Crypto-monnaies

Shiba Inu : ce gérant d’actifs regrette de ne pas avoir investi dans le SHIB

Scott Minerd

Scott Minerd a récem­ment confié qu’il regret­tait de ne pas avoir inves­ti dans le SHIB, dont le cours a explo­sé en 2021. Dans le même temps, le coin vient de se faire redé­pas­ser par le DOGE dans le clas­se­ment des cryp­to-réseaux, grâce notam­ment à un tweet d’E­lon Musk.

Il s’en mord les doigts. Scott Minerd, le direc­teur des inves­tis­se­ments de Gug­gen­heim Part­ners – une socié­té de ges­tion d’ac­tifs reven­di­quant plus de 233 mil­liards de dol­lars d’en­cours – regrette de ne pas avoir misé sur le Shi­ba Inu.

Dans un entre­tien récem­ment accor­dé à CNBC, le diri­geant a expli­qué qu’il aurait aimé avoir inves­ti dans le Shi­ba Inu au début de l’an­née, ce qui lui aurait per­mis de géné­rer une plus-value colossale :

« En février ou en mars, si vous aviez inves­ti 1 000 dol­lars dans le coin Shi­ba, vous auriez 2,1 mil­lions de dol­lars aujourd’­hui… Je regrette de ne pas avoir inves­ti 100 000 dol­lars dans cet actif ».

Au cours de l’en­tre­tien, M. Minerd a expli­qué qu’il était trou­blé par les per­for­mances du token, qui a fait cette semaine son incur­sion dans le top 10 des cryp­to­mon­naies les plus valo­ri­sées. Le finan­cier a expli­qué qu’il ne com­pre­nait « pas tota­le­ment » les actifs numé­riques, avant d’a­jou­ter qu’il avait pour habi­tude, en tant que tra­der spé­cia­li­sé dans les obli­ga­tions, d’é­vi­ter les mar­chés qu’il ne com­pre­nait pas bien.

En décembre 2020, le diri­geant avait décla­ré qu’il pen­sait que le Bit­coin « devrait valoir envi­ron 400 000 dol­lars ». En février der­nier, en s’ap­puyant sur les recherches menées par son entre­prise, il avait pro­po­sé un prix-cible de 600 000 dol­lars. En avril, il s’at­ten­dait tou­te­fois à ce que le BTC chute momen­ta­né­ment jus­qu’à un cours com­pris entre 20 000 et 30 000 dol­lars.

Shiba Inu : x 10 en l’espace de 30 jours.

Lors de la rédac­tion de cet article, le SHIB s’é­chan­geait à 0,00007243 dol­lar, en hausse de 8,11% sur les 24 der­nières heures. Sur la même période, il avait enre­gis­tré des volumes d’é­change de plus de 40 mil­liards de dol­lars – dépas­sant (de peu) ceux du Bitcoin.

Cours du Shiba Inu (SHIB) au 28 octobre 2021

Le token avait connu un mois d’oc­tobre excep­tion­nel, avec un cours mul­ti­plié par 10,5 en l’es­pace de 30 jours :

Cours du Shiba Inu (SHIB) en octobre 2021

Par­mi les fac­teurs à l’o­ri­gine de cette hausse, on pou­vait citer les rumeurs liées à l’ar­ri­vée du SHIB sur la pla­te­forme Robin­hood, son réfé­ren­ce­ment sur de nou­velles bourses d’é­change ain­si qu’un par­te­na­riat avec le ser­vice Now­Pay­ments.

Le coin béné­fi­cie éga­le­ment de son offre abon­dante, qui lui per­met d’être très peu oné­reux – un atout aux yeux des tra­ders ama­teurs, qui sont nom­breux à ne pas se sou­cier de la « Mar­ket Cap » des cryp­to-réseaux dans les­quels ils inves­tissent. Il est ain­si actuel­le­ment pos­sible de s’of­frir plus de 13 000 SHIBs avec seule­ment 1 dol­lar – contre seule­ment 0,000016 Bitcoin.

Notons que la fré­né­sie sus­ci­tée par le SHIB a récem­ment pro­vo­qué la flam­bée de la col­lec­tion « The Shi­bo­shis », les NFTs ados­sés au Shi­ba Inu :

Collection de NFTs Shiboshis

Lors de la rédac­tion de cet article, leur prix mini­mum avait atteint les 1,76 Ether, soit 7 362 dol­lars. La col­lec­tion, dont les images avaient été dans un pre­mier temps ven­dues à des prix variant entre 0,1 et 0,3 ETH, avait enre­gis­tré plus de 26 mil­lions de dol­lars de volumes sur la pla­te­forme Open­Sea.

Elon Musk fait grimper le DOGE

Cette semaine, Elon Musk, le PDG de Tes­la, a pro­vo­qué une (courte) chute du Shi­ba Inu, après avoir révé­lé qu’il ne déte­nait aucun SHIB.

Il avait ensuite pré­ci­sé qu’il ne déte­nait que trois cryp­to­mon­naies : du BTC, de l’ETH et du DOGE.

Mer­cre­di soir, l’en­tre­pre­neur a de nou­veau évo­qué le Doge­coin, favo­ri­sant pro­ba­ble­ment la hausse récente de son cours :

Lors de la rédac­tion de cet article, le DOGE s’é­tait ain­si appré­cié de près de 30% sur les 24 der­nières heures :

Cours du Dogecoin au 28 octobre 2021

Cette per­for­mance lui avait per­mis de dépas­ser à nou­veau le Shi­ba Inu dans le clas­se­ment des cryp­to­mon­naies les plus valorisées :

Dogecoin et Shiba Inu classement cryptomonnaies

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post