Bitcoin Prix & Opinions

Bitcoin : l’indicateur « Fear & Greed » plonge dans une zone de « peur intense »

Alors que le Bit­coin n’est seule­ment qu’à 20% de son record his­to­rique de près de 69 000 dol­lars, le mar­ché est entré dans une zone de « peur intense » pour la pre­mière fois depuis fin septembre.

Lors de la rédac­tion de cet article, le Bit­coin était rede­ve­nu rela­ti­ve­ment stable. S’é­chan­geant à envi­ron 54 900 dol­lars, il avait enre­gis­tré une hausse de 1,11% sur les 24 der­nières heures.

La veille, l’ac­tif numé­rique avait connu une chute impor­tante, nour­rie par les craintes liées à la décou­verte d’O­mi­cron, un nou­veau variant du Covid-19, en Afrique du Sud.

Cours btc Bitcoin au 17 novembre 2021

Une « peur intense » sur les crypto-marchés

Pour­tant, alors que le BTC n’é­tait qu’à 20% de son record his­to­rique du 10 novembre, une « peur intense » s’é­tait empa­rée des crypto-marchés.

C’est en tout cas ce que mon­trait l’in­di­ca­teur « Cryp­to Fear & Greed », qui cherche à mesu­rer le sen­ti­ment des mar­chés vis-à-vis du Bit­coin et des prin­ci­pales cryp­to­mon­naies. Il se base sur les évo­lu­tions des cours, mais aus­si sur leur vola­ti­li­té, sur des son­dages, sur les volumes échan­gés, sur la nature des com­men­taires publiés sur les réseaux sociaux,…

Ses résul­tats évo­luent de 0 (« peur intense ») à 100 (« avi­di­té intense »). Le prix consti­tue le fac­teur qui a le plus impact sur cet indicateur.

Ce same­di 27 novembre, la valeur du « Fear & Greed Index« avait plon­gé, pas­sant de 47 (« neutre ») à 21 (« peur intense »).

Le 30 sep­tembre der­nier, der­nier jour où l’in­di­ca­teur était pas­sé sous la barre des 21/100, le Bit­coin s’é­chan­geait en moyenne à moins de 44 000 dol­lars, selon les don­nées de Coin­Mar­ket­Cap.

Les évolutions de l'indicateur "Fear and Greed" des cryptomonnaies au 17 novembre 2021

Mais pas de quoi inquié­ter l’a­na­lyste Rekt Capi­tal, qui esti­mait que « le Bit­coin [avait besoin] d’at­teindre un sen­ti­ment de “peur intense” auprès des inves­tis­seurs pour finir d’at­teindre son plus bas et inver­ser la tendance ».

De son côté, l’in­ves­tis­seur Alis­tair Milne s’é­ton­nait d’un tel niveau de « peur », alors que le BTC s’é­chan­geait tou­jours à 54 000 dollars :

Marchés à terme : des taux de financement positifs mais faibles

Les taux de finan­ce­ment sur les mar­chés à terme du Bit­coin, qui res­taient posi­tifs mal­gré la chute enre­gis­trée par le BTC ven­dre­di, mon­traient qu’une majo­ri­té des tra­ders sem­blaient s’at­tendre à une reprise imminente.

Same­di, lors de la rédac­tion de cet article, ils étaient posi­tifs sur l’en­semble des pla­te­formes sui­vies par le site Coin­glass, à l’ex­cep­tion d’OKEx.

Taux de financement du Bitcoin au 27 novembre-2021

Néan­moins, comme l’a­vait récem­ment fait remar­quer la socié­té d’a­na­lyse Del­phi Digi­tal, ces taux res­taient rela­ti­ve­ment faibles par rap­port à ceux du pre­mier semestre 2021. Selon l’en­tre­prise, il pour­rait s’a­gir d’un signe d’in­dé­ci­sion du côté des traders.

« Les taux de finan­ce­ment conti­nuent d’être faibles sur les mar­chés à terme. Ceci pour­rait être le signe que les tra­ders à court terme qui ont recours à l’ef­fet de levier sont tou­jours indé­cis quant à la direc­tion [des cours].

Si l’on se réfère au début de l’an­née, la flam­bée haus­sière s’é­tait accom­pa­gnée de taux de finan­ce­ment signi­fi­ca­ti­ve­ment plus élevés ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post