Bitcoin Démocratisation

Au Royaume-Uni, une maison vient d’être vendue contre des Bitcoins

Maison vente Bitcoin

Pour la pre­mière fois au Royaume-Uni, une mai­son à été ven­due entiè­re­ment en Bit­coin. Alors que les tra­vaux ne sont pas encore ter­mi­nés, la tran­sac­tion sera effec­tuée dès la semaine prochaine.

L’an­née 2017 a été par­ti­cu­liè­re­ment enthou­sias­mante pour les déten­teurs de Bit­coins. La mon­naie numé­rique, qui s’é­chan­geait à moins de 1000 dol­lars au début de l’an­née, a dépas­sé aujourd’­hui, pen­dant un court ins­tant, la barre des 19 000 dollars.

Alors que de nom­breux inter­nautes sou­haitent se pro­cu­rer des Bit­coins, spé­cu­lant ain­si sur une pour­suite de cette ten­dance haus­sière, d’autres cherchent à revendre une par­tie de leur BTC afin de diver­si­fier leur patri­moine.

C’est le cas d’un bri­tan­nique, qui vient de s’en­ga­ger à ache­ter une mai­son contre des crypto-monnaies.

Dès mètres carrés contre des Bitcoins

Celle-ci fait par­tie d’un nou­veau pro­gramme immo­bi­lier, sis dans le com­té de l’Es­sex, aux abords de la ville de Colchester.

La mai­son avait été mise en vente en octobre der­nier pour 375 000 livres ster­ling (425 000 euros), soit 82,55 BTC – mais il fau­dra revoir ce mon­tant à la baisse, puisque la mon­naie numé­rique s’est depuis for­te­ment appréciée.

Maison royaume uni Bitcoin

C’est la pre­mière fois qu’une mai­son est ven­due pour des Bit­coin au Royaume-Uni. Alors que celle-ci est tou­jours en construc­tion, la tran­sac­tion devrait être effec­tué au début de la semaine prochaine.

Du fait de la vola­ti­li­té du Bit­coin, l’a­che­teur et le ven­deur ont négo­cié un prix en livre ster­ling – le nombre de coins trans­fé­rés dépen­dra du cours du BTC qui pré­vau­dra le jour de la transaction.

Maison vendue en Bitcoin essex

Si l’on ignore l’i­den­ti­té de l’ac­qué­reur, on sait qu’il s’a­gi­rait d’un « ear­ly-adop­ter » qui avait engran­gé ses pre­miers Bit­coins grâce au minage – à une époque durant laquelle un simple ordi­na­teur de bureau per­met­tait d’ob­te­nir plu­sieurs BTC par mois.

On peut donc sup­po­ser qu’il ne s’a­git que d’une frac­tion de son capi­tal, et qu’il a ain­si sou­hai­té maté­ria­li­ser une par­tie de ses actifs numé­riques dans une réa­li­té bien physique.

Une nouvelle tendance ?

Ed Cas­son, l’un des diri­geants de la socié­té Go Homes, à l’o­ri­gine de la construc­tion de cette mai­son, estime que cette pra­tique devrait se démo­cra­ti­ser :

« Il sera deve­nu ordi­naire de vendre des mai­sons contre des Bit­coins dans les cinq pro­chaines années. Notre sec­teur n’a pas connu de chan­ge­ments pro­fonds en termes d’inn­no­va­tions dans les 50 der­nières années.

Nous vou­lons sai­sir cette oppor­tu­ni­té pour adop­ter plei­ne­ment cette technologie. »

Go Homes a par ailleurs indi­qué qu’elle pro­po­sait une deuxième mai­son en Bit­coin. Située au sein de la ville de Col­ches­ter, dans le quar­tier d’Elm­stead Green, elle sera cédée contre l’é­qui­valent de 595 000 livres ster­ling (675 000 euros).

La mai­son qui a été ven­due dans l’Es­sex n’est pas la pre­mière du pays à être pro­po­sée contre des Bit­coins. Les ven­deurs d’un manoir niché dans le quar­tier lon­do­nien de Not­ting Hill en demandent l’é­qui­valent de 17 mil­lion de livres ster­ling, en mon­naie numé­rique – et le bien n’a, semble-t-il, pas encore trou­vé preneur.

Alors que l’u­sage du Bit­coin et des cryp­to-mon­naies tend à se démo­cra­ti­ser, la demande aug­mente aus­si du côté de l’im­mo­bi­lier. Un agent avait récem­ment expli­qué que la ville de Mia­mi, en Flo­ride, consti­tuait un lieu idéal pour conduire des tran­sac­tions immo­bi­lières en mon­naie numérique.

C’est dans cette région qu’un indi­vi­du avait ven­du, il y a quelques mois, une mai­son pour 1600 Bit­coins – soit, à l’é­poque, un peu plus de 6 mil­lions de dollars.

Mais pas besoin d’être acqué­reur pour pou­voir dépen­ser ses Bit­coins : Mana­ge­go, une socié­té new-yor­kaise spé­cia­li­sée dans la mise en rela­tion entre pro­prié­taires et loca­taires, a récem­ment annon­cé qu’elle était sur le point d’of­frir à ces der­niers la pos­si­bi­li­té de payer leur loyer en mon­naie numé­rique.

Accepter paiements en Bitcoin propriétaire logement

Réfé­rence : Bit­coi­nist, Mir­ror, The Sun