Bitcoin Prix & Opinions

Baisse du Bitcoin : le BTC a plongé ce matin sous la barre des 8000 dollars – comment expliquer cette chute ?

Baisse cours Bitcoin Crypto-monnaies

Le Bit­coin pour­suit sa chute enta­mée depuis la mi-décembre. Lors de la rédac­tion de cet article, l’actif numé­rique avait enre­gis­tré une baisse de plus de 8% sur les der­nières 24 heures :

Le prix du Bitcoin face au dollar le 15 mars 2018

Il s’agissait d’une dépré­cia­tion de 41% depuis le début de l’année 2018, alors que le BTC s’échangeait encore à 14 138 dol­lars.

Son prix avait tou­te­fois légè­re­ment aug­men­té en fin de mati­née, après être pas­sé plus tôt sous le seuil des 7 800 dol­lars :

L'évolution du cours du Bitcoin face au dollar le 15 mars 2018

Le BTC s’échangeait prin­ci­pa­le­ment contre des mon­naies fidu­ciaires et du Tether (USDT) :

Marchés Bitcoin Dollar au 15 mars 2018

Mais l’actif déve­lop­pé par le mys­té­rieux Sato­shi Naka­mo­to était loin d’être le seul dans le rouge : il sem­blait avoir entraî­né la plu­part des autres cryp­to-mon­naies et tokens dans sa chute.

Au cours des der­nières 24 heures, les 10 prin­ci­paux cryp­to-mar­chés enre­gis­traient ain­si des baisses signi­fi­ca­tives.

L»Ether et le Bit­coin Cash avaient per­du près de 10% de leur valeur face au dol­lar, tan­dis que le Ripple se dépré­ciait de près de 7%. La chute était plus rude pour d’autres actifs, comme le Car­da­no (ADA) ou le Lumen (XLM), qui plon­geaient res­pec­ti­ve­ment de 16,06% et de 14,50%.

Cours des crypto-monnaies au 15 mars 2018

Mais com­ment expli­quer ces fortes baisses ? Voi­ci plu­sieurs élé­ments qui ont pu, à des degrés divers, éro­der la confiance des inves­tis­seurs et influer sur les mar­chés.

1. Google va interdire les « crypto-publicités »

Bitcoin googleHier, Google indi­quait qu’il allait pro­chai­ne­ment inter­dire les publi­ci­tés por­tant sur « les cryp­to-mon­naies et les conte­nus liés ».

Cette déci­sion, qui pren­dra effet en juin pro­chain, mettre ain­si fin aux publi­ci­tés liées « à des Ini­tial Coin Offe­rings, des pla­te­formes d’échange de cryp­to-mon­naies, des por­te­feuilles de cryp­to-mon­naies et des conseils de tra­ding de cryp­to-mon­naies ».

On se sou­vient qu’une réac­tion simi­laire des mar­chés avait eu lieu suite à la déci­sion de Face­book d’interdire ce type de publi­ci­tés.

Zee­shan Feroz, le CEO de Coin­base UK, estime tou­te­fois que cette ini­tia­tive ne devrait pas sen­si­ble­ment éro­der la demande des épar­gnants. Il juge cepen­dant cette inter­dic­tion « trop large » dans la mesure où elle n’opère pas de dis­tinc­tion entre des publi­ci­tés « légi­times » et des escro­que­ries.

Même sen­ti­ment du côté de Chris Keshian, asso­cié direc­teur et CEO de l »APEX Token Fund, qui a appe­lé Google à « ne pas mettre toutes les cryp­to-mon­naies dans le même sac ». Il estime néan­moins que cette ini­tia­tive va dans le bon sens, et que le mar­ché devrait par­ve­nir à s’adapter à l’arrivée de ces nou­veaux règles.

Même si cette déci­sion ne pren­dra pas effet avant la mi-juin, on peut pen­ser que cette annonce a pu avoir un impact sur le mar­ché du BTC – un mar­ché qui reste encore extrê­me­ment vola­til, et sur lequel la confiance des tra­ders peut très rapi­de­ment être ébran­lée.

2. Washington souhaite mettre en place une supervision accrue

Capitol Hill WashingtonDe leur côté, cer­tains ana­lystes ont attri­bué la chute du BTC aux déci­sions que pour­rait prendre Washing­ton. Ils évoquent ain­si la séance inti­tu­lée « Exa­men des cryp­to-mon­naies et des mar­chés d’ICO » qui s’est tenue cette semaine au sein du sous-comi­té des mar­chés de capi­taux de Capi­tol Hill.

Le démo­crate Brad Sher­man a notam­ment accu­sé cet éco­sys­tème d’aider les ter­ro­ristes et les cri­mi­nels à trans­fé­rer des fonds à tra­vers le globe. Le pré­sident du sous-comi­té, le répu­bli­cain Bill Hui­zen­ga, a quant à lui appe­lé à une super­vi­sion accrue :

« Cette com­mis­sion, ce congrès ne va pas res­ter les bras croi­sés en lais­sant un tel manque de pro­tec­tion pour les épar­gnants ».

Caro­lyn Malo­ney, repré­sen­tante au niveau fédé­ral du 12ᵉ dis­trict de l’État de New York, a décla­ré de son côté que les cryp­to-mar­chés consti­tuaient une bulle spé­cu­la­tive.

3. Le fantôme de Mt. Gox fait des siennes

Logo de la plateforme d'échange piratée Mt GoxMême si cer­tains obser­va­teurs estiment que son impact est limi­té, il convient de citer éga­le­ment la vente, sur les mar­chés, des Bit­coins sai­sis dans le cadre de la faillite de Mt.Gox, pour plus de 350 mil­lions de dol­lars.

Le liqui­da­teur judi­ciaire de la pla­te­forme, à l’origine de ces ventes qui semblent avoir eu lieu à par­tir de la mi-décembre, a indi­qué qu’il déte­nait encore envi­ron 165 000 BTC
soit l’équivalent de plus de 1,3 mil­liard de dol­lars. Il attend tou­jours le feu vert du tri­bu­nal japo­nais en charge de l’affaire, alors qu’une pro­chaine séance aura lieu le 18 sep­tembre pro­chain.

Cer­tains estiment d’ailleurs que le Bit­coin pour­rait « res­ter dans le rouge » jusqu’à cette vente. Jake Chase, un inves­tis­seur en cryp­to-mon­naies, a décla­ré :

« La FUD (« Fear, Uncer­tain­ty and Doubt ») s’est empa­rée de l’ensemble des inves­tis­seurs. Une fois que la liqui­da­tion du reste des BTCs de Mt. Gox aura eu lieu, et seule­ment à ce moment-là, le Bit­coin attein­dra à nou­veau son record his­to­rique ».

4. Allianz : « une valeur intrinsèque égale à zéro »

Allianz Global InvestorsDe son côté la socié­té euro­péenne de ser­vices finan­ciers Allianz Glo­bal Inves­tors a récem­ment publié un rap­port inti­tu­lé « Au-delà de la Bulle Bit­coin, les Atouts de la Blo­ck­chain ». Elle y évoque la pré­sence d’une bulle spé­cu­la­tive :

« Les mou­ve­ments hyper­bo­liques du prix du Bit­coin depuis sa créa­tion début 2009 se rap­prochent très net­te­ment d’une bulle », a écrit Ste­fan Hofrich­ter, le diri­geant de l’économie mon­diale et de la stra­té­gie d’Allianz GI, avant d’indiquer que la « valeur intrin­sèque » du BTC devrait être « égale à zéro » :

« Ceci nous amène à une ques­tion clé : quelle est la valeur juste du Bit­coin ? De notre point de vue, sa valeur intrin­sèque doit être égale à zéro. Le Bit­coin ne consti­tue pas une créance – par oppo­si­tion, par exemple, aux obli­ga­tions sou­ve­raines, aux actions ou aux mon­naies fidu­ciaires – et il ne génère aucun flux de reve­nus ».

Ajou­tons enfin que, comme l’a sou­li­gné la socié­té de conseil Fund­strat Glo­bal Avi­sors, le mois de mars consti­tue his­to­ri­que­ment « le pire mois pour le BTC » :

Dans le même temps, Kakao va exposer des centaines de millions de sud-coréens aux crypto-monnaies

Le logo de Kakao PayMais cer­tains élé­ments per­mettent de res­ter opti­miste. C’est le cas notam­ment de l’adoption crois­sante des cryp­to-mon­naies dans des pays tels que le Japon ou la Corée du Sud.

La semaine der­nière, on appre­nait par exemple que Kakao, le géant sud-coréen du Web, qui gère notam­ment Kakao­Talk, Kakao­Pay, Kakao­Taxi, KakaoS­to­ry, ou encore Duna­moo (Upbit), comp­tait se tour­ner vers les cryp­to-mon­naies. Il devrait ain­si offrir à 12 000 com­mer­çants, à 200 mil­lions d’utilisateurs de Kakao­Talk, ain­si qu’à des mil­lions d’usagers de Kakao­Pay et de Kakao­Taxi la pos­si­bi­li­té d’avoir recours à ces actifs.

Dans la fou­lée, la socié­té a déci­dé d’inviter dans son siège Charles Hos­kin­son, co-fon­da­teur d’Ethereum et fon­da­teur de Cara­da­no :

Mais alors, le Bit­coin va-t-il pour­suivre sa chute, ou devrait-il bien­tôt repas­ser au-des­sus du seuil sym­bo­lique des 10 000 dol­lars ? Même si beau­coup res­tent haus­siers, et estiment que cette tem­pête devrait bien­tôt prendre fin, il est tou­jours extrê­me­ment dif­fi­cile de pré­dire la suite des évé­ne­ments.

C’est ce qu’a d’ailleurs par­fai­te­ment résu­mé, ce matin sur Twit­ter, le tra­der @LegendOfCrypto :

Réfé­rences : CCN, Cryp­to­vest, Coin­Mar­ket­Cap

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Baisse du Bit­coin : le BTC a plon­gé ce matin sous la barre des 8000 dol­lars – com­ment expli­quer cette chute ?
4 (80%) 1 vote

5
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jen[***]lesreptiliensSatoshi Nakamomo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Satoshi Nakamomo
Invité
Satoshi Nakamomo

Au départ c’était juste une blague, plu­tôt pas mal, non ?

Jen[***]lesreptiliens
Invité
Jen[***]lesreptiliens

La faillite de Mt Gox a été orches­trée pour faire cra­sher le mar­ché des cryp­tos. Le créa­teur de la pla­te­forme MtGox est le juif Kha­zar rep­ti­lien Mark Kar­pe­lès. Cet escroc apres avoir detour­né les fonds a declare sa pla­te­forme en faillite. Ce gas est pro­té­gé il est tou­jours en liber­té. La vente des bit­coins pour rem­bour­ser les clients floués aurait du etre faite aux encheres en dehors du mar­ché. Le crash du Bit­coin qui a débu­té le 22 decembre 2017 a été déclen­ché par le liqui­da­teur de MtGox (Kobaya­shi ) qui a ven­du 34000 bit­coins entre le 22 décembre et… Lire la suite »


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 4212