Bitcoin Forks

« Guerre des forks » : la communauté se déchire autour de SegWit2X

Bitcoin guerre Segwit2X had fork

MàJ du 08/11/2017 : le hard fork SegWit2x est fina­le­ment annu­lé. Retrou­vez sur cette page l’en­semble des infor­ma­tions concer­nant cette annu­la­tion du hard fork SegWit2x.

Jefff Gar­zik, le déve­lop­peur prin­ci­pal de SegWit2x, a décla­ré que les pré­pa­ra­tifs du fork épo­nyme se pour­sui­vaient « à plein régime ».

Mais cette décla­ra­tion inter­vient alors que les membres de chaque camp sont en train de se déchi­rer. De nom­breux entre­prises et par­ti­cu­liers affichent désor­mais une posi­tion claire, en décla­rant leur sou­tien à SegWit2x ou en pre­nant leur sdis­tances avec ce projet.

Bitgo, un fournisseur de portefeuilles BTC, révèle ses intentions

Le hard fork SegWit2x a sus­ci­té de nom­breux débats chez les pas­sion­nés des cryp­to-mon­naies. Alors que l’on s’ap­proche à grand pas de l’événement, qui devrait avoir lieu autour du 16 novembre, de nom­breuses orga­ni­sa­tions ont fait état de leur posi­tion vis-à-vis de mise à jour modi­fi­ca­tion du code du Bit­coin.

Cette semaine, la star­tup Bit­go a ain­si révé­lé ses plans concer­nant le pro­chain fork SegWit2x, pré­vu au block 494784.

« Pour les four­nis­seurs de por­te­feuilles, il est dif­fi­cile de gérer la mise à jour SegWit2x car celle-ci ne per­met pas de s’as­su­rer que les tran­sac­tions pas­sées ne seront envoyées vers une seule chaîne » a expli­qué Mike Belshe, co-fon­da­teur et CEO de BitGo.

« En vue de garan­tir la sécu­ri­té des dépenses, Bit­Go va éla­bo­rer une infra­struc­ture per­met­tant d’i­so­ler chaque tran­sac­tion, afin qu’elle ne se déroule qu’au sein d’une seule chaîne. Toutes les équipes de Bit­Go aime­raient qu’une seule chaîne puisse émer­ger après le fork. Et même s’il existe de nom­breux débats dans la com­mu­nau­té au sujet des consé­quences du fork, nous nous sommes pré­pa­rés à toute éven­tua­li­té. »

En effet, comme nous vous l’in­di­quions dans cet article, il n’est pas cer­tain que SegWit2x pro­voque la créa­tion d’une nou­velle Blo­ck­chain.

Il pour­suit :

« Bit­Go pren­dra en charge, aus­si vite que pos­sible, la chaîne « la plus viable » (en se basant prin­ci­pa­le­ment sur le prix de mar­ché). Le por­te­feuille pren­dra en charge éga­le­ment la chaîne « mino­ri­taire » pen­dant quelques semaines. Même si cette pro­cé­dure devrait prendre quelques jours, nous tenons à ras­su­rer tous les clients de Bit­Go : la valeur des deux cryp­to-mon­naies sera pré­ser­vée, et ils pour­ront en dis­po­ser comme bon leur semble. »

Certaines personnalités prennent leurs distances avec SegWit2x

Brian Hoffman, le CEO d'Openbazaar
Brian Hoff­man, le CEO d’O­pen­ba­zaar désap­prouve désor­mais SegWit2x

Après l’an­nonce de Bit­Go, deux figures emblé­ma­tiques du monde des cryp­to-mon­naies, qui sou­te­naient pour­tant jus­qu’a­lors SegWit2x, ont déci­dé de prendre leurs dis­tances avec le pro­jet.

Brian Hoff­man, fon­da­teur et CEO d’O­pen­Ba­zaar, a récem­ment expli­qué sur Twit­ter qu’il ne croyait plus en SegWit2x. Il a pré­ci­sé son point de vue dans un article de blog, expli­quant pour­quoi il avait com­men­cé par sou­te­nir ce fork, pour ensuite se raviser.

Brian Hoffman position Segwit2x
De toutes les manières, you’re…

« J’ai sou­te­nu SegWit2x car j’es­pé­rais qu’il pour­rait ras­sem­bler une com­mu­nau­té Bit­coin frac­tu­rée, au moment où elle en avait le plus besoin ».

Il pour­suit :

« J’a­vais tort  – la com­mu­nau­té Bit­coin se contre­fiche d’une quel­conque uni­té autre que celle de pré­ser­ver une richesse déjà accu­mu­lée pas quelques « ear­ly hol­ders » ou riches inves­tis­seurs. »

Vin­ny Lin­gham a éga­le­ment revu sa posi­tion. Mais la rai­son de cette annonce a pu sur­prendre, puisque le CEO de la star­tup Civic a expli­qué avoir reçu « des menaces de mort » pour son sou­tien au fork.

Voi­ci ce qu’il a expli­qué sur Twitter :

Des menaces de mort pour Vinny Lingham

« Du fait des récentes menaces de mort que j’ai pu rece­voir, je réa­lise que SegWit2x est en fait une mau­vaise idée, et je renonce publi­que­ment à conti­nuer à le sou­te­nir. »

Même si cette déci­sion semble contrainte, elle vient s’a­jou­ter à la longue liste des détrac­teurs de SegWit2X.

De vifs débats sur la liste de diffusion de SegWit2x

Daniel Vogel de BitsoLes débats qui se tiennent sur la liste de dif­fu­sion (mai­ling list) de SegWit2x, des­ti­née aux déve­lop­peurs, sont aus­si hou­leux que ceux que l’on peut retrou­ver sur les réseaux sociaux.

Daniel Vogel, pré­sident de Bit­so, une pla­te­forme mexi­caine d’é­change de cryp­to-mon­naies, a ain­si expli­qué que les chances de réus­site de SegWit2x étaient limi­tées.

La rai­son ? Cer­tains mineurs comme F2 Pool, Slush ou encore Viabtc ont expli­qué qu’ils pour­raient ne pas miner le fork.

« Lorsque l’on y réflé­chit deux secondes : qu’est ce que l’on peut obte­nir avec moins de 50% de la puis­sance de hachage ? » a‑t-il deman­dé.

Que le faute pro­vienne de de twit­tos à la langue bien pen­due, de trolls sur Red­dit, ou d’in­gé­nieurs et de scien­ti­fiques prag­ma­tiques importe peu. Ce qui compte, c’est que l”  »accord de New York « a « échoué dans sa ten­ta­tive visant à ras­sem­bler la com­mu­nau­té, et à pro­po­ser un méca­nisme sûr pour mettre à jour le Bit­coin comme cela était pré­vu à l’o­ri­gine. »

On peut néan­moins retrou­ver sur cette liste de dif­fu­sion de nom­breux sou­tiens à SegWit2x – ceux-ci expliquent être per­sua­dés que les mineurs vont pou­voir cor­rec­te­ment prendre en charge SegWit2x, tout comme il sont par­ve­nus à inté­grer Segre­ga­ted Wit­ness cet été.

Un déve­lop­peur a d’ailleurs répon­du à Daniel Vogel, en expli­quant qu’il n’y avait désor­mais plus grand chose à faire  – si ce n’est attendre ce fameux bloc 494784.

« C’est la rai­son pour laquelle nous nous trou­vons dans cette situa­tion – le code du Bit­coin Core [la ver­sion ori­gi­nelle] est dépas­sé et « non-sca­lable » [ne peut plus suivre la cadence des tran­sac­tions au fur et à mesure qu’elle s’ac­cé­lère]. Ceci est du au fait que les déve­lop­peurs sont incom­pé­tents, ou qu’ils ont leurs propres inten­tions secrètes – des inten­tions qu’ils ne par­ta­ge­ront pas avec les inves­tis­seurs, alors qu’il s’a­git là d’un crime fédé­ral, assi­mi­lable à un délit d’i­ni­tié. »

Les spectateurs attendent les « votes » des mineurs

De nom­breux débats ont pris place sur cette liste de dif­fu­sion, et de nom­breux indi­vi­dus expriment leur position.

Mais la réponse à la ques­tion qui brûle les lèvres de tous ne dépend pas de listes de dif­fu­sions, de son­dages Twit­ter, ou encore de forum Reddit.

Ce sont en fait les membres de la com­mu­nau­té des mineurs qui vont expri­mer leurs votes – et com­ment le pensent cer­tains, le seul vote qui compte est le vote « à la puis­sance de hachage »

Pour vous pré­pa­rer au fork, n’hé­si­tez pas à consul­ter notre article :

Sur­vivre au Hard Fork du Bit­coin “SegWit2x” et obte­nir des B2X en novembre

Réfé­rence : News.Bitcoin.com