Ethereum

Flambée des frais sur Ethereum : +188% en une semaine, jusqu’à près de 2 000 dollars pour effectuer une transaction sur OpenSea

Hausse frais Ethereum

Suite à la scis­sion qui a récem­ment été réa­li­sée sur le réseau Ethe­reum, les frais de tran­sac­tion ont consi­dé­ra­ble­ment aug­men­té. Un uti­li­sa­teur s’est vu récem­ment pro­po­ser des frais de 1 931 dol­lars pour effec­tuer une opé­ra­tion avec la pla­te­forme OpenSea.

Les frais de transaction explosent sur Ethereuem

Pièces EthereumEthe­reum est la deuxième cryp­to­mon­naie en termes de « Mar­ket Cap », juste der­rière le Bit­coin. Forte d’une valo­ri­sa­tion à 373 mil­liards de dol­lars, son poids cor­res­pond à 18,1% de celui de l’en­semble des crypto-marchés.

Pro­blème : le réseau peine tou­jours à faire face à la demande, qui aug­mente à cause notam­ment de la popu­la­ri­té crois­sante des NFTs et des pla­te­formes de finance décen­tra­li­sée (DeFi) ados­sés au réseau.

À cela s’a­joutent les pro­blèmes de mise à jour liés à la décou­verte d’une faille la semaine der­nière, qui a for­cé le réseau à « for­ker ». Mais c’est actuel­le­ment la ques­tion de ses coûts d’u­ti­li­sa­tion qui semble être sur toutes les lèvres.

Depuis le 22 août der­nier, les frais de tran­sac­tion moyens sur Ethe­reum ont lit­té­ra­le­ment flam­bé. Ils sont ain­si pas­sés de 10,87 dol­lar à 31,31 dol­lar (0,0098 ETH), soit une aug­men­ta­tion de 188% en l’es­pace de 8 jours.

Hausse des frais de transactions sur Ethereum

Et c’est encore pire pour les uti­li­sa­teurs qui sou­haitent inter­agir avec des  « smart contracts » et des pla­te­formes du Web 3.0. Ain­si, cer­tains inter­nautes ont rap­por­té des frais pour uti­li­ser Unis­wap ou d’autres bourses d’é­change décen­tra­li­sées pou­vant grim­per à 300, voire 1 000 dol­lars pour effec­tuer une seule tran­sac­tion.

La hausse est sans doute encore plus sur­pre­nante du côté d’Open­Sea, prin­ci­pale place de mar­ché de NFTs, qui ne cesse de battre de nou­veaux records de volumes. Cette cap­ture d’é­cran pro­po­sée par un uti­li­sa­teur du réseau social Red­dit montre qu’on lui a récem­ment pro­po­sé des frais de 0,59 ETH, soit 1 931 dol­lars, afin d’ef­fec­tuer une tran­sac­tion sur la bourse de « digi­tal col­lec­tibles ».

Flambée des frais Ethereum

Ethereum 2.0, réseaux de seconde couche, réducteurs de « gas », « Ethereum killers »,…

Calculatrice EthereumPour de nom­breux obser­va­teurs, il est par­ti­cu­liè­re­ment dom­ma­geable pour la démo­cra­ti­sa­tion d’E­the­reum – que ce soit via l’u­ti­li­sa­tion de « smart contracts », de pla­te­formes de finance décen­tra­li­sée ou encore de NFTs – que ses uti­li­sa­teurs ne puissent pas être en mesure de béné­fi­cier de tran­sac­tions rapides et de frais attrac­tifs.

Beau­coup espèrent que l’ar­ri­vée d’E­the­reum 2.0 l’an­née pro­chaine – qui ver­ra la pla­te­forme pas­ser d’un pro­to­cole de vali­da­tion par « preuve de tra­vail » avec des mineurs à un pro­to­cole par « preuve d’en­jeu » avec des « sta­kers » – puisse per­mettre de désen­gor­ger la blo­ck­chain et de pro­po­ser des frais plus rai­son­nables.

Cer­taines pla­te­formes de « seconde couche » comme Poly­gon ou Metis ambi­tionnent de leur côté d’of­frir au réseau la pos­si­bi­li­té de gérer plus rapi­de­ment les tran­sac­tions, avec des frais bien moins importants.

D’autres pro­jets, pré­sen­tés comme des « opti­mistc rol­lups », cherchent à réduire consi­dé­ra­ble­ment les « gas fees » d’E­the­reum. On retrouve par­mi eux des solu­tions telles qu’Opti­mism et Arbi­trum, mais éga­le­ment fuel.sh, aztec.networkstarkware.coloopring.orgzksync.io ou encore hermez.io.

Projets concurrents à EthereumPen­dant ce temps, cer­tains « Ethe­reum Killers » comptent bien s’at­ta­quer à la supré­ma­tie du réseau de Vita­lik Bute­rin, en le concur­ren­çant à l’aide d’une tech­no­lo­gie plus effi­ciente. Binance Smart Chain, Car­da­no, Sola­na, Pol­ka­dot, Ter­ra, Ava­lanche, Tron, Cos­mos ou encore EOS per­mettent de béné­fi­cier de frais de tran­sac­tion bien moins éle­vés et de flui­di­fier les inter­ac­tions avec des « smart contracts » et des appli­ca­tions de DeFi.

Si elles ne béné­fi­cient pas du « first mover advan­tage » d’E­the­reum et de son effet de réseau, elles pour­raient bien conti­nuer à gri­gno­ter des parts de mar­ché dans les mois à venir.

Réfé­rence : News.Bitcoin.com

Rate this post