Bitcoin Prix & Opinions

Selon Bank of America , le Bitcoin constituerait la plus grande bulle spéculative de l’histoire

Bank of America

Des équipes de cher­cheurs de Bank of Ame­ri­ca Mer­rill Lynch (BAML) estiment que le Bit­coin consti­tue la plus grande bulle spé­cu­la­tive de l’histoire.

Bitcoin Bulle SpéculativeDans une note de recherche publiée dimanche der­nier, les équipes menées par Michael Hart­nett, le res­pon­sable des stra­té­gies de pla­ce­ment de Bank of Ame­ri­ca Mer­rill Lynch, ont don­né leur avis concer­nant les évo­lu­tion du prix du Bit­coin. Comme le rap­porte Bloom­berg, ces ana­lystes estiment que le Bit­coin, dont le prix a dimi­nué de moi­tié depuis le début de l’année, consti­tue­rait la plus grande bulle spé­cu­la­tive jamais connue.

La banque a ain­si pro­po­sé un gra­phique com­pa­rant les évo­lu­tions du cours du Bit­coin, avec les flam­bées spé­cu­la­tives les plus célèbres : les bulles du Mis­sis­sip­pi et de la South Sea du 18ème siècle, l’or, les mar­chés action amé­ri­cains en 1929 ou encore la tuli­po­ma­nie de 1636–1637.

Bank of America Bulle Bticoin

Le gra­phique montre que la « bulle Bit­coin » repré­sente la hausse la plus impor­tance. À son pic, le prix du BTC était près de 60 fois supé­rieur au cours qui était le sien 3 années aupa­ra­vant.

Cette flam­bée est notam­ment com­pa­rée à celle des tulipes hol­lan­daises, dont le prix a été mul­ti­plié par 40 sur un laps de temps simi­laire. BAML s’appuie sur cette com­pa­rai­son pour pré­dire une fin sinistre au Bit­coin, en indi­quant que son prix devrait, lui aus­si, retom­ber à des niveaux très faibles.

Les ana­lystes omettent tou­te­fois de pré­ci­ser que le prix du BTC avait déjà été mul­ti­plié par 120 entre 2010 et 2011, pour atteindre les 11 dol­lars, avant de plon­ger – ce qui ne l’avait pas empê­ché de flam­ber à nou­veau en 2013–2014, puis en 2016–2017.

Les crypto-monnaies, une menace pour les activités de Bank of America

Bank of AmericaPour­tant, dans le même temps, Bank of Ame­ri­ca – la socié­té mère de BAML, qui consti­tue la deuxième plus grande banque des États-Unis – estime que les cryp­to-mon­naies sont sus­cep­tibles de consti­tuer une menace pour ses acti­vi­tés.

Voi­ci un extrait de la note qu’elle avait trans­mise en février der­nier au gen­darme de la bourse amé­ri­caine, la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion :

« La géné­ra­li­sa­tion de l’adoption des nou­velles tech­no­lo­gies, notam­ment des ser­vices inter­net, des cryp­to-mon­naies et des sys­tèmes de paie­ment, pour­rait néces­si­ter des dépenses sub­stan­tielles afin de modi­fier ou d’adapter les pro­duits et les ser­vices que nous pro­po­sons actuel­le­ment ».

Et d’ajouter que ses clients pour­raient déci­der d” »effec­tuer leurs tran­sac­tions avec d’autres par­ti­ci­pants du mar­ché […], comme les cryp­to-mon­naies ».

Au début du mois de février, l«établissement ban­caire avait déci­dé d’interdire à ses clients d’utiliser leurs cartes de cré­dit pour ache­ter des BTCs.

Réfé­rences : Coin­Desk, Bloom­berg, Bit­coi­nist

Selon Bank of Ame­ri­ca , le Bit­coin consti­tue­rait la plus grande bulle spé­cu­la­tive de l’histoire
4.7 (93.33%) 3 votes

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
utoro Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
utoro
Invité
utoro

La plus grosse bulle de l’histoire…mouuui c’est celaaaaaaaa ! La plus grosse bulle de l’histoire c’est le dol­lar et la sphère finan­cière actuelle, le bit­coin à coté, c’est rien, un grain de pous­sière.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 4212