Plateformes d'échange de crypto-monnaies

Binance lance l’USDⓈ, un marché agrégé de « stablecoins »

Binance coin BNB

La pla­te­forme de cryp­to-tra­ding Binance – pre­mière pla­te­forme d’échange au monde en termes de volumes – a annon­cé lun­di le lan­ce­ment de l’USDⓈ. Il s’agit d’un mar­ché qui agrège plu­sieurs « sta­ble­coins», ces cryp­to-mon­naies dont la valeur est cen­sée res­ter stable par rap­port à celle d’une mon­naie fidu­ciaire, géné­ra­le­ment le dol­lar.

Si cet indi­ca­teur ne se com­pose pour l’instant que de Tether (USDT), d’autres sta­ble­coins vien­dront pro­chai­ne­ment l’enrichir.

USDT Binance


Voi­ci ce que l’on peut lire depuis lun­di sur le site de Binance :

Binance a renom­mé le mar­ché USDT (USDT) afin qu’il devienne un mar­ché de sta­ble­coins agré­gés (USDⓈ). Il s’agit de prendre en charge un plus grand nombre de paires d’échange, avec dif­fé­rents sta­ble­coins pro­po­sés […].

Mer­ci de noter que l’USDⓈ n’est pas un nou­veau sta­ble­coin : c’est le sym­bole qui repré­sente le nou­veau mar­ché de sta­ble­coins de Binance ».

Un token dont la valeur est stable

Tether piècesLe fonc­tion­ne­ment d’un sta­ble­coin est rela­ti­ve­ment simple : une socié­té va vendre des tokens à des inter­nautes, et va conser­ver leur équi­valent, en mon­naie fidu­ciaire, sur un compte ban­caire. Les tra­ders pour­ront à tout moment, en théo­rie, lui deman­der de rache­ter leurs tokens.

Mais le fait de recou­rir à ces sta­ble­coins sup­pose un risque, puisque les ache­teurs doivent néces­sai­re­ment faire confiance à une socié­té tierce, qui est sup­po­sée garan­tir leur valeur.

Le Tether est d’ailleurs très contro­ver­sé, puisque cer­tains obser­va­teurs ont accu­sé ces der­niers mois la socié­té qui émet ces tokens de ne pas dis­po­ser de suf­fi­sam­ment de réserves pour garan­tir leur valeur.

Les avan­tages sont tou­te­fois clairs : les tra­ders n’ont plus besoin de se sou­mettre à des pro­cé­dures com­plexes pour conver­tir leurs mon­naies fidu­ciaires en cryp­to-mon­naies, et peuvent sécu­ri­ser une par­tie de leurs actifs dans une mon­naie stable, acces­sible de manière sécu­ri­sée.

Deux types de stablecoins

StablecoinHor­mis le Tether (USDT), les prin­ci­paux sta­ble­coins pro­po­sés sur les mar­chés, qui pour­raient vrai­sem­bla­ble­ment être inté­grés à l’USDⓈ dans les mois à venir, sont les sui­vants : le Paxos Stan­dard (PAX) et l’USD Coin (USDC).

On peut éga­le­ment pen­ser à un autre actif : le Maker DAO, un token Ethe­reum qui s’appuie sur un mode de fonc­tion­ne­ment dif­fé­rent. En effet, sa valeur est ren­due stable non pas grâce à des réserves en mon­naies fidu­ciaires qui lui seraient ados­sées, mais à tra­vers l’utilisation de fonc­tions algo­rith­miques.

C’est d’ailleurs la rai­son pour laquelle l’observateur Emin Gün Sirer estime qu’il convien­drait d’adopter une nou­velle ter­mi­no­lo­gie, qui per­met­trait de dis­tin­guer ces deux types d’actifs.

Voi­ci la dis­tinc­tion qu’il pro­pose :

  • les « peg­ged­coins » (des coins « rat­ta­chés») pour les actifs ados­sés à une mon­naie fidu­ciaire et plei­ne­ment garan­tis,
  • les « sta­ble­coins», pour les actifs dont la valeur est ren­due stable grâce à des méca­nismes algo­rith­miques.


Réfé­rence : CCN

Binance lance l’USDⓈ, un mar­ché agré­gé de « sta­ble­coins »
Mer­ci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743