Ethereum NFT

GameStop plancherait sur une plateforme d’échange de NFTs adossés à Ethereum, qui pourrait amener « plusieurs millions d’utilisateurs » sur le réseau

Gamestop

Le géant amé­ri­cain de la vente de jeux vidéos GameS­top semble être en train de tra­vailler sur la créa­tion d’une place de mar­ché de tokens non fon­gibles (NFTs) ados­sée à Ethe­reum. Pour l’in­ter­naute @CroissantEth, cette ini­tia­tive pour­rait ame­ner plu­sieurs mil­lions de nou­veaux uti­li­sa­teurs sur le réseau.

GameS­top mise sur les NFTs. Dès mai der­nier, les pre­mières rumeurs concer­nant le déve­lop­pe­ment d’une place de mar­ché étaient appa­rues, après qu’elle a décla­ré « se lan­cer offi­ciel­le­ment dans les NFTs ».

Si la socié­té n’a pas encore fait d’an­nonce concer­nant la créa­tion d’une telle bourse d’é­change, les infor­ma­tions relayées ce jeu­di par l’in­ter­naute @CroissantEth semblent aller dans ce sens.

L’en­tre­prise a ain­si récem­ment lan­cé, via le sous-domaine nft.gamestop.com, une page de pré­sen­ta­tion bap­ti­sée « GameS­top NFT : Change the game ». Elle y révèle qu’elle est en train de « consti­tuer une équipe » de spé­cia­listes de l’u­ni­vers des NFTs.

On retrouve sur cette page le logo Ethe­reum, lais­sant pré­sa­ger que ces futurs NFTs devraient évo­luer sur le réseau cofon­dé par Vita­lik Buterin.

« Prendre d’assaut l’industrie du jeu »

Cette année, le géant du gaming est par­ve­nu à amas­ser énor­mé­ment de capi­taux, pro­fi­tant notam­ment de son « short squeeze » en bourse. Il détient désor­mais plus d’un mil­liard de dol­lars dans sa tré­so­re­rie.

Pour « Crois­sant », GameS­top devrait uti­li­ser une par­tie de ce tré­sor de guerre pour « prendre d’as­saut l’in­dus­trie du jeu avec les NFTs sur Ethe­reum ».

« Les éco­sys­tèmes du gaming et de la blo­ck­chain avancent main dans la main », ajoute-t-il.

Jor­dan Hol­berg, ingé­nieur prin­ci­pal de GameS­top, a récem­ment confié que la socié­té ambi­tion­nait de deve­nir « le pont entre l’an­cien et le nou­veau – entre l’e-com­merce tra­di­tion­nel et la nou­velle géné­ra­tion blockchain ».

« Une étape significative pour Ethereum »

@CroissantEth a éga­le­ment évo­qué les nom­breux par­te­na­riats de GameS­top avec de grandes socié­tés : Has­bro, Xbox, mais éga­le­ment des équipes d’e‑sport.

Pour l’a­na­lyste, l’in­cur­sion de l’en­tre­prise dans le monde des NFTs repré­sen­te­rait « une étape signi­fi­ca­tive pour Ethe­reum ».

« Cela per­met­trait aux uti­li­sa­teurs et aux tra­ders d’in­te­ra­gir faci­le­ment avec une large gamme d’ap­pli­ca­tions décen­tra­li­sées et authen­ti­fiées, sans faire de com­pro­mis sur la confi­den­tia­li­té. La tran­si­tion vers Ethe­reum, un réseau résis­tant à la cen­sure, consti­tue une étape signi­fi­ca­tive pour l’en­semble de ses uti­li­sa­teurs », s’est-il félicité.

Cette ini­tia­tive pour­rait ain­si per­mettre « d’at­ti­rer plu­sieurs mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs sur le réseau » Ethe­reum :

« Cela va ame­ner plu­sieurs mil­lions de paires d’yeux devant Ethe­reum », pour­suit « Croissant ».

« On consta­te­ra que même les grandes entre­prises ont la pos­si­bi­li­té d’y déployer leur pro­prié­té intel­lec­tuelle d’une manière véri­fiable et com­pré­hen­sible. C’est gigantesque ».

Il est tou­te­fois peu pro­bable que le réseau par­vienne, dans son état actuel, à accueillir sans encombre une telle masse de nou­veaux usagers.

La flam­bée récente des NFTs est en par­tie à l’o­ri­gine d’une explo­sion des frais de tran­sac­tions. L’ar­ri­vée d’E­the­reum 2.0 ain­si que le déve­lop­pe­ment de solu­tions de « seconde couche » font par­tie des solu­tions qui pour­raient per­mettre de flui­di­fier dura­ble­ment sa blockchain.