Bitcoin Prix & Opinions

Bitcoin : cet analyste explique la chute récente du BTC et prédit un cours « dans les 85 000 à 90 000 dollars au cours des prochaines semaines »

Hause cours Bitcoin

Un ana­lyste s’est inté­res­sé ce ven­dre­di à la chute récente du Bit­coin, dont il estime qu’elle est prin­ci­pa­le­ment liée aux mar­chés déri­vés. Il juge que le BTC devrait pro­chai­ne­ment grim­per jus­qu’à au moins 85 000 dol­lars, avant de connaître poten­tiel­le­ment une flam­bée simi­laire à celles de 2013 et de 2017.

Bitcoin : la mise à jour Taproot bientôt saluée par les marchés ?

Dans un article publié ce ven­dre­di après-midi, l’a­na­lyste Decen­tra­der a pro­po­sé ses pers­pec­tives pour le Bit­coin.

Cet expert a dans un pre­mier temps évo­qué la mise à jour Taproot, qui sera implé­men­tée sur le réseau Bit­coin ce dimanche 14 novembre .

« De nom­breuses per­sonnes ne le réa­lisent pas, mais le Bit­coin est sur le point d’en­re­gis­trer sa mise à jour la plus impor­tante depuis plu­sieurs années ».

Selon Decen­tra­der, cette mise à jour per­met­tra de bénéficier :

  • de niveaux accrus de confi­den­tia­li­té
  • de frais de tran­sac­tion réduits (en par­ti­cu­lier pour des tran­sac­tions « plus complexes »)
  • de nom­breux béné­fices dans le cadre de l’u­ti­li­sa­tion du « Light­ning Net­work »
  • de capa­ci­tés de « smart contracts » améliorées

« Si les quatre avan­tages sont tous impor­tants, le der­nier pour­rait véri­ta­ble­ment aider à accé­lé­rer l’in­no­va­tion dans l’é­co­sys­tème Bit­coin au cours des pro­chaines années », s’est enthou­sias­mé l’analyste.

Pour Decen­tra­der, l’in­tro­duc­tion de Taproot pour­rait avoir un impact notable sur le cours du Bit­coin durant les pro­chains mois :

« La der­nière fois que le Bit­coin a connu une mise à jour majeure, il s’a­gis­sait de la mise à jour Seg­wit en août 2017. À l’é­poque, le prix du Bit­coin était de 4 000 dol­lars : il avait flam­bé jus­qu’à près de 20 000 dol­lars au cours des mois sui­vants », rap­pelle le financier.

Va-t-on assis­ter à une flam­bée simi­laire ? Alors que de nom­breux indi­ca­teurs sont haus­siers et que de nou­veaux capi­taux affluent vers la cryp­to-sphère, ceci est tout à fait possible ».

La chute récente du Bitcoin serait liée à l’effet de levier

L’a­na­lyste a rap­pe­lé la chute enre­gis­trée cette semaine par le BTC :

« Le 10 novembre, après avoir atteint un record de 69 000 dol­lars, le Bit­coin a chu­té jus­qu’à 63 000 dol­lars en l’es­pace de quelques heures ».

Pour Decen­tra­der, cette baisse bru­tale serait liée aux mar­chés déri­vés :

« Comme nous avons pu le consta­ter à de nom­breuses reprises dans l’his­toire du Bit­coin […], ceci est lié à des épar­gnants ayant eu recours à l’ef­fet de levier. Ils ont pris des posi­tions alors que le BTC enre­gis­trait de nou­veaux records, et ont été “liqui­dés”  ».

L’ex­pert s’ap­puie notam­ment sur la hausse des taux de finan­ce­ment sur les mar­chés à terme (qui montrent qu’un nombre crois­sant de posi­tions ont été prises pour parier sur la hausse du BTC) :

Taux de financement Bitcoin

Il évoque éga­le­ment les posi­tions ouvertes enre­gis­trées sur ces mar­chés, tra­dui­sant une flam­bée de l’ac­ti­vi­té. Celles-ci ont « for­te­ment aug­men­té, avant de res­ter éle­vées même après le début de la baisse des prix » :

Positions ouvertes Bitcoin novembre 2021

Selon Decen­tra­der, « de nom­breux tra­ders retar­da­taires, uti­li­sant l’ef­fet de levier, ont été pié­gés et for­cés de fer­mer leurs posi­tions. Cela a ajou­té plus de “car­bu­rant” à la chute du BTC jus­qu’à 63 000 dollars ».

Bitcoin : 85 000 à 90 000 dollars « au cours des prochaines semaines »

Pour l’a­na­lyste, les taux de finan­ce­ment et les posi­tions ouvertes ont désor­mais atteint des niveaux « bien plus sains et stables » :

« Il s’a­git de signes encou­ra­geants, qui montrent que les tra­ders ayant eu recours à de l’ef­fet de levier ne sont plus suf­fi­sam­ment haus­siers pour ados­ser cet effet de levier à leurs crypto-actifs ».

À tra­vers son indi­ca­teur « Moon­ra­ker », Decen­tra­der iden­ti­fie un niveau de sup­port à 61 900 dol­lars, « qui pour­rait être atteint ce week-end afin de chas­ser l’ef­fet de levier encore en excès, avant que [le Bit­coin] ne puisse grim­per plus haut ».

Moonraker Bitcoin

Le tra­der et ses équipes « res­tent haus­siers sur le long terme et conti­nuent à s’at­tendre à une hausse jus­qu’à la zone des 85 000 à 90 000 dol­lars au cours des pro­chaines semaines, qui coïn­cide avec le niveau d’ex­ten­sion de Fibo­nac­ci à 1,618″.

« Active Address Sentiment » : un BTC sous-évalué

Pour Decen­tra­der, « l’un des signes encou­ra­geants de la blo­ck­chain [du Bit­coin] se situe dans la crois­sance du nombre d’a­dresses actives par rap­port aux évo­lu­tions du prix ».

« Ceci peut se voir à tra­vers l’in­di­ca­teur “Active Address Sen­ti­ment”, qui est très effi­cace pour iden­ti­fier des périodes durant les­quelles le Bit­coin est sur ou sous-éva­lué », explique-t-il.

« Lorsque la ligne orange (chan­ge­ments de prix) se trouve sous la ligne des adresses actives [en rouge], le BTC est sous-éva­lué, et c’est un bon moment pour en acheter.

Lors­qu’elle se trouve au-des­sus, le BTC risque de grim­per en ter­ri­toire de surachat ».

Indicateur Bitcoin adresses actives

« L’in­di­ca­teur se situe désor­mais dans l’in­ter­valle [entre les lignes rouges et vertes]. Cela consti­tue un repli sain, qui pour­rait ouvrir à la voie à une flam­bée haus­sière au-des­sus de ces lignes, comme celle à laquelle nous avions assis­té au début de l’année ».

Une flambée similaire à celles de 2013 et de 2017 ?

Le Bit­coin a connu une hausse expo­nen­tielle durant l’an­née sui­vant ses deux pre­miers « hal­vings » (2012 et 2016). Ce méca­nisme, qui consiste à divi­ser par deux, envi­ron tous les quatre ans, le rythme d’é­mis­sion de BTCs, pro­voque une contrac­tion de l’offre favo­rable à une aug­men­ta­tion du prix.

Decen­tra­der estime que l’on devrait assis­ter à une nou­velle période de hausse fré­né­tique au cours du cycle actuel. En effet, il explique que le der­nier hal­ving en date (mai 2020) « n’a pas encore connu une flam­bée expo­nen­tielle finale » :

Cycles halving BitcoinSelon l’ex­pert, la situa­tion de 2021 « semble être une com­bi­nai­son des deux cycles pré­cé­dents », avec un « poten­tiel double “top” comme en 2013 », mais avec « moins de régu­la­ri­té qu’en 2017 ».

« Alors que nous ten­tons de dépas­ser net­te­ment les pré­cé­dents records his­to­riques de mai der­nier, [ces com­pa­rai­sons] ouvrent la pos­si­bi­li­té d’une flam­bée expo­nen­tielle, simi­laire à celle que nous avons pu voir lors de la fin des pré­cé­dents “bull runs” [2013 et 2017] », pré­dit Decentrader.

Un autre ana­lyste, Tech­Dev, a pro­po­sé ce ven­dre­di un com­pa­ra­tif ana­logue, met­tant en pers­pec­tive les évo­lu­tions du BTC après chaque hal­ving :

PlanB avait éga­le­ment, il y a quelques jours, cal­qué ces trois cycles :

L’a­na­lyste à l’o­ri­gine du modèle « Stock-to-Flow » voit tou­jours le BTC atteindre les 98 000 dol­lars en novembre et 135 000 dol­lars et en décembre – avant de poten­tiel­le­ment fran­chir le seuil des 288 000 dol­lars.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.