Bitcoin Produits dérivés financiers

Bitcoin : le régulateur américain refuse d’autoriser un ETF directement adossé au BTC

Bitcoin (BTC) ETF

Le gen­darme des mar­chés finan­ciers amé­ri­cains (la SEC) a refu­sé ven­dre­di d’au­to­ri­ser la mise sur le mar­ché de l’ETF de VanEck, évo­quant des inquié­tudes liées à la fraude et à la mani­pu­la­tion des crypto-marchés.

VanEck n’a pas obte­nu gain de cause. La socié­té d’in­ves­tis­se­ment, qui avait dépo­sé en mars une demande d’au­to­ri­sa­tion pour un ETF direc­te­ment ados­sé au Bit­coin, a reçu ven­dre­di le refus de la SEC :

Dans un docuemnt de 51 pages, le régu­la­teur a réité­ré ses pré­oc­cu­pa­tions concer­nant la fraude et la mani­pu­la­tion dont pour­raient être vic­times les cryp­to-mar­chés :

« La Com­mis­sion conclut que le BZX [l’ETF de VanEck] ne s’est pas acquit­té de la charge qui lui incombe en ver­tu de l’Ex­change Act et des règles de pra­tique de la Com­mis­sion pour démon­trer que sa pro­po­si­tion est conforme aux exi­gences de la sec­tion 6(b)(5) de l’Ex­change Act, en par­ti­cu­lier de l’exigence selon laquelle les règles d’une bourse natio­nale de titres finan­ciers sont “conçues pour pré­ve­nir les agis­se­ments et les pra­tiques frau­du­leux et mani­pu­la­teurs” et “pour pro­té­ger les inves­tis­seurs et l’in­té­rêt public”. »

Les traders souhaitent l’arrivée d’un « véritable » ETF sur le Bitcoin

ETFCes der­nières semaines, la SEC a déjà auto­ri­sé la mise sur le mar­ché de plu­sieurs « ETFs Bit­coin ». Pro­blème : ceux-ci ne se sont pas direc­te­ment indexés sur l’ac­tif numé­rique, mais sur des contrats à terme sur le BTC.

Pour de nom­breux obser­va­teurs, seuls des ETFs ados­sés à des Bit­coins « phy­siques » pour­raient avoir un impact notable sur le cours de l’ac­tif. En effet, les socié­tés qui émet­traient ces pro­duits finan­ciers devraient néces­sai­re­ment se pro­cu­rer de « véri­tables » Bit­coins, ce qui pour­rait favo­ri­ser une contrac­tion de l’offre – et donc une aug­men­ta­tion des prix.

En sep­tembre, le tra­der Lark Davis avait don­né son point de vue à ce sujet :

« Je pense qu’un ETF ados­sé à des contrats à terme ouvri­rait la voie à un ETF sur le Bit­coin. C’est ce que nous sou­hai­tons vrai­ment, car c’est ce qui aurait un véri­table impact ».

« Cela consis­te­rait pour les socié­tés d’investissement à ache­ter de “vrais” Bit­coins, à les blo­quer, et à émettre un contrat sur des comptes pour per­mettre aux inves­tis­seurs de se le pro­cu­rer. C’est le type d’ETF que nous vou­lons voir ».

Le refus de la SEC a sus­ci­té la décep­tion de VanEck. L’en­tre­prise estime que « les inves­tis­seurs devraient pou­voir s’ex­po­ser au Bit­coin à tra­vers un fonds régu­lé, et un ETF non ados­sé à des contrats à terme consti­tue une meilleure approche » :

Pour le tra­der « Pen­to­shi » (et sans doute pour une majo­ri­té des obser­va­teurs), il ne s’a­gis­sait tou­te­fois pas d’une surprise :

En effet, Gary Gens­ler, le pré­sident de la SEC, avait confié il y a quelques mois que son ins­ti­tu­tion était peu encline à auto­ri­ser la mise sur le mar­ché d’un tel pro­duit d’in­ves­tis­se­ment.

Ain­si, même si le régu­la­teur doit encore se pro­non­cer au sujet de plu­sieurs ETFs ados­sé au Bit­coin, il est peu pro­bable qu’il donne son feu vert au cours des pro­chains mois.

Une chute brève pour du Bitcoin

Cette annonce avait pro­vo­qué ven­dre­di après-midi la chute du Bit­coin – une chute qui n’a tou­te­fois été que de courte durée.

Cours du Bitcoin (BTC) au 13 novembre 2021
Lors de la rédac­tion de cet article, le BTC s’é­chan­geait à 63 584 dol­lars, en baisse de 1,14% sur les 24 der­nières heures. L’ac­tif numé­rique avait enre­gis­tré un record his­to­rique à 68 789 dol­lars le 10 novembre.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.