Minage

Voici un rig de minage qui fonctionne grâce au souffle humain

Rig de minage souffle

Beau­coup de souffle… pour un petit mon­tant de cryp­to-mon­naies.

On entend bien sou­vent par­ler de la folle consom­ma­tion en élec­tri­ci­té du Bit­coin : la mon­naie numé­rique est ain­si pré­sen­tée comme un monstre éner­gi­vore, qui consom­me­rait inuti­le­ment plu­sieurs téra­watts-heure.

Si la dimen­sion envi­ron­ne­men­tale ne peut pas être élu­dée, beau­coup oublient d’évoquer le fait que le minage de Bit­coin ne cor­res­pon­drait, d’après cer­taines esti­ma­tions, qu’à 1/8e de la consom­ma­tion en éner­gie des data cen­ters situés aux États-Unis, et à 0,21% de la consom­ma­tion élec­trique du pays.

À la recherche d’alternatives plus res­pec­tueuses de l’environnement (ou plus pro­fi­tables), cer­tains concep­teurs de rigs de minage ont ima­gi­né des méthodes pour rece­voir des cryp­to-mon­naies en ayant recours à l’énergie éolienne, grâce à sa propre cha­leur cor­po­relle, voire même en uti­li­sant l’arrière de sa Tes­la.

Une nou­velle alter­na­tive est dis­po­nible depuis quelques mois. Il s’agit de Breath, une solu­tion de « res­pi­ra­to­ry mining ». Le prin­cipe est simple : Breath est un un rig de minage qui per­met d’empocher des Mone­ros… en souf­flant dans une machine.

Miner Crypto-monnaies respiration

Mise au point par Max Dovey, artiste et cher­cheur au sein de l’Ins­ti­tute of Net­work Cultures, Breath uti­lise un outil médi­cal, le spi­ro­mètre, qui mesure la quan­ti­té d’air qui est inha­lée et exha­lée par les pou­mons. Les don­nées sont ensuite envoyées à un petit ordi­na­teur, qui mine sur la blo­ck­chain de Mone­ro.

Et te souffle de l’utilisateur per­met de déter­mi­ner le taux de hachage de l’ordinateur. D’après le site de Breath, une bouf­fée d’air par seconde per­met à celui-ci d’effectuer 1000 opé­ra­tions de hachage sur la même période. Ceci peut sem­bler beau­coup, mais il s’agit seule­ment d’une part infime du taux de hachage total lié au réseau Mone­ro : plus de 500 mil­lion d’opérations par seconde.

Application Breath

Vous l’aurez com­pris : M. Dor­vey risque de ren­con­trer des dif­fi­cul­tés s’il sou­haite gagner sa vie en exer­çant cette acti­vi­té. Alors qu’il avait lan­cé cette expé­ri­men­ta­tion l’année der­nière, il n’est pour le moment par­ve­nu qu’à empo­cher quelques cen­times.

Mais l’objectif visé n’est pas finan­cier :

Minage crypto-monnaies souffle

« Trans­po­ser le fait de res­pi­rer dans un “miner” sur le réseau blo­ck­chain nous encou­rage à prendre en consi­dé­ra­tion des méthodes plus durables pour main­te­nir les blo­ck­chains», a-t-il indi­qué sur son site inter­net.

Pour le site Mother­board, qui a pré­sen­té aujourd’hui cette méthode de minage alter­na­tive, il s’agirait, à défaut d’une méthode lucra­tive, d’un véri­table vent d’air frais.

Réfé­rence : Mother­board, Max Dovey

Voi­ci un rig de minage qui fonc­tionne grâce au souffle humain
10 (200%) 1 vote

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743