« Cup and handle » : un Bitcoin à 90 000 dollars dans quelques mois ?

Pour l’u­ti­li­sa­teur « Nunya Biz­niz », la pre­mière cryp­to­mon­naie pour­rait effec­ti­ve­ment connaître une chute dans les pro­chains jours – avant tou­te­fois d’en­re­gis­trer ensuite de nou­veaux records :

« Gra­phique jour­na­lier du BTC :

Si” il doit y avoir une baisse, peut-être qu’elle res­sem­ble­ra à ça ?

Une “cup and handle” géante. Qu’en pensez-vous ? »

Comme on peut le voir sur son gra­phique, l’a­na­lyste pense que le BTC pour­rait pro­chai­ne­ment retour­ner à son niveau de sup­port de 53 000 dol­lars, avant de s’ins­crire à nou­veau dans une ten­dance haus­sière. Il estime que le Bit­coin pour­rait ensuite, fin 2021 ou début 2022, atteindre les 98 000 dol­lars :

Cible du prix du Bitcoin pour fin 2021

Il par­tage ain­si un prix-cible proche de celui de nom­breux obser­va­teurs, qui voient le BTC atteindre les 100 000 dol­lars au cours des pro­chains mois. On retrouve par­mi eux Tone VaysMike McGloneMichael Gro­na­ger, Flo­rian GrummesBar­ry Sil­bertScott Mel­ker, ou encore Tom Lee.

Un enthou­siasme sans doute par­ta­gé par Rekt Capi­tal, qui s’at­tend à ce que la zone autour des 63 000 dol­lars devienne pro­chai­ne­ment un niveau de sup­port (en orange), contrai­re­ment aux deux der­nières ten­ta­tives (en bleu) :

Au-delà de l’é­tude tech­nique, l’u­ti­li­sa­teur Pat Lim estime que le contexte est dif­fé­rent de ce qu’il était il y a encore quelques mois. Il a ain­si cité, en réponse à ce tweet, « l’ar­ri­vée d’un ETF aux États-Unis, l’a­dop­tion du Bit­coin par le Sal­va­dor et de grandes entre­prises », qui « offrent aux inves­tis­seurs une plus grande confiance dans le Bitcoin ».

Réfé­rence : Coin­Te­le­graph

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.