Bitcoin

Anniversaire Bitcoin : le BTC fête ses 13 ans !

13e anniversaire Bitcoin

Le 3 jan­vier consti­tue le « Bit­coin Gene­sis Day », anni­ver­saire de la créa­tion du pre­mier bloc du Bit­coin en 2009.

De nom­breux membres de cryp­to-Twit­ter ont célé­bré aujourd’­hui le 13ᵉ anni­ver­saire du Bitcoin :

La Bit­coin Asso­cia­tion de Hong Kong en a pro­fi­té pour appe­ler les pro­prié­taires de BTC à pla­cer leurs coins dans un por­te­feuille qu’ils contrôlent, via le hash­tag #Proo­fof­Keys :

Bitcoin : « un système d’argent électronique de pair-à-pair »

Le 3 jan­vier 2009, Sato­shi Naka­mo­to – un indi­vi­du ou un groupe d’in­di­vi­dus, encore aujourd’­hui anonyme(s) – avait miné le « Gene­sis Block » conte­nant les 50 pre­miers Bitcoins.

Il avait alors lais­sé un mes­sage sur la blo­ck­chain en citant le titre d’un article publié le même jour dans le Times :

« The Times 03/Jan/2009 Chan­cel­lor on brink of second bai­lout for banks. »

Ce mes­sage lui per­met­tait de prou­ver que ce bloc n’a­vait pas été créé avant le 3 jan­vier. Mais il s’a­gis­sait éga­le­ment d’adresser une pique au sys­tème ban­caire, qui ten­tait alors de trou­ver des solu­tions à la crise finan­cière dans laquelle le monde était plongé.

Sato­shi Naka­mo­to avait com­men­cé à tra­vailler sur le « white paper » du Bit­coin en 2008, avant de le publier en octobre de la même année. En pleine crise finan­cière, il y indi­quait que le monde avait besoin « d’un sys­tème de paie­ment élec­tro­nique basé sur une preuve de chif­fre­ment plu­tôt que sur la confiance, qui puisse per­mettre à deux par­ties d’ef­fec­tuer une tran­sac­tion de manière directe, sans avoir à faire confiance à un tiers ».

Sato­shi Naka­mo­to était très cri­tique à l’é­gard du sys­tème ban­caire moderne, carac­té­ri­sé notam­ment par un sys­tème de réserves frac­tion­naires. Celui-ci per­met aux banques de prê­ter de l’argent qu’elles ne pos­sèdent pas, puis­qu’elles ne sont pas limi­tées à leurs réserves de mon­naie phy­sique. Ce sys­tème peut être inte­nable en cas de panique ban­caire, les banques pou­vant alors ne plus être en capa­ci­té de rem­bour­ser l’en­semble des déposants.

13 ans plus tard, le Bit­coin reven­dique une capi­ta­li­sa­tion de près de 990 mil­liards de dol­lars. Des gou­ver­ne­ments (comme le Sal­va­dor, qui en a fait sa mon­naie légale), de grandes entre­prises (comme MicroS­tra­te­gy, Tes­la et Square), mais aus­si des banques, des épar­gnants, des célé­bri­tés et des spor­tifs détiennent aujourd’­hui du BTC.

Bitcoin : un record historique à près de 69 000 dollars

Le même jour l’an­née der­nière, le BTC s’é­chan­geait à un peu moins de 32 000 dol­lars. Il s’est depuis appré­cié de 47%, pour atteindre aujourd’­hui un cours d’en­vi­ron 47 200 dol­lars.

L'évolution du cours du Bitcoin en 2020

L’ac­tif numé­rique est tou­jours en repli de plus de 30% depuis son record his­to­rique du 10 novembre der­nier. Dopé par les rumeurs liées à l’ar­ri­vée des pre­miers ETFs ados­sés à des contrats à terme sur le Bit­coin, le cours de la pre­mière cryp­to­mon­naie avait flam­bé jus­qu’à un peu moins de 68 800 dollars.

Rate this post