Crypto-monnaies

Cardano va investir 100 millions de dollars pour financer le développement de projets de DeFi et de NFTs

Emur­go, la branche finan­cière du cryp­to-réseau Car­da­no, a annon­cé qu’elle allait inves­tir 100 mil­lions de dol­lars dans le déve­lop­pe­ment de pro­duits finan­ciers décen­tra­li­sés pour l’écosystème.

Pour ce faire, la socié­té va créer deux filiales. L’une d’elles sera dédiée au lan­ce­ment de star­tups basées en Afrique, qui s’ap­puie­ront sur la blo­ck­chain Car­da­no pour déve­lop­per leurs produits.

Cardano mise 100 millions de dollars pour développer son écosystème

Emur­go, la branche finan­cière de Car­da­no, va mettre 100 mil­lions de dol­lars sur la table pour accé­lé­rer le déve­lop­pe­ment de pro­duits dans l’écosystème.

Elle compte pour cela créer deux filiales. La pre­mière, bap­ti­sée Emur­go Ven­tures, offri­ra des fonds d’a­mor­çage à des star­tups uti­li­sant la blo­ck­chain Car­da­no pour déve­lop­per leurs pro­duits. Il pour­ra notam­ment s’agir de pla­te­formes de tokens non fon­gibles (NFTs) ou de finance décen­tra­li­sée (DeFi), qui pour­ront tirer pro­fit des nou­velles fonc­tion­na­li­tés de « smart contracts » du réseau.

Voi­ci ce qu’a décla­ré Ken Koda­ma, le PDG d’E­mur­go, à ce sujet :

« Nous nous concen­trons plus que jamais sur l’ac­cé­lé­ra­tion du déve­lop­pe­ment de l’é­co­sys­tème de Car­da­no, en nous foca­li­sant sur un mélange de ser­vices décen­tra­li­sés des­ti­nés à une com­mu­nau­té mon­diale de plus en plus inté­res­sée par la tech­no­lo­gie blockchain ».

Cardano mise sur l’Afrique

Logo CaradanoLes repré­sen­tants de Car­da­no ont un objec­tif clair : être les pre­miers à tirer pro­fit du poten­tiel de l’A­frique  en matière d’a­dop­tion de solu­tions basées sur les cryp­to­mon­naies. En effet, la région souffre d’une grande inef­fi­cience finan­cière et compte un pour­cen­tage éle­vé de citoyens non bancarisés.

Afin de répondre aux besoins du conti­nent, Emur­go va lan­cer une deuxième filiale, bap­ti­sée Emur­go Afri­ca. Objec­tif : sou­te­nir 300 star­tups afri­caines à tra­vers des fonds d’amorçage et des ser­vices d’incubation, afin de faire de Car­da­no l’une des blo­ck­chains les plus uti­li­sées dans la région. Ce finan­ce­ment accor­de­ra la prio­ri­té aux pro­jets qui pro­po­se­ront des pro­duits à fort impact social.

Ces 100 mil­lions de dol­lars vise­ront à mettre sur pied un éco­sys­tème finan­cier décen­tra­li­sé puis­sant, exploi­tant les nou­velles fonc­tion­na­li­tés de « smart contracts » de Car­da­no. Celles-ci avaient été intro­duites au début du mois de sep­tembre, à tra­vers le « hard fork » Alon­zo. Les équipes de Car­da­no espèrent ain­si pou­voir concur­ren­cer les appli­ca­tions de DeFi pro­po­sées sur d’autres pla­te­formes telles qu’Ethereum, Sola­na ou Ava­lanche.

Rate this post