Bitcoin

Melania Trump célèbre l’anniversaire du Bitcoin

Melania Trump

La cryp­to-sphère semble avoir trou­vé une alliée inat­ten­due en la per­sonne de Mela­nia Trump.

Mela­nia Trump, ancienne Pre­mière dame des États-Unis, a sus­ci­té l’en­thou­siasme de la cryp­to-sphère en célé­brant lun­di sur Twit­ter le 13ᵉ anni­ver­saire du pre­mier bloc du Bit­coin, le « Gene­sis Block ».

Elle y a atta­ché une image de don­nées de ce pre­mier bloc, dont le « coin­base » conte­nait le titre d’un article du New York Times au sujet du sau­ve­tage des banques.

The Times 03/Jan/2009 Chan­cel­lor on brink of second bai­lout for banks.

Le « Gene­sis Block » avait été miné par Sato­shi Naka­mo­to, le créa­teur du Bit­coin, le 3 jan­vier 2009. L’in­for­ma­ti­cien (ou le groupe d’in­for­ma­ti­ciens) avait publié le  » white paper » de sa mon­naie numé­rique en octobre 2008. En pleine crise finan­cière, il y indi­quait que le monde avait besoin « d’un sys­tème de paie­ment élec­tro­nique basé sur une preuve de chif­fre­ment plu­tôt que sur la confiance, qui puisse per­mettre à deux par­ties d’effectuer une tran­sac­tion de manière directe, sans avoir à faire confiance à un tiers ».

Le récent tweet de Mela­nia Trump men­tionne éga­le­ment la valo­ri­sa­tion du Bit­coin, qui serait supé­rieure à 1 000 mil­liards de dol­lars. Si le BTC a déjà dépas­sé ce seuil cette année, sa « Mar­ket Cap » ne s’é­le­vait pour­tant, lors de la rédac­tion de cet article, qu’à un peu plus de 882 mil­liards de dollars.

Il reste dif­fi­cile de savoir si Mela­nia Trump met en avant l’ac­tif numé­rique pour ses qua­li­tés intrin­sèques, ou s’il s’a­git d’un bon moyen de rap­pe­ler son incur­sion dans la cryp­to-sphère, grâce au hash­tag #Mela­niaNFT. Le mois der­nier, elle avait pro­po­sé une col­lec­tion de tokens non fon­gibles (NFTs), inti­tu­lée « Mela­nia’s Vision ».

Son ini­tia­tive avait sus­ci­té de nom­breuses critiques :

Pour Donald Trump, le Bitcoin est une « escroquerie »

Trump BitcoinAlors que Mela­nia Trump semble mon­trer son enthou­siasme vis-à-vis du Bit­coin, cer­tains membres de la cryp­to-com­mu­nau­té aime­raient qu’elle par­vienne à convaincre son mari de chan­ger de point de vue au sujet de l’ac­tif numérique.

Dans un entre­tien accor­dé en juin 2021 à la chaîne Fox News, l’an­cien pré­sident amé­ri­cain avait décla­ré que le Bit­coin était « une escro­que­rie », tout en appe­lant à la mise en place d’un cadre régle­men­taire plus strict autour des cryptomonnaies.

Hil­la­ry Clin­ton, l’une de ses prin­ci­pales rivales poli­tiques, avait elle aus­si appe­lé à une régu­la­tion plus stricte des actifs numé­riques. Au cours d’un entre­tien dif­fu­sé fin novembre sur la chaîne MSNBC TV, elle avait affir­mé que les cryp­to­mon­naies étaient sus­cep­tibles de « désta­bi­li­ser le dol­lar en tant que mon­naie de réserve ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.