Ethereum

94% des projets blockchain actuels ont été développés sur Ethereum

Ethereum record historique à 400 dollars

Dans une vidéo inti­tu­lée « Ethe­reum a-t-il déjà gagné ?»,  l’influenceur Kevin Rooke indique que plus de 250 000 déve­lop­peurs ont lan­cé des pro­jets blo­ck­chain ados­sés à cette pla­te­forme.

Plateformes blockchain : le leadership d’Ethereum

EthereumAu-delà des réseaux blo­ck­chain spé­cia­li­sés dans le paie­ment (comme le Bit­coin, le Ripple, le Bit­coin Cash ou le Lite­coin), une grande majo­ri­té des coins actuel­le­ment dis­po­nibles s’appuient sur le pro­to­cole Ethe­reum.

« Vous ne pou­vez tout sim­ple­ment pas déve­lop­per d’applications et de pro­duits excel­lents sans dis­po­ser der­rière vous d’une base impor­tante de déve­lop­peurs. Mais aujourd’hui, envi­ron 250 000 déve­lop­peurs uti­lisent la pla­te­forme Ethe­reum. Dans la mesure où le sec­teur est encore très res­treint, il s’agit d’un chiffre impres­sion­nant. Le fra­me­work de déve­lop­pe­ment d’Ethereum, bap­ti­sé Truffle, a déjà été télé­char­gé plus de 500 000 fois. Et mal­gré la chute du prix de l’Ether enre­gis­trée cette année, l’intérêt des déve­lop­peurs n’a ces­sé de croître. »

Même le TRONIX – le dixième actif numé­rique, ados­sé à une valo­ri­sa­tion de plus de 3 mil­liards de dol­lars – a été déve­lop­pé en sui­vant la norme ERC20 d’Ethereum (il devrait tou­te­fois bien­tôt migrer vers une blo­ck­chain tota­le­ment indé­pen­dante).

Par­mi les autres pro­jets qui s’appuient sur Ethe­reum, on retrouve éga­le­ment VeChain, un réseau blo­ck­chain spé­cia­li­sé dans l’Internet des Objets, ICON, une pla­te­forme sud-coréenne, ou encore Zilli­qa, qui compte déployer un réseau capable de trai­ter plu­sieurs mil­liers de tran­sac­tions par seconde.

« Tout le monde dispose de fonds »

Pièces EOSOn a pu voir appa­raître ces der­niers mois de nom­breux pro­to­coles blo­ck­chain qui ambi­tionnent de concur­ren­cer Ethe­reum, en sédui­sant des déve­lop­peurs dési­reux de créer et de déployer des appli­ca­tions décen­tra­li­sées. Ain­si, EOS, NEO, Car­da­no, Qtum ou encore ICON sont désor­mais pré­sents dans le « Top 30 » des prin­ci­paux actifs numé­riques.

EOS – qui a éga­le­ment été lan­cé en tant que token Ethe­reum – est par­ve­nu à lever l’équivalent de 4 mil­liards de dol­lars, dans ce qui consti­tue désor­mais la plus grande ICO de l’histoire.

Face à une concur­rence féroce, M. Rooke estime qu’Ethe­reum va devoir batailler pour convaincre les déve­lop­peurs, et conti­nuer ain­si à faire figure de pla­te­forme blo­ck­chain de réfé­rence.

Il ajoute que le fait de dis­po­ser de finan­ce­ments impor­tants ne serait, selon lui, plus suf­fi­sant pour réus­sir le lan­ce­ment d’un pro­jet blo­ck­chain per­met­tant de déployer des appli­ca­tions décen­tra­li­sées.

« Com­ment est-il pos­sible d’attirer des déve­lop­peurs lorsque per­sonne n’utilise une pla­te­forme ? Com­ment inci­ter des inter­nautes à uti­li­ser une pla­te­forme s’il n’existe pas de déve­lop­peurs prêts à uti­li­ser cette infra­struc­ture pour créer des appli­ca­tions ? D’une cer­taine manière, il est néces­saire de dis­po­ser de finan­ce­ments pour lan­cer un pro­jet. Mais aujourd’hui, dans l’écosystème cryp­to, tout le monde pos­sède des fonds – même Ethe­reum – et ceci vient effa­cer ce qui consti­tue­rait, dans un autre sec­teur, un avan­tage concur­ren­tiel», a-t-il ajou­té.

Réfé­rences : CCN, You­Tube

94% des pro­jets blo­ck­chain actuels ont été déve­lop­pés sur Ethe­reum
Mer­ci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14