Bitcoin Prix & Opinions

Bitcoin : selon Glassnode, les « hodlers » sont déterminés à conserver leurs BTCs malgré la hausse des cours

Pièces Bitcoin BTC

Alors que le Bit­coin a connu une appré­cia­tion impor­tante en octobre, les « long term hol­ders » conti­nuent d’ac­cu­mu­ler des BTCs. Ce com­por­te­ment, cou­plé à d’autres indi­ca­teurs, rendent la socié­té Glass­node opti­miste pour la suite de l’année.

« Les fon­da­men­taux on-chain dépeignent une image haus­sière pour le Bit­coin ». Voi­ci les pre­miers mots de l’é­di­tion 41 du « Week Onchain » de l’en­tre­prise d’a­na­lyse Glass­node pour l’an­née 2021.

« Après une flam­bée impres­sion­nante depuis les plus bas de sep­tembre, le mar­ché est par­ve­nu à conser­ver ses gains, tan­dis que l’ac­ti­vi­té “on-chain” [réa­li­sée sur la blo­ck­chain du Bit­coin] a enta­mé une accé­lé­ra­tion », se féli­cite Glassnode.

« À tra­vers de nom­breux aspects sur les mar­chés Bit­coins, les signaux conti­nuent de dres­ser une situa­tion enthou­sias­mante pour les prix, et le sen­ti­ment de mar­ché reste posi­tif », ajoute l’entreprise.

Prix Bitcoin au 11 octobre 2021

Les « long-term holders » détiennent 70% de l’offre de BTCs

Glass­node fait remar­quer que les « long-term hol­ders » – les por­te­feuilles qui n’ont pas trans­fé­ré de BTCs depuis plus de 155 jours – détiennent désor­mais près de 13,3 mil­lions de coins, soit envi­ron 70% de l’offre totale de Bit­coins :

Offre détenue par les long-term holders Bitcoin 11 octobre 2021Sur les 7 der­niers mois, ces acteurs ont aug­men­té leur stock de plus de 2,37 mil­lions de BTCs (soit envi­ron 136 mil­liards de dol­lars aux prix actuels). Alors que seule­ment 186 000 nou­veaux coins ont été minés sur la même période, Glass­node conclut que les « hodlers » ont accu­mu­lé 12,7 fois plus de BTCs que le nombre de coins qui ont été créés.

On note­ra que ce com­por­te­ment s’est pour­sui­vi en octobre, en dépit de la flam­bée des cours.

Mal­gré la patience de ces « long-term hol­ders », Glass­node constate une hausse de l’ac­ti­vi­té sur la blo­ck­chain du Bit­coin. Celle-ci se maté­ria­lise notam­ment par l’aug­men­ta­tion nombre d’a­dresses actives quo­ti­dien­ne­ment, en hausse de 19% en octobre.

S’é­le­vant désor­mais à 291 000, ce chiffre retrouve ses niveaux de fin 2020, lais­sant pen­ser que cette hausse de l’ac­ti­vi­té pour­rait consti­tuer les pré­mices d’un nou­veau « bull run » :

Entités actives réseau Bitcoin 11 octobre 2021

« Un plus grand nombre de par­ti­ci­pants actifs est his­to­ri­que­ment cor­ré­lé avec un inté­rêt crois­sant pour un actif durant les pre­mières étapes des mar­chés haus­siers », indique la société.

50% des transactions supérieures à 1,3 BTC

Glass­node note éga­le­ment une aug­men­ta­tion de la taille médiane des tran­sac­tions, qui s’é­lève désor­mais à plus de 1,3 BTC par trans­fert. En août der­nier, ce chiffre était des­cen­du à seule­ment 0,06 BTC par transaction.

Transaction médiane Bitcoin 11 octobre 2021

« Une hausse de la taille des tran­sac­tions n’est pas syno­nyme d’aug­men­ta­tion de prix, mais indique que des flux plus grands, voire ins­ti­tu­tion­nels, sont pré­sents sur la blo­ck­chain », explique l’entreprise.

« Géné­ra­le­ment, les périodes qui signalent la fin d’un “bear mar­ket” cor­res­pondent à celles durant les­quelles la “smart money” [les gros inves­tis­seurs] com­mencent à accu­mu­ler des quan­ti­tés importantes.

Ces périodes se carac­té­risent géné­ra­le­ment par une acti­vi­té “on-chain” plus faible (mais en aug­men­ta­tion), ain­si que par une hausse de la taille des transactions ».

La socié­té d’a­na­lyse s’est aus­si inté­res­sée aux taux de finan­ce­ment (« fun­ding rates ») des contrats à terme per­pé­tuels. Cet indi­ca­teur per­met de se faire une idée du sen­ti­ment des tra­ders : lors­qu’il est posi­tif, il montre que les acteurs des mar­chés à terme sont glo­ba­le­ment haussiers.

Bitcoin perpetual funding rates 11 octobre 2021

Glass­node estime que ces taux, « com­pris entre +0,01% et +0,02% sur la tota­li­té des pla­te­formes d’é­change », sont « posi­tifs mais pas exces­sifs » :

« Les “fun­ding rates” dimi­nuent vers la limite basse de cette four­chette, ce qui laisse pen­ser que les tra­ders ont recours à de l’ef­fet de levier, mais le font de manière plus contrô­lée que lors des pré­cé­dentes périodes ».

Glass­node concède tou­te­fois que la pro­ba­bi­li­té d’une vola­ti­li­té à court terme aug­mente lorsque les taux de finan­ce­ment sont éle­vés, et qu’il « s’a­git d’un risque auquel il convient de res­ter attentif ».

La socié­té avait récem­ment noté que le nombre de Bit­coins déte­nus par les pla­te­formes d’é­change cen­tra­li­sées avait atteint son plus bas depuis 3 ans, à 2,4 mil­lion de BTCs. Cette don­née laisse pen­ser que les inves­tis­seurs sont de plus en plus nom­breux à refu­ser de vendre leurs coins aux cours actuels, pré­fé­rant pla­cer ceux-ci dans des « cold wallets ».

La semaine der­nière, le Bit­coin a enre­gis­tré un nou­veau record avec plus de 30 mil­liards de dol­lars trans­fé­rés en 24 heures sur sa blo­ck­chain.

Pour de nom­breux obser­va­teurs, la hausse récente du BTC est en par­tie liée à l’an­ti­ci­pa­tion de l’ar­ri­vée d’un ETF ados­sé à des contrats à terme sur le Bit­coin. Le gen­darme des mar­chés finan­ciers amé­ri­cains (la SEC) doit rendre une déci­sion le 18 octobre pro­chain concer­nant l’au­to­ri­sa­tion de mise sur le mar­ché de ce pro­duit financier.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.