Ripple

Baisse de Ripple : À quoi est-elle due ?

Depuis le début du mois de décembre, XRP a flambé – en partie grâce à l’annonce d’un partenariat noué entre la société Ripple et des établissements financiers asiatiques. Mais, depuis la fin de la semaine dernière, la monnaie numérique est en chute libre.

Ripple, une crypto-monnaie à part

Logo Ripple Non, Ripple n’est pas sur le point de surpasser le Bitcoin. C’est pourtant ce que prédisaient de nombreux “Ripple enthusiasts”, alors que la crypto-monnaie étaient parvenue à s’arroger la deuxième place du classement des crypto-monnaies établi par CoinMarketCap, devant Ethereum.

Pour y parvenir, le XRP avait enregistré une flambée impressionnante : alors qu’il s’échangeait à un peu plus de 0,25 dollars au début du mois de décembre, il avait atteint la semaine dernière un record historique à 3,84 dollars.

L’annonce de Coinbase, qui indiquait cette semaine qu’elle n’avait pas encore décidé des prochaines crypto-monnaies qui seraient ajoutées à la plateforme, a sans doute constitué le coup le plus dur porté à Ripple. En effet, depuis plusieurs semaines, le prix de la monnaie numérique semblait dopé par les rumeurs relayées par de nombreux internautes, qui indiquaient que le XRP serait bientôt disponible sur Coinbase, aux côtés des quatre monnaies qui y sont déjà proposées : BTC, ETH, LTC et BCH.

La société californienne n’a pour autant jamais cité le nom de Ripple, et on peut penser qu’elle pourrait un jour décider de la prendre en charge.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que Ripple est une crypto-monnaie à part.

Pour de nombreux observateurs, elle s’éloignerait trop de l’idéal sur lequel avait été bâti le Bitcoin. Au lendemain de la crise financière de 2007–2008, il s’agissait de proposer un moyen d’échange décentralisé, qui puisse redonner du pouvoir aux individus face à des institutions bancaires chancelantes.

Ripple, de son côté, a été pensée avant tout pour faciliter les paiements transfrontaliers entre les établissements financiers. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de Ripple, et qui lui a permis de s’apprécier, notamment suite à l’annonce de partenariats conclus avec de telles sociétés.

-33% sur une semaine

Cette après-midi, Ripple enregistrait une baisse de plus 33% sur une semaine :

Cours Ripple 10 kanvier 2018 sur Coinmartketcap

Mais cette baisse ne s’expliquait pas seulement par un changement de l’attitude des investisseurs.

Elle était en partie liée au nouveau mode de calcul utilisé par CoinMarketCap. Sans prévenir, le site avait décidé ce lundi de ne plus prendre en compte les paires d’échange liées au won sud-coréen – alors que les prix affichés sur les plateformes locales peuvent parfois être jusqu’à 50% plus élevés qu’ils ne le sont sur les autres plateformes.

Chute Ripple 10 janvier 2018

Le prix de Ripple restait ainsi élevé sur les plateformes sud-coréennes – qui concentraient d’ailleurs à elles seules près de la moitié des volumes échangés.

On pouvait ainsi constater cette après-midi des écarts de prix conséquents entre ceux qui prévalaient sur Bithumb et Coinone (un peu moins de 2,60 dollars), et ceux que l’on retrouvait sur Bitfinex et Binance (à 1,82 dollars) :

Marchés échange Ripple 10 janvier 2018

Le compte twitter officiel de Ripple avait tenu ce lundi a rassurer les investisseurs, en évoquant le nouveau mode de calcul utilisé par CoinMarketCap :

Mais cet utilisateur estimait aujourd’hui que la poursuite de cette baisse pourrait être liée à un autre facteur :

En effet, au cours de l’été 2016, Chris Larsen, l’ancien CEO de Ripple, avait signé un accord avec R3, un consortium de banques autour de la technologie blockchain. Parmi les termes de cet accord, le groupement obtenait une option lui permettant d’acheter 5 milliards de Ripple, à un prix unitaire de moins d’un cent.

Suite à la flambée de XRP, Fortune.com indiquait hier que ce contrat valait désormais plus de 12 milliards de dollars. En pleine bataille judiciaire, on sait que Ripple a récemment déposé une demande reconventionnelle. Elle y invoque la mauvaise foi de son co-contractant, qui aurait noué ce partenariat afin de pouvoir développer un produit concurrent.

Mais la principale cause de la chute de XRP est probablement liée, tout simplement, au fait que le prix d’un actif ne peut pas grimper indéfiniment. Il pourrait ainsi s’agir d’une phase de correction “logique” après une forte hausse.

Ripple est loin d’avoir dit son dernier mot

Ripple XRPEn effet, on se souvient que le cours de XRP avait fortement augmenté en décembre, notamment suite à l’annonce selon laquelle des institutions financières japonaises et sud-corréennes avaient décidé de mettre à l’essai les technologies blockchain offertes par Ripple.

Mais cette hausse s’inscrivait également dans celle des coins à faible valeur unitaire.

Même si le prix d’une monnaie numérique n’est que psychologique (il convient de s’intéresser avant tout à la “market cap”), certains investisseurs, frustrés de ne pouvoir s’offrir qu’une fraction de Bitcoin, ont sans doute été attirés par des crypto-monnaies aux prix abordables. C’est ce qui aurait pu provoquer, en partie, la hausse de Ripple, mais également celle de Tron (TRX), Verge (XVG), ou encore de Cardano (ADA).

Du fait du potentiel de sa technologie, on peut penser que la partie est loin d’être finie pour Ripple, et que de nombreux investisseurs se tourneront à nouveau vers le XRP. C’est ce qu’indiquait ce matin cet utilisateur, qui proposait une prévision de l’évolution du cours de XRP :

Mais surtout, Ripple peut désormais s’appuyer sur une base d’utilisateurs gigantesque.

Encore inconnue du grand public il y a quelques semaines, Ripple a pu profiter de cette mise en lumière pour enregistrer la création de nombreux comptes en décembre. Ainsi, au cours des derniers jours, plus de 10 000 nouveaux comptes XRP ont été quotidiennement créés – on en dénombre désormais plus d’un million.

Nombre de comptes Ripple XRP Janvier 2018

Il convient par ailleurs de garder à l’esprit qu’il s’agit d’une monnaie autour de laquelle gravitent de nombreuses “whales”, qui possède des volumes conséquents de XRP. C’est d’ailleurs le cas des comptes bloqués qui appartiennent aux fondateurs de la société Ripple.

Référence : Cryptovest, XRPCharts, CoinMarketCap

Cet article ne constitue pas une recommandation d’investissement. Nous vous suggérons de mener vos propres recherches avant de décider de vous procurer des crypto-monnaies – des actifs extrêmement risqués. Ne dépensez pas plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Nous ne saurons être tenus responsables de toute perte en capital, en lien avec la lecture de cet article.

Baisse de Ripple : À quoi est-elle due ?
6.3 (125%) 4 votes