Bitcoin Prix & Opinions

Bitcoin : à quoi s’attendre pour la suite de l’année 2021 ?

Analyse cours Bitcoin

Après avoir consi­dé­ra­ble­ment chu­té la semaine der­nière, le Bit­coin est rapi­de­ment par­ve­nu à reve­nir au-des­sus des 57 000 dol­lars. Mal­gré les récentes tur­bu­lences, plu­sieurs ana­lystes res­tent haus­siers pour les semaines à venir.

Lors de la rédac­tion de cet article, le Bit­coin s’é­chan­geait à envi­ron 57 350 dol­lars, en hausse de près de 5% sur les 24 der­nières heures.

Après avoir atteint un plus bas à près de 53 000 dol­lars la semaine der­nière, le BTC avait fina­le­ment clô­tu­ré la semaine au-des­sus des 57 000 dol­lars – un niveau bien supé­rieur à ce que crai­gnaient cer­tains observateurs.

Pour­tant, les incer­ti­tudes liées à la décou­verte il y a quelques jours d’un nou­veau variant de Covid-19 res­tent vives. Alors que le BTC va clô­tu­rer dans moins de 48 heures un mois de novembre démar­ré à 61 300 dol­lars, le site Coin­te­le­graph a pro­po­sé lun­di matin un cer­tain nombre d’élé­ments qui pour­raient influer sur les per­for­mances de l’ac­tif au cours des pro­chains jours.

Cours du Bitcoin dollar au 29 novembre 2021

Bitcoin : un rebond rapide

Seule­ment trois jours après avoir per­du près de 6 000 dol­lars au cours d’une seule jour­née, le BTC a rapi­de­ment retrou­vé des couleurs.

La mon­naie numé­rique de Sato­shi Naka­mo­to a clô­tu­ré sa semaine à 57 250 dol­lars sur Binance – évi­tant ain­si d’en­re­gis­trer son cours de clô­ture heb­do­ma­daire le plus bas en l’es­pace de deux mois.

Dimanche soir, l’a­na­lyste « Rekt Capi­tal » avait fait remar­quer que le BTC pour­rait atteindre à nou­veau sa moyenne mobile sur 21 semaines, qui consti­tue un « indi­ca­teur de bull market ».

Quelques heures plus tard, il avait rap­por­té « une forte réac­tion » du Bit­coin à ce niveau critique.

Nunya Biz­niz avait de son côté indi­qué que l’ac­tif avait, depuis la mi-novembre, échoué dans toutes les ten­ta­tives de cas­sure de son canal descendant :

La hausse récente du cours du BTC avait pris de court de nom­breux tra­ders, avec près de 300 mil­lions de liqui­da­tions enre­gis­trées sur les mar­chés au cours des 24 der­nières heures.

Les taux de finan­ce­ment – qui tra­duisent le sen­ti­ment géné­ral des inves­tis­seurs sur les mar­chés à terme –, qui étaient très proches de zéro dimanche, avaient depuis aug­men­té. Cette hausse pour­rait signa­ler un retour de l’op­ti­misme vis-à-vis d’un rebond immi­nent de la pre­mière mon­naie numérique.

« Il aura fal­lu une chan­delle jour­na­lière de +7% pour dis­si­per toutes les peurs et les craintes autour d’un nou­veau “bear mar­ket” du BTC », a ajou­té Rekt Capi­tal. Pour l’a­na­lyste, le Bit­coin est en train de « pro­gres­ser favo­ra­ble­ment vers une clô­ture men­suelle au-des­sus des 58 700 dollars ».

L’impact du variant Omicron

Les mar­chés s’at­tendent à un début de semaine agi­té alors qu’O­mi­cron, le nou­veau variant du Covid-19 décou­vert il y a quelques jours, pour­rait avoir un impact notable sur les évo­lu­tions des cours.

« Nous avons véri­ta­ble­ment besoin de plus de réponses afin de déter­mi­ner son impact sur la crois­sance, » a confié lun­di à Bloom­berg Priya Mis­ra, res­pon­sable mon­diale de la stra­té­gie des taux chez TD Securities.

« Les actifs ris­qués sont “pri­cés” avec une forte incertitude ».

La semaine der­nière a été mar­quée par une vola­ti­li­té impor­tante sur la qua­si-tota­li­té des mar­chés. Le Bit­coin et les alt­coins avaient été entraî­nés dans la chute de nom­breuses valeurs bour­sières, comme les actions et le pétrole.

Les « Bit­coi­ners » espèrent que le sce­na­rio sera iden­tique à celui de mars 2020. La chute des cryp­to-mar­chés sus­ci­tée par les pre­mières grandes mesures de res­tric­tion liées à la décou­verte du Covid-19 avaient ensuite lais­sé place à une flam­bée des cours.

Pour Peter Schiff, fervent cri­tique des actifs numé­riques depuis plu­sieurs années, ces évè­ne­ments vont mon­trer que le Bit­coin est loin de consti­tuer une valeur refuge face à la dégrin­go­lade des marchés :

« CNBC indique que le crash de 8% enre­gis­tré aujourd’­hui par le Bit­coin ne le dis­cré­dite pas en tant que valeur refuge ou réserve de valeur, car de nom­breux “alt­coins” ont per­du plus.

Le fait d’être moins ris­qué ne fait pas du Bit­coin un actif sûr. Fina­le­ment, le Bit­coin mon­tre­ra qu’il est tout aus­si ris­qué que n’im­porte quel autre “alt­coin”  ».

Bitcoin dollars cours 1h au 29 novembre 2021

Un niveau de support à 50 000 dollars pour le BTC

Les inves­tis­seurs qui craignent un krach de l’ac­tif numé­rique devraient être ras­su­rés par les don­nées tirées des car­nets d’ordre des mar­chés Bit­coin. Ceux-ci montrent la pré­sence d’un « buy wall » impor­tant, qui devrait aider le BTC à res­ter au-des­sus des 50 000 dollars.

« Je ne suis pas cer­tain de com­prendre pour­quoi vous avez tous si peur », a deman­dé dimanche l’a­na­lyste Mate­rial Scen­tist sur Twit­ter en pro­po­sant ces chiffres.

« Il s’a­git de plus gros sup­port d’a­chat depuis celui à 30 000 dollars »

Heatmaps des carnets d'ordres du Bitcoin au 29 novembre 2021

Mate­rial Scien­tist a tou­te­fois noté la pré­sence d’un « sell wall » impor­tant à 70 000 dol­lars, qui serait lié à la même enti­té que celle res­pon­sable du sup­port à 50 000 dollars.

« Un seul acteur tient l’en­semble du mar­ché sous sa coupe », a‑t-il expliqué.

« Il savait 1 mois à l’a­vance com­ment tout allait se dérouler ».

TechDev prédit un Bitcoin compris entre 180 000 et 280 000 dollars en février 2022

Les pro­chaines semaines seront « très révé­lé­trices » pour le Bit­coin. C’est en tout cas ce que pense l’a­na­lyste « Tech­Dev », qui fait remar­quer depuis un cer­tain temps les simi­li­tudes éton­nantes entre le cours du Bit­coin en 2021 et celui de l’or dans les années 1970.

Si cette ten­dance se pour­sui­vait, le BTC pour­rait atteindre début février un plus haut com­pris entre 180 000 et 280 000 dollars :

Cours du Bitcoin et de l'or dans les années 1970 au 29 novembre 2021

L’a­na­lyste a pro­po­sé ce week-end une éva­lua­tion de ses prix-cibles. Il estime que le BTC devrait dans un pre­mier temps atteindre un prix com­pris entre 70 000 et 110 000 dol­lars en décembre, avant de flam­ber entre 110 000 et 170 000 dol­lars en janvier :

« La frac­tale de l’or dans les années 1970 est désor­mais pré­ci­sé­ment ali­gnée et ancrée à la fois sur le plus haut et le plus bas locaux »

« Seuls les mois de décembre et de jan­vier sont tou­chés, et le modèle s’é­tend jus­qu’à la pre­mière par­tie du mois de février ».

Tech­Dev suit éga­le­ment deux autres courbes qui pour­raient per­mettre de pré­dire les évo­lu­tions futures du cours du Bit­coin, toutes deux liées à ses évo­lu­tions en 2017 :

En s’ap­puyant sur tous ces modèles, le finan­cier estime que le « top » du cycle actuel pour­rait se situer à envi­ron 230 000 dol­lars et inter­ve­nir entre la mi-décembre et la fin du mois de janvier :

Il indique tou­te­fois avoir vu des tra­vaux « convain­cants » d’autres ana­lystes, qui sug­gèrent un plus haut entre la mi-décembre et la mi-mars, avec des cibles variant entre 120 000 et 260 000 dollars.

Décla­rant qu’il est « recom­man­dé » de s’ap­puyer sur plu­sieurs modèles dif­fé­rents, il a expli­qué que « sa prio­ri­té res­tait d’i­den­ti­fier le plus haut [du cycle] à tra­vers des indi­ca­teurs, afin de cher­cher à savoir à quelle date et à quel niveau il se situera ».

En réponse à Raoul Pal, le fon­da­teur de Gol­bal Macro Inves­tor, Tech­Dev a ajou­té que les pro­chaines semaines devraient être « très révé­la­trices » pour ses trois modèles de prix.

Où le Bitcoin finira-t-il le mois de novembre 2021 ?

C’é­tait une ques­tion à laquelle il était bien dif­fi­cile de répondre au début du mois de novembre, lorsque le BTC s’é­chan­geait à 61 300 dollars.

Alors qu’il res­tait moins de 72 heures avant la clô­ture men­suelle, le compte @Bitcoin a publié dimanche un son­dage sur Twit­ter pour deman­der à ses abon­nés de four­nir leurs pré­dic­tions pour la fin novembre.

Lors de la rédac­tion de cet article, 35% des son­dés voyaient la pre­mière cryp­to­mon­naie dépas­ser les 60 000 dol­lars, tan­dis que 25,7% esti­maient qu’elle devrait s’é­chan­ger à un prix com­pris entre 55 000 et 60 000 dollars :

Sondage twitter cours bitcoin novembre

Mais même si le BTC ter­mi­nait le mois avec des per­for­mances déce­vantes, il convient sans doute de prendre un peu de recul : il y a tout juste un an, l’ac­tif numé­rique s’é­chan­geait encore à moins de 20 000 dollars.

L’a­na­lyste PlanB a pro­po­sé un autre son­dage, deman­dant à ses abon­nés si 69 000 dol­lars consti­tuait, selon eux, le plus haut du cycle de « hal­ving » actuel. Lors de la rédac­tion de cet article, 76,6% des 15 482 votants esti­maient que le BTC devrait aller encore plus haut au cours du cycle 2020–2024 :

Songe PlanB Bitcoin au 29 novembre 2021

Il y a quelques jours, PlanB avait recon­nu une pre­mière erreur dans son « floor model », esti­mant que le BTC n’at­tein­drait cer­tai­ne­ment pas les 98 000 dol­lars en novembre.

Il jugeait que ces per­for­mances n’in­va­li­daient tou­te­fois pas, pour l’ins­tant, son modèle « Stock-to-flow ». Celui-ci pré­dit que le Bit­coin s’é­chan­ge­ra en moyenne à 100 000 dol­lars entre ses « hal­vings » de 2020 et de 2024 :

Bitcoin Stock to flow S2F

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.