Aspect Légal Bitcoin Prix & Opinions Régulation

Ewald Nowotny : N’étant pas transparent, « le Bitcoin est propice au blanchiment d’argent »

Bitcoin Blanchiment d'argent

Ewald Nowot­ny, l’un des membres du Conseil des gou­ver­neurs de la Banque cen­trale euro­péenne, est connu pour ses prises de posi­tions très cri­tiques à l’é­gard du Bit­coin. Hier, il indi­quait que l’ac­tif pou­vait être uti­li­sé, grâce à son réseau opaque, pour finan­cer des acti­vi­tés criminelles.

Ewald NowotnyS’il avait jus­qu’i­ci été plu­tôt mesu­ré, Ewald Nowot­ny semble avoir récem­ment dur­ci sa posi­tion. Évo­quant la pos­si­bi­li­té selon laquelle le Bit­coin pour­rait consti­tuer un actif de choix pour les cri­mi­nels, il appelle à la mise en place d’un cadre régle­men­taire plus strict autour de l’ac­tif numérique.

Voi­ci ce qu’a décla­ré hier M. Nowot­ny – qui occupe éga­le­ment le poste de gou­ver­neur de la Banque cen­trale autri­chienne – dans un entre­tien accor­dé au jour­nal autri­chien Obe­roes­ter­rei­chische Nachrich­ten :

« Les Bit­coins n’ont pas été créés de manière trans­pa­rente et publique, et ils sont pro­pices au blan­chi­ment d’argent. Pen­dant long­temps, je pen­sais que le fait d’in­ves­tir dans le Bit­coin devait res­ter quelque chose d’ordre pri­vé. Désor­mais, j’ai le sen­ti­ment que des dis­po­si­tions régle­men­taires sont requises ».

Une décla­ra­tion qui peut sem­bler éton­nante, dans la mesure où la blo­ck­chain du Bit­coin est tota­le­ment trans­pa­rente – et que tout le monde a la pos­si­bi­li­té de « suivre » le par­cours des BTCs, en s’ap­puyant sur un explo­ra­teur de blocs.

Quoi qu’il en soit, le diri­geant semble être désor­mais bien plus sévère à l’é­gard de la mon­naie numé­rique. En novembre der­nier, il décla­rait que lui et ses col­lègues du Conseil des gou­ver­neurs de la BCE « se [deman­daient] si les légis­la­teurs et les banques cen­trales [devaient] inter­ve­nir ».

Désor­mais, alors que la BCE aime­rait ser­rer la vis autour des cryp­to-mon­naies, M. Nowot­ny appelle à des régu­la­tions plus strictes pour le BTC et consorts, alors qu’il juge que « les vannes du Bit­coin sont ouvertes ».

Il s’est féli­ci­té, lors de cet entre­tien, des déci­sions de Pékin, qui avait choi­si en sep­tembre der­nier de mettre fin à l’ac­ti­vi­té des pla­te­formes de tra­ding de cryp­to-mon­naies. M. Nowot­ny a ain­si salué l’i­ni­tia­tive de son homo­logue chinois :

« Je suis d’ac­cord avec ce qu’a décla­ré le gou­ver­neur de la Banque popu­laire de Chine : le Bit­coin consti­tue un pro­blème qui relève de la police, pas de la poli­tique monétaire ».

Un contexte pessimiste

Bitcoin CoinMais l’homme n’est pas le seul a appe­ler à la mise en place de lois plus contrai­gnantes autour des crypto-monnaies.

La Corée du Sud a récem­ment inter­dit les comptes de tra­ding ano­nymes, tan­dis que la Chine cherche actuel­le­ment à contraindre les mineur de Bit­coin à « sor­tir de manière ordon­née » de la région.

Par ailleurs, le ministre des Finances de l’Inde décla­rait hier que l’u­ti­li­sa­tion du Bit­coin pour­rait être inter­dite dans le pays.

Dans le même temps, on appre­nait il y a quelques jours que les socié­tés Bit­fi­nex et Tether Limi­ted avaient reçu une assi­gna­tion à com­pa­raître au début du mois décembre 2017. Une nou­velle qui a nour­ri les doutes sur la cryp­to-mon­naie Tether (USDT), cen­sée être garan­tie par des dol­lars, et dont le nombre conti­nue d’augmenter.

Face­book annon­çait de son côté qu’elle empê­che­rait désor­mais les socié­tés de dif­fu­ser des publi­ci­tés pour des cryp­to-mon­naies et des ICOs, afin de mettre un terme à « des méthodes de pro­mo­tion trom­peuses ».

Cet après-midi, vers 14h50, le Bit­coin chu­tait pour la pre­mière fois de l’an­née sous le seuil des 7800 dol­lars, avant d’af­fi­cher un net rebond.

Prix Bitcoin inférieur à 7800 dollars le 2 février 2018

Réfé­rences : Cryp­to­vestObe­roes­ter­rei­chische Nachrichten

5/5 – (1 vote) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
babacool
babacool
4 années il y a

Et il est payé com­bien ce mon­sieur pour racon­ter de telles bali­vernes ? A contra­rio il est vrai qu’a­vec les mon­naies fiat jamais eu de sou­cis en ce qui concerne les blan­chi­ments et tous les tra­fiques pos­sibles. Sans oublier le must que sont les guerres, coups d’é­tats, ter­ro­rismes, drogues et ventes d’armes par la CIA notam­ment, pros­ti­tu­tions, etc etc…

babacool
babacool
4 années il y a
Répondre à  babacool

Et puis main­te­nant pour­quoi blanchir ?
Com­ment l’IN­SEE gonfle arti­fi­ciel­le­ment la crois­sance française…
https://www.youtube.com/watch?v=tVm1fIp0Os0