Bitcoin Prix & Opinions

Salvador : Vitalik Buterin s’en prend aux « Bitcoin maximalists » qui soutiennent le président Nayib Bukele

Vitalik Buterin

Vita­lik Bute­rin, le cofon­da­teur d’E­the­reum, a récem­ment cri­ti­qué la déci­sion du Sal­va­dor d’o­bli­ger ses entre­prises à accep­ter les paie­ments en Bitcoin.

Bitcoin au SalvadorL’a­dop­tion du Bit­coin comme mon­naie offi­cielle par le Sal­va­dor ne semble pas réjouir Vita­lik Bute­rin. Le jeune infor­ma­ti­cien a récem­ment cri­ti­qué l’i­ni­tia­tive pro­mue par le pré­sident Nayib Bukele, auquel il reproche de contraindre les entre­prises à adop­ter le Bit­coin.

« Rendre obli­ga­toire l’ac­cep­ta­tion d’une cryp­to­mon­naie spé­ci­fique par les entre­prises est contraire à l’i­déal de liber­té qui est cen­sé être si impor­tant dans la cryp­to-sphère », a‑t-il écrit sur Red­dit.

Vitalik Buterin Bitcoin Salvador

Début sep­tembre, le Bit­coin était deve­nu la mon­naie offi­cielle du Sal­va­dor, aux côtés du dol­lar amé­ri­cain. Si les citoyens ne sont pas contraints d’u­ti­li­ser le BTC, les socié­tés du pays n’ont pas la pos­si­bi­li­té de refu­ser les paie­ments en cryp­to­mon­naie – à par­tir du moment où ils dis­posent des moyens tech­niques néces­saires pour les prendre en charge.

« Tous les agents éco­no­miques doivent accep­ter le Bit­coin en tant que moyen de paie­ment, lors­qu’on leur pro­pose de le faire, que ce soit pour ache­ter un bien ou un ser­vice », peut-on lire dans l’ar­ticle 7 de la « Loi Bit­coin » du Salvador.

« Ne sont pas concer­nés par cette obli­ga­tion ceux qui, par des élé­ments mani­festes et connus, n’ont pas accès aux tech­no­lo­gies leur per­met­tant de trai­ter les tran­sac­tions en Bit­coin. L’É­tat met­tra en place les for­ma­tions et les dis­po­si­tifs néces­saires pour per­mettre à la popu­la­tion d’a­voir accès aux tran­sac­tions en Bitcoin ».

Pour le cofon­da­teur d’E­the­reum, le choix de pous­ser les par­ti­cu­liers et les entre­prises du Sal­va­dor vers le Bit­coin, sans avoir cher­ché à les for­mer au préa­lable, est « impru­dente ». Il exis­te­rait ain­si « un risque que de nom­breuses per­sonnes se fassent pira­ter ou escro­quer », estime le programmeur.

« Honte à tous ceux (ok, d’ac­cord, je désigne les prin­ci­paux res­pon­sables : les “Bit­coin maxi­ma­lists”) qui font l’é­loge sans réserve [de M. Bukele] »

Qu’en est-il de l’Ether ?

Pièces d'EtherVita­lik Bute­rin aurait-il le même point de vue au sujet des « Ethe­reum maxi­ma­lists » si le Sal­va­dor avait fait de l’E­ther sa mon­naie offi­cielle ? C’est la ques­tion qu’a posée un uti­li­sa­teur de Red­dit à l’informaticien.

Ce der­nier a répon­du en mon­trant qu’il ten­tait de faire preuve d’ob­jec­ti­vi­té vis-à-vis de l’u­ti­li­sa­tion de son réseau, expli­quant avoir déjà « cri­ti­qué des uti­li­sa­teurs et des appli­ca­tions Ethe­reum » par le passé.

Un autre uti­li­sa­teur de Red­dit s’est deman­dé si le pré­sident Bukele n’a­vait pas ache­té à titre per­son­nel du BTC, et ne cher­chait pas ain­si à faire grim­per le cours du Bit­coin. Pour M. Bute­rin, il existe une hypo­thèse « plus simple et plus stupide » :

« Il l’a fait pour des rai­sons poli­tiques, mais aus­si parce que c’est un être humain comme nous tous, et qu’il aime être glo­ri­fié par des gens qui le voient comme puis­sant (par exemple les Amé­ri­cains). Il est très facile de s’at­ti­rer la sym­pa­thie des “Bit­coin maxi­ma­lists” : il suf­fit d’être en posi­tion de pou­voir et de faire ou de dire des choses posi­tives à leur sujet et au sujet de leur coin ».

Rate this post
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x