Bitcoin Prix & Opinions

Chute du Bitcoin : le BTC plonge jusqu’à 42 000 dollars – serait-ce le début d’un « bear market » ?

Crash Bitcoin décembre 2021

Alors que le Bit­coin a atteint ce same­di son plus bas niveau depuis 2 mois, les ana­lystes se demandent s’il pour­rait pour­suivre sa chute.

Le Bit­coin a enre­gis­tré une chute bru­tale ce same­di 4 décembre, pas­sant de 53 100 dol­lars à 3 heures du matin à un plus bas à 42 000 dol­lars vers 6 heures du matin sur la pla­te­forme Bitstamp :

Cours Bitcoin dollar au 4 décembre 2021Lors de la rédac­tion de cet article, l’ac­tif numé­rique, qui s’é­chan­geait à envi­ron 47 700 dol­lars, avait per­du plus de 16% de sa valeur au cours des 24 der­nières heures.

Le Bit­coin avait entraî­né dans sa chute l’en­semble des cryp­to-mar­chés. L’E­ther avait ain­si chu­té de 13,54% sur la même période, tan­dis que le BNB s’é­tait dépré­cié de 12,31% et le SOL de 15,4% :

Chute des crypto-marchés au 4 décembre 2021Selon les don­nées de coin­glass, un total de 826 mil­lions de dol­lars de posi­tions longues sur les mar­chés déri­vés de BTC avaient été liqui­dées sur les 24 der­nières heures :

Liquidations Bitcoin 4 décembre 2021Pour l’a­na­lyste Ran Neu­Ner, le mar­ché pour­ra ain­si évo­luer désor­mais sur des baises plus saines :

Comment expliquer cette chute ?

Chute du BitcoinCette semaine, la socié­té d’a­na­lyste Glass­node avait évo­qué une « incer­ti­tude » du côté des « Long-Term Hol­ders », qui avaient déjà reven­du 5,8% des BTCs qu’ils avaient accu­mu­lés depuis mars.

L’en­tre­prise s’in­quié­tait par ailleurs des « leviers de posi­tions ouvertes sur les mar­chés d’options et de contrats à terme », qui étaient « proches de leurs records historiques ».

« Ceci est pré­oc­cu­pant concer­nant une “purge” poten­tielle », avait-elle commenté.

Autre rai­son pos­sible à cette chute : la posi­tion pru­dente des régu­la­teurs amé­ri­cains. Cette semaine, on appre­nait que les patrons des prin­ci­pales cryp­to-pla­te­formes, comme ceux de FTX et de Binance.US, avaient été invi­tés à s’ex­pri­mer le 8 décembre pro­chain par le House Com­mit­tee on Finan­cial Ser­vices dans le cadre d’une audience dédiée aux cryp­to-actifs. En novembre, le Tré­sor amé­ri­cain avait publié un rap­port indi­quant qu’il était « urgent » de mettre sur pied une régle­men­ta­tion autour des « stablecoins ».

Le Bitcoin a‑t-il atteint son plus bas ?

Alors que cer­tains esti­maient que cette chute était le signe de l’en­trée dans un « bear mar­ket », de nom­breux tra­ders res­taient opti­mistes. C’é­tait le cas de Michaël van de Poppe, PDG de la pla­te­forme « Eight Glo­bal », qui pen­sait que le plus bas avait été atteint :

Il esti­mait que nous étions ain­si tou­jours dans un « bull mar­ket » (mar­ché haussier) :

Le compte « sun­ny­de­cree » rap­pe­lait que de telles chutes avait déjà eu lieu au cours du « bull mar­ket » de 2017 :

Un constat par­ta­gé par Mat­thew Hyland :

De son côté, Tech­Dev rap­pe­lait que la plu­part des inves­tis­seurs étaient pes­si­mistes avant les périodes de flam­bée enre­gis­trées cette année par le Bitcoin :

Pour Allen Au, il exis­tait des niveaux de sup­port à 44 000, 42 000 et 40 000 dollars :

Enfin, le tra­der Jesse Olson s’at­ten­dait ven­dre­di soir à un rebond immi­nent de la pre­mière cryptomonnaie :

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post