Bitcoin Prix & Opinions

Crypto-Marchés : Un analyste prédit une valorisation de 1000 milliards de dollars d’ici à fin 2018

Bitcoin et dollar

Matt HouganMatt Hou­gan, un spé­cia­liste des ETFs – ces fonds indi­ciels qui per­mettent de béné­fi­cier de la per­for­mance d’un actif finan­cier – a déci­dé il y a quelques jours de se tour­ner vers les crypto-monnaies.

Il a ain­si rejoint Bit­wise Asset Mana­ge­ment, une socié­té d’in­ves­tis­se­ment qui pro­pose un fonds indi­ciel ados­sé à un panier de cryp­to-mon­naies, en tant que vice-pré­sident de la recherche et du développement.

Dans un entre­tien accor­dé à Bloom­berg, il a expli­qué sa déci­sion en décla­rant notam­ment que les cryp­to-mon­naies consti­tuaient « une  oppor­tu­ni­té géné­ra­tion­nelle signi­fi­ca­tive, com­por­tant des défis inté­res­sants ». Il estime que le mar­ché des actifs numé­riques pro­chai­ne­ment peser plu­sieurs mil­liers de mil­liards de dol­lars – mais qu’une telle flam­bée s’ac­com­pa­gne­ra néces­sai­re­ment de périodes moins enthousiasmantes.

« Le che­min qui nous mène­ra aux 1000 mil­liards de dol­lars est rela­ti­ve­ment cer­tain. En revanche, nous ris­quons d’at­teindre ce seuil de manière “incon­for­table”, et avec une cer­taine vola­ti­li­té. Je pense tou­te­fois que nous devrions y par­ve­nir assez rapi­de­ment. Je ne serais pas sur­pris que nous finis­sions l’an­née avec une “capi­ta­li­sa­tion” de plus de 1000 mil­liards de dol­lars. Mais je ne serais pas non plus sur­pris que nous assis­tions à nou­veau à une baisse signi­fi­ca­tive avant d’y parvenir ».

L’a­na­lyste estime ain­si que ce che­min vers les 1000 mil­liards de dol­lars devrait être semé d’embûches, et qu’une chute de 50% de la valeur de ces actifs pour­rait par­fai­te­ment être enregistrée.

Il a ain­si tenu à aler­ter les épar­gnants. « J’es­time qu’il est impor­tant pour les inves­tis­seurs de réa­li­ser qu’il s’a­git d’une classe d’ac­tifs extrê­me­ment vola­tils, très ris­qués. C’est la rai­son pour laquelle il est pos­sible d’ob­te­nir des retours sur inves­tis­se­ment très impor­tants », a‑t-il indiqué.

Lors de la rédac­tion de cet article, la valo­ri­sa­tion de l’en­semble des actifs numé­riques s’é­le­vait à un peu plus de 454 mil­liards de dol­lars, en baisse de 45% par rap­port à un record his­to­rique enre­gis­tré le 8 jan­vier dernier :

L'évolution du cours des crypto-monnaies au 23 février 2018

M. Hou­gan a éga­le­ment tenu à s’a­dres­ser à celles et ceux qui cri­tiquent, depuis plu­sieurs années, les crypto-monnaies.

Il juge que ces obser­va­teurs, qui ne pen­saient pas une seule seconde que le Bit­coin serait un jour sus­cep­tible de concur­ren­cer l’or et les mon­naies fidu­ciaires n’ont pas pris en compte le fait que les nou­velles tech­no­lo­gies « se déve­loppent à un taux expo­nen­tiel ».

Une classe d’actifs bien établie d’ici 3 à 10 ans

Pari risquéLa nou­velle recrue de Bit­wise Asset Mana­ge­ment a par­ta­gé son sen­ti­ment au sujet des périodes bais­sières aux­quelles peuvent fré­quem­ment être confron­tés les cryp­to-mar­chés. Il a ain­si évo­qué les prin­ci­paux risques aux­quels s’ex­posent les inves­tis­seurs qui décident de se tour­ner vers cette classe d’ac­tifs. Ils estime que ceux-ci sont liés :

  • à la régulation
  • à la technologie
  • au pas­sage à l’é­chelle des réseaux
  • à la pré­sence d’ac­teurs malveillants

L’a­na­lyste semble tou­te­fois per­sua­dé que les « ear­ly-inves­tors » dis­posent d’un net avan­tage, alors que seule une part limi­tée des épar­gnants ont déci­dé de s’ex­po­ser à ces marchés.

« Il est pos­sible d’être récom­pen­sé avec de forts retours poten­tiels en pre­nant dès main­te­nant de tels risques », a‑t-il indi­qué, en expli­quant que les cryp­to-mon­naies devraient consti­tuer d’i­ci 3 à 10 ans « une classe d’ac­tifs bien plus éta­blie ». Il pré­dit que leur vola­ti­li­té devrait être simi­laire à celle que l’on peut retrou­ver sur sur le mar­ché des actions ou le mar­ché obli­ga­taire, avec tou­te­fois un poten­tiel d’ap­pré­cia­tion plus important.

M. Hou­gan est connu pour être un avant-gar­diste, alors qu’il avait rejoint l’écosystème des ETFs bien avant que ces fonds ne fassent par­tie de la plu­part des plans de retraite pro­po­sés aux États-Unis.

Le Bit­wise Hold 10 Pri­vate Index Fund est un fonds indi­ciel qui suit la per­for­mance des 10 prin­ci­pales cryp­to-mon­naies – et qui fait donc régu­liè­re­ment l’ob­jet de réal­lo­ca­tions. « L’ac­tif qui évo­lue le pre­mier n’est pas tou­jours celui qui gagne à la fin », a expli­qué M. Hou­gan à Bloom­berg, avant d’ajouter :

« Les “large caps” sont celles qui dis­posent des plus grandes chances de suc­cès, mais rien n’est garan­ti. Par ailleurs, il n’est pas recom­man­dé pour les inves­tis­seurs de tout miser sur une seule cryp­to-mon­naie – mieux vaut prendre soin de diver­si­fier leur exposition. »

M. Hou­gan semble ain­si rejoindre le sen­ti­ment du ges­tion­naire d’ac­tifs Tom Lee, qui avait décla­ré il y a quelques semaines qu’il comp­tait pri­vi­lé­gier les prin­ci­pales cryp­to-mon­naies. Il avait pro­po­sé quelques prix cibles pour la fin de l’an­née 2018, comme 25 000 dol­lars pour le Bit­coin, 1900 dol­lars pour l’E­ther ou encore 60 dol­lars pour l’E­ther Classic

Dans son nou­veau rôle, M. Hou­gan se concen­tre­ra sur la clas­si­fi­ca­tion et l’a­na­lyse de cryp­to-mon­naies. La déci­sion de Bit­wise de s’at­ta­cher les ser­vices de celui qui est pré­sen­té comme un « vété­ran des ETFs » don­ne­ra sans doute du grain à moudre aux obser­va­teurs qui s’at­tendent à l’ar­ri­vée, dès cette année, d’ETFs ados­sés au Bit­coin.

Encore fau­dra-t-il que la SEC, le gen­darme de la bourse amé­ri­caine, accepte l’une des nom­breuses demandes qu’elle a pu rece­voir au cours des der­nières semaines.

Réfé­rences : CCN, Bloom­berg, Coin­Mar­ket­Cap

5/5 – (6 votes) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hack
Hack
4 années il y a

Mdr vous en avez pas marre de nous prendre pour des cons !