NFT

Une erreur coûteuse : un NFT « Mutant Ape » vendu pour 17 USDC au lieu de 17 ETH (54 000 dollars)

Mutant Ape Yacht Club

Le déten­teur d’un NFT Mutant Ape a ven­du celui-ci pour seule­ment 17 dol­lars au lieu de 54 000 dol­lars (17 ETH).

Si tout le monde peut com­mettre des erreurs, cer­taines peuvent s’a­vé­rer par­ti­cu­liè­re­ment dom­ma­geables. C’est le cas de cette bévue, qui a coû­té à son auteur l’é­qui­valent de 54 000 dol­lars.

Alors qu’il avait « min­té » le Mutant Ape #5275 quelques heures aupa­ra­vant, un col­lec­tion­neur a vou­lu réa­li­ser un pro­fit en reven­dant son NFT sur la pla­te­forme Open­Sea.

Mais tout ne s’est pas pas­sé comme pré­vu. Au lieu de vendre son singe mutant pour 17 Ethers (soit près de 54 000 dol­lars), son pro­prié­taire n’en a obte­nu que 17 USDC (soit 17 dol­lars). Cela cor­res­pond à un prix 1 400 fois infé­rieur au « prix plan­cher » de la col­lec­tion – le prix le plus bas des 14 300 images pro­po­sées sur Open­Sea –, qui s’é­lève actuel­le­ment à 7,42 ETH (23 500 dollars).

17 dollars au lieu de 54 000 dollars

La plu­part des prix des « digi­tal col­lec­tibles » pro­po­sés sur Open­Sea et sur les autres mar­chés NFT ados­sés à Ethe­reum sont libel­lés en ETH. C’est sans doute la rai­son pour laquelle cet inter­naute a cru avoir reçu une offre de 17 ETH – alors qu’il a accep­té une pro­po­si­tion d’a­chat de seule­ment 17 dol­lars du sta­ble­coin USDC.

Le Mutant Ape Yacht Club (MAYC) consiste en une col­lec­tion de 20 000 mutants. Ceux-ci peuvent être créés par du « min­ting » au cours d’une vente publique, ou en expo­sant un Bored Ape à une fiole de Mutant Serum.

Principales ventes Bored Ape

Selon le Bored Ape Yacht Club (BAYC)  – le pro­jet à l’o­ri­gine des Bored Apes et des Mutants Apes  – le MAYC est uti­li­sé pour récom­pen­ser les déten­deurs de singes avec une ver­sion mutante de leur Bored Ape.

Plus de 10 000 Mutant Apes ont été récem­ment pro­po­sés au public, à tra­vers un sys­tème d’en­chère inver­sée hol­lan­daise. Les NFTs étaient ain­si ven­dus à un tarif qui était pro­gres­si­ve­ment abais­sé jus­qu’à trou­ver un acqué­reur. Ain­si, le prix de « min­ting » avait démar­ré à 3 ETH, avant de bais­ser au fil des minutes jus­qu’à 0,01 ETH sur une période de 9 heures.

Selon les don­nées d’Ethers­can, le déten­teur du Mutant Ape #5275 avait débour­sé 2,87 ETHs (9 100 dol­lars), incluant les frais, pour créer son NFT.

On note­ra que l’u­ti­li­sa­teur à qui il a cédé son NFT contre seule­ment 17 dol­lars l’a ensuite reven­du pour 5 ETH. Il a ain­si géné­ré un pro­fit de près de 16 000 dol­lars en l’es­pace de seule­ment 3 heures.

Comme l’a indi­qué cet inter­naute, ce type d’er­reur pour­rait faci­le­ment être évi­té. Il suf­fi­rait à Open­Sea de mettre en place un sys­tème pour aler­ter les uti­li­sa­teurs qui s’ap­prêtent à vendre un NFT à un prix signi­fi­ca­ti­ve­ment infé­rieur au « prix plancher ».

La star de la NBA Stephen Curry s’offre un Bored Ape

Il y a quelques jours, Ste­phen Cur­ry, le meneur de jeu de l’é­quipe des War­riors de Gol­den Sate, avait rem­pla­cé sa pho­to de pro­fil Twit­ter par un Bored Ape, par­ti­ci­pant à la popu­la­ri­té du projet.

Il avait débour­sé 55 ETHs, soit actuel­le­ment 175 000 dol­lars, pour se l’offrir.

Stephen Curry NFT

Rate this post