NFT

« C’est comme acheter un Picasso en 1932 » : Justin Sun explique pourquoi il a dépensé 500 000 dollars pour s’offrir un NFT « Ether Rock »

Justin Sun

Après avoir dépen­sé un demi-mil­lion de dol­lars sur l’i­mage d’une roche, le diri­geant de Tron explique qu’une telle acqui­si­tion est simi­laire à celle d’un tableau du peintre Picas­so de son vivant.

500 000 dol­lars pour une simple roche. C’est la somme débour­sée le mois der­nier par Jus­tin Sun, le fon­da­teur de la blo­ck­chain TRON.

Ether Rock est l’une des pre­mières col­lec­tions de tokens non fon­gibles (NFTs). Lan­cée en décembre 2017 sur la blo­ck­chain Ethe­reum, elle se com­pose de 100 images de roches, tout iden­tiques, qui ne se dif­fé­ren­cient que par leur couleur.

Lors de leur créa­tion, ces objets numé­riques avaient été ven­dus pour 0,0999 ETH (soit alors envi­ron 100 dol­lars). Les pre­miers ache­teurs, qui devaient pro­ba­ble­ment être nom­breux à pen­ser qu’ils ne pour­raient jamais récu­pé­rer leur mise, ont sans doute réa­li­sé ain­si le meilleur inves­tis­se­ment de leur vie.

EtherRock Justin Sun

Justin Sun : « Comme un Picasso en 1932 »

Dans un entre­tien accor­dé same­di à Bloom­berg, Jus­tin Sun a expli­qué pour­quoi il avait déci­dé de débour­ser un demi-mil­lion de dol­lars pour « l’i­mage d’une roche ».

Pour le jeune diri­geant, le fait de dépen­ser cette somme fara­mi­neuse « n’est pas un pro­blème », puis­qu’il s’a­git d’un inves­tis­se­ment. Il estime que son NFT devrait prendre de la valeur au fil des années, comme l’ont fait pré­cé­dem­ment les tableaux de Pablo Picas­so.

« C’est comme ache­ter un Picas­so en 1932. Cela repré­sente la pre­mière année de notre incur­sion dans cette sphère.

Je pense que toutes les col­lec­tions d’art de l’an­née 2017 sym­bo­lisent les débuts des NFTs, même si la plu­part de ces objets ne peuvent être com­pris par les per­sonnes exté­rieures au sec­teur des cryptomonnaies.

Je m’at­tends tou­te­fois à ce que ces NFTs prennent de la valeur dans les années qui viennent, tant que l’in­dus­trie conti­nue­ra de se développer ».

Lors de la rédac­tion de cet article, plu­sieurs roches étaient pro­po­sées à la vente sur EtherRock.com. Les tarifs variaient de 700 ETHs (2,75 mil­lions de dol­lars) à 10 000 ETHs (39,39 mil­lions de dollars).

Roches Ether Rocks

Un « fair launch » ouvert à tous

Le fon­da­teur de Tron a pré­ci­sé que la plu­part des NFTs étaient lan­cés dans le cadre d’un « fair launch » (un lan­ce­ment équi­table), qui donne aux tra­ders peu for­tu­nés les mêmes chances que les « whales ». Il rap­pelle d’ailleurs qu’il était pos­sible de s’of­frir un Éther Rock pour seule­ment 100 dol­lars en 2017, lors du lan­ce­ment de la collection.

Jus­tin Sun estime ain­si qu’il existe de nom­breuses oppor­tu­ni­tés d’in­ves­tis­se­ment dans la cryp­to-sphère, qui sont acces­sibles à tous, même aux petits épargnants.

Ether Rock n’est pas la seule œuvre d’art numé­rique de la col­lec­tion de NFTs du jeune entre­pre­neur. Le diri­geant a récem­ment créé le pre­mier NFT Picas­so, après s’être offert au prin­temps des pro­duc­tions du peintre et d’Andy Warhol – le tableau « Femme nue cou­chée au col­lier« et les pho­to­gra­phies « Three Self-Por­traits » – aux prix res­pec­tifs de 20 et 2 mil­lions de dollars