Ripple

Baisse de Ripple : À quoi est-elle due ?

Depuis le début du mois de décembre, XRP a flam­bé – en par­tie grâce à l’annonce d’un par­te­na­riat noué entre la socié­té Ripple et des éta­blis­se­ments finan­ciers asia­tiques. Mais, depuis la fin de la semaine der­nière, la mon­naie numé­rique est en chute libre.

Ripple, une crypto-monnaie à part

Logo Ripple Non, Ripple n’est pas sur le point de sur­pas­ser le Bit­coin. C’est pour­tant ce que pré­di­saient de nom­breux « Ripple enthu­siasts», alors que la cryp­to-mon­naie étaient par­ve­nue à s’arroger la deuxième place du clas­se­ment des cryp­to-mon­naies éta­bli par Coin­Mar­ket­Cap, devant Ethe­reum.

Pour y par­ve­nir, le XRP avait enre­gis­tré une flam­bée impres­sion­nante : alors qu’il s’échangeait à un peu plus de 0,25 dol­lars au début du mois de décembre, il avait atteint la semaine der­nière un record his­to­rique à 3,84 dol­lars.

L’annonce de Coin­base, qui indi­quait cette semaine qu’elle n’avait pas encore déci­dé des pro­chaines cryp­to-mon­naies qui seraient ajou­tées à la pla­te­forme, a sans doute consti­tué le coup le plus dur por­té à Ripple. En effet, depuis plu­sieurs semaines, le prix de la mon­naie numé­rique sem­blait dopé par les rumeurs relayées par de nom­breux inter­nautes, qui indi­quaient que le XRP serait bien­tôt dis­po­nible sur Coin­base, aux côtés des quatre mon­naies qui y sont déjà pro­po­sées : BTC, ETH, LTC et BCH.

La socié­té cali­for­nienne n’a pour autant jamais cité le nom de Ripple, et on peut pen­ser qu’elle pour­rait un jour déci­der de la prendre en charge.

Ce qu’il faut com­prendre, c’est que Ripple est une cryp­to-mon­naie à part.

Pour de nom­breux obser­va­teurs, elle s’éloignerait trop de l’idéal sur lequel avait été bâti le Bit­coin. Au len­de­main de la crise finan­cière de 2007–2008, il s’agissait de pro­po­ser un moyen d’échange décen­tra­li­sé, qui puisse redon­ner du pou­voir aux indi­vi­dus face à des ins­ti­tu­tions ban­caires chan­ce­lantes.

Ripple, de son côté, a été pen­sée avant tout pour faci­li­ter les paie­ments trans­fron­ta­liers entre les éta­blis­se­ments finan­ciers. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de Ripple, et qui lui a per­mis de s’apprécier, notam­ment suite à l’annonce de par­te­na­riats conclus avec de telles socié­tés.

-33% sur une semaine

Cette après-midi, Ripple enre­gis­trait une baisse de plus 33% sur une semaine :

Cours Ripple 10 kanvier 2018 sur Coinmartketcap

Mais cette baisse ne s’expliquait pas seule­ment par un chan­ge­ment de l’attitude des inves­tis­seurs.

Elle était en par­tie liée au nou­veau mode de cal­cul uti­li­sé par Coin­Mar­ket­Cap. Sans pré­ve­nir, le site avait déci­dé ce lun­di de ne plus prendre en compte les paires d’échange liées au won sud-coréen – alors que les prix affi­chés sur les pla­te­formes locales peuvent par­fois être jusqu’à 50% plus éle­vés qu’ils ne le sont sur les autres pla­te­formes.

Chute Ripple 10 janvier 2018

Le prix de Ripple res­tait ain­si éle­vé sur les pla­te­formes sud-coréennes – qui concen­traient d’ailleurs à elles seules près de la moi­tié des volumes échan­gés.

On pou­vait ain­si consta­ter cette après-midi des écarts de prix consé­quents entre ceux qui pré­va­laient sur Bithumb et Coi­none (un peu moins de 2,60 dol­lars), et ceux que l’on retrou­vait sur Bit­fi­nex et Binance (à 1,82 dol­lars) :

Marchés échange Ripple 10 janvier 2018

Le compte twit­ter offi­ciel de Ripple avait tenu ce lun­di a ras­su­rer les inves­tis­seurs, en évo­quant le nou­veau mode de cal­cul uti­li­sé par Coin­Mar­ket­Cap :

Mais cet uti­li­sa­teur esti­mait aujourd’hui que la pour­suite de cette baisse pour­rait être liée à un autre fac­teur :

En effet, au cours de l’été 2016, Chris Lar­sen, l’ancien CEO de Ripple, avait signé un accord avec R3, un consor­tium de banques autour de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain. Par­mi les termes de cet accord, le grou­pe­ment obte­nait une option lui per­met­tant d’acheter 5 mil­liards de Ripple, à un prix uni­taire de moins d’un cent.

Suite à la flam­bée de XRP, Fortune.com indi­quait hier que ce contrat valait désor­mais plus de 12 mil­liards de dol­lars. En pleine bataille judi­ciaire, on sait que Ripple a récem­ment dépo­sé une demande recon­ven­tion­nelle. Elle y invoque la mau­vaise foi de son co-contrac­tant, qui aurait noué ce par­te­na­riat afin de pou­voir déve­lop­per un pro­duit concur­rent.

Mais la prin­ci­pale cause de la chute de XRP est pro­ba­ble­ment liée, tout sim­ple­ment, au fait que le prix d’un actif ne peut pas grim­per indé­fi­ni­ment. Il pour­rait ain­si s’agir d’une phase de cor­rec­tion « logique » après une forte hausse.

Ripple est loin d’avoir dit son dernier mot

Ripple XRPEn effet, on se sou­vient que le cours de XRP avait for­te­ment aug­men­té en décembre, notam­ment suite à l’annonce selon laquelle des ins­ti­tu­tions finan­cières japo­naises et sud-cor­réennes avaient déci­dé de mettre à l’essai les tech­no­lo­gies blo­ck­chain offertes par Ripple.

Mais cette hausse s’inscrivait éga­le­ment dans celle des coins à faible valeur uni­taire.

Même si le prix d’une mon­naie numé­rique n’est que psy­cho­lo­gique (il convient de s’intéresser avant tout à la « mar­ket cap»), cer­tains inves­tis­seurs, frus­trés de ne pou­voir s’offrir qu’une frac­tion de Bit­coin, ont sans doute été atti­rés par des cryp­to-mon­naies aux prix abor­dables. C’est ce qui aurait pu pro­vo­quer, en par­tie, la hausse de Ripple, mais éga­le­ment celle de Tron (TRX), Verge (XVG), ou encore de Car­da­no (ADA).

Du fait du poten­tiel de sa tech­no­lo­gie, on peut pen­ser que la par­tie est loin d’être finie pour Ripple, et que de nom­breux inves­tis­seurs se tour­ne­ront à nou­veau vers le XRP. C’est ce qu’indiquait ce matin cet uti­li­sa­teur, qui pro­po­sait une pré­vi­sion de l’évolution du cours de XRP :

Mais sur­tout, Ripple peut désor­mais s’appuyer sur une base d’utilisateurs gigan­tesque.

Encore incon­nue du grand public il y a quelques semaines, Ripple a pu pro­fi­ter de cette mise en lumière pour enre­gis­trer la créa­tion de nom­breux comptes en décembre. Ain­si, au cours des der­niers jours, plus de 10 000 nou­veaux comptes XRP ont été quo­ti­dien­ne­ment créés – on en dénombre désor­mais plus d’un mil­lion.

Nombre de comptes Ripple XRP Janvier 2018

Il convient par ailleurs de gar­der à l’esprit qu’il s’agit d’une mon­naie autour de laquelle gra­vitent de nom­breuses « whales», qui pos­sède des volumes consé­quents de XRP. C’est d’ailleurs le cas des comptes blo­qués qui appar­tiennent aux fon­da­teurs de la socié­té Ripple.

Réfé­rence : Cryp­to­vest, XRP­Charts, Coin­Mar­ket­Cap

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Baisse de Ripple : À quoi est-elle due ?
6.3 (125%) 4 votes

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14