Bitcoin Forks

Un nouveau site déclare que le hard fork SegWit2x aura bien lieu

Site Bitcoin2x.org

Jeu­di 9 Novembre, nous évo­quions dans cet article les décla­ra­tions éma­nant d’un déve­lop­peur (ou d’un groupe de déve­lop­peurs), se sur­nom­mant « Bit­pi­co ». Celui-ci expli­quait que, mal­gré l’an­nu­la­tion du fork pro­non­cée par les signa­taires de New York Agree­ment, SegWit2x allait bien avoir lieu, comme pré­vu (autour du 15 Novembre).

MàJ : dans la nuit du dimanche au lun­di 13 novembre, Bit­pi­co annon­çait qu’il annu­lait sa ten­ta­tive de main­tien de SegWit2X. Le site Bitcoin2X.org était tou­te­fois tou­jours en ligne.

MàJ du 17/11/2017 : Coin­base a confir­mé le pos­sible main­tien du fork. Si vous êtes client Coin­base, n’hé­si­tez pas à lire notre article dédié à l’an­nonce datant du 17 novembre 2017.

Ces décla­ra­tions ont sus­ci­té de nom­breuses inter­ro­ga­tions au sein de la com­mu­nau­té, cer­tains esti­mant qu’il s’a­gis­sait-là d’un « hoax ». Un nou­veau site mis en ligne hier, Bitcoin2x.org, vient tou­te­fois confir­mer les décla­ra­tions de Bitpico.

Après les menaces de Bitpico, un nouveau site apparaît : Bitcoin2x.org

Les sou­tiens du Bit­coin peuvent tou­jours redou­ter  un éven­tuel hard fork la semaine pro­chaine, dans la mesure où un déve­lop­peur du nom de Bit­pi­co, jusque ici incon­nu, a décla­ré que ce fork allait bel et bien être mis en place.

Le 9 novembre, de nom­breux sou­tiens du Bit­coin ont consi­dé­ré qu’il ne fal­lait pas s’in­quié­ter des menaces bran­dies par Bit­pi­co. Mais le len­de­main, un nou­veau site est appa­ru sur Bitcoin2x.org, un site décla­rant que le hard fork allait bel et bien se produire.

Voi­ci ce que l’on peut lire sur le site, ce same­di 11 Novembre à 10 heures :

Poursuite du fork SegWit2x sur le site Bitcoin2x

« Nous sommes un groupe qui pré­voit de pour­suivre le fork Bitcoin2x. Pour répondre aux inquié­tudes de la com­mu­nau­té, nous sommes en train de réflé­chir à dif­fé­rentes pro­tec­tions contre les attaques replay [attaques par rejeu] à ajou­ter au fork, dans le but d’é­vi­ter de pro­vo­quer l’ins­ta­bi­li­té du réseau. »

Bit­pi­co a com­men­cé à se faire remar­quer sur la mai­ling list de SegWit2x depuis quelques temps, et pos­sède son propre pro­fil GitHub. Tou­te­fois, nous ne savons pas grand chose de cet indi­vi­du (ou de cette organisation).

Il est impos­sible, pour le moment, de savoir si Bit­pi­co est à l’o­ri­gine de ce site. Mais le mes­sage que l’on peut lire sur Bitcoin2x.org semble consti­tuer la conti­nui­té de ce que l’on pou­vait lire sur la mai­ling list SegWit2x, sur laquelle Bit­pi­co expli­quait que le fork allait bien avoir lieu :

étape finale segwit2x bitpico

Nous pour­sui­vons la mise en place le fork, indé­pen­dam­ment des der­nières décla­ra­tions. Notre stra­té­gie consiste à réduire sa dif­fi­cul­té“.

Vous vous deman­dez pour­quoi 30% du hash-rate du réseau a dis­pa­ru ? C’est nous ; les mineurs qui vont conti­nuer de faire ce qui était pré­vu… Une poi­gnée d’individus ne peuvent stop­per ce sur quoi ils n’ont aucun contrôle…

Jeff Garzik : rien ne peut avoir lieu sans l’appui des mineurs

Les Bit­coi­ners sont tou­jours inquiets face à l’é­ven­tua­li­té d’un fork, alors que le sujet conti­nue d’être évo­qué sur les réseaux sociaux et les forums. L’une des rai­sons pour les­quelles cette menace est prise au sérieux, c’est que des nœuds SegWit2x sont tou­jours en fonctionnement.

Par ailleurs, même si le prix des contrats à terme sur SegWit2x a bru­ta­le­ment chu­té suite à l’an­nonce, il est encore loin d’être nul :

Prix de SegWit2x 11 novembre

Tous ces fais­ceaux d’in­dices peuvent ain­si lais­ser à pen­ser que le hard fork SegWit2x pour­rait bel et bien avoir lieu.

Tou­te­fois, Jeff Gar­zik, déve­lop­peur prin­ci­pal du groupe de tra­vail sur SegWit2x, ne semble pas trop inquiet. D’a­près ses décla­ra­tions sur le réseau Slack du groupe, cette ten­ta­tive n’au­ra pas d’ef­fet « sans l’ap­pui des mineurs pour la mettre en place. »

Par ailleurs, on ne retrouve sur le réseau Slack de l’é­quipe aucun signe de Bit­pi­co.

Enfin, sachez que le mes­sage qui s’af­fiche sur le site Bitcoin2x.org a été plu­sieurs fois modi­fié.

On pou­vait ain­si lire hier :

« Nous avons déci­dé de pour­suivre le fork, comme pré­vu. Nous ne per­met­trons pas que le des­tin du Bit­coin soit contrô­lé par 6 indi­vi­dus. »

Il aurait ensuite été modi­fié il y a quelques heures pour déclarer :

Message Bitpico

« Nous venons de for­ker ce site web ! Nous ne vou­lions pas for­ker le Bit­coin, c’est beau­coup de tra­vail ;). Reve­nez pour de pro­chaines mises à jour. »

Et désor­mais (ce same­di à 10 heures en France), s’af­fiche la men­tion que nous vous avons pré­sen­tée au début de l’article :

« Nous sommes un groupe qui pré­voit de pour­suivre le fork Bitcoin2x. Pour répondre aux inquié­tudes de la com­mu­nau­té, nous sommes en train de réflé­chir à dif­fé­rentes pro­tec­tions contre les attaques replay [attaques par rejeu] à ajou­ter au fork, dans le but d’é­vi­ter de pro­vo­quer l’ins­ta­bi­li­té du réseau. »

Réfé­rences : News.bitcoin.com, Coin­mar­ket­cap