Bitcoin Démocratisation

Walmart : 200 distributeurs de Bitcoin déjà installés sur un total prévu de 8 000

Walmart

Le pre­mier groupe mon­dial de grande dis­tri­bu­tion pré­voit à terme d’ins­tal­ler 8 000 gui­chets de ce type dans ses enseignes.

Le géant amé­ri­cain de la grande dis­tri­bu­tion Wal­mart s’est asso­cié à la socié­té de fabri­ca­tion de cryp­to-dis­tri­bu­teurs Coins­tar et à la bourse d’é­change Coinme pour ins­tal­ler 200 dis­tri­bu­teurs de Bit­coin dans ses grandes surfaces.

Alors que 200 machines ont déjà été dis­po­sées, l’en­tre­prise pré­voit de pla­cer un total de 8 000 dis­tri­bu­teurs à tra­vers les États-Unis. Elle n’a tou­te­fois révé­lé aucun calendrier.

Distributeur de Bitcoin WalmartSelon le site Coin ATM Radar, il existe déjà plus de 26 000 cryp­to-dis­tri­bu­teurs aux États-Unis. Par­mi eux, 4 400 sont gérés par Coins­tar, qui opère dans 33 États.

Sam Doc­tor, direc­teur de la stra­té­gie et res­pon­sable de la recherche chez BitOo­da, a expli­qué à Bloom­berg que des dis­tri­bu­teurs auto­ma­tiques de Bit­coin étaient déjà pré­sents dans de nom­breuses grandes sur­faces :

« Wal­mart élar­git l’ac­cès au Bit­coin à un plus grand nombre de per­sonnes. Si elle décide de pour­suivre le déploie­ment de ce pro­jet pilote, elle lui confè­re­ra une légi­time accrue auprès des indi­vi­dus sceptiques ».

Les clients de l’en­seigne peuvent uti­li­ser ces dis­tri­bu­teurs de manière simple. Il leur suf­fit d’in­sé­rer un billet dans l’une de ces machines afin d’ob­te­nir un ticket conte­nant un code. Ils peuvent ensuite uti­li­ser celui-ci pour obte­nir des BTCs en créant un compte  sur la pla­te­forme Coinme.

Eu égard à leurs frais éle­vés, ces machines ne seront sans doute uti­li­sées que pour ache­ter de petits mon­tants de cryp­to­mon­naies. En effet, Coins­tar fac­ture une com­mis­sion de 11%. Celle-ci com­prend 4% de frais pour l’op­tion d’a­chat en Bit­coin, ain­si que 7% au titre de la prise en charge d’argent liquide.

De leur côté, les pla­te­formes d’é­change les plus popu­laires – Binance et Coin­base – fac­turent des com­mis­sions bien moins éle­vées, allant de seule­ment 3 à 4,5%.

Non sans sur­prise, cette nou­velle a sus­ci­té l’en­thou­siasme de nom­breux membres de la cryp­to-sphère :

Ajou­tons que cer­tains obser­va­teurs ont peut-être dou­té, à tort, de la véra­ci­té de cette nou­velle. En effet, celle-ci inter­vient seule­ment quelques semaines après un « faux » com­mu­ni­qué de presse de Wal­mart, qui annon­çait une prise en charge du Lite­coin (LTC) dans les enseignes de la chaîne. Cette « fake news » avait pro­vo­qué une brève flam­bée de l’ac­tif numé­rique, qui s’é­tait appré­cié de plus de 30%.

Walmart se tourne vers les cryptomonnaies

Ce n’est pas la pre­mière fois que Wal­mart s’in­té­resse à la cryp­to-sphère. En août, le mas­to­donte de la grande dis­tri­bu­tion avait annon­cé qu’il recher­chait un chef de cryp­to-pro­duit pour conduire sa stra­té­gie dans l’u­ni­vers des actifs numé­riques. Si l’offre a été depuis sup­pri­mée du site web de Wal­mart, elle est tou­jours dis­po­nible sur Lin­ke­dIn.

De son côté, Wal­mart Chi­na a annon­cé en juin une asso­cia­tion avec le cryp­to-réseau VeChain pour opti­mi­ser la ges­tion de sa chaîne d’approvisionnement.