Bitcoin Produits dérivés financiers

Des débuts prometteurs pour les contrats à terme sur le Bitcoin

Contrats à terme sur le Bitcoin CBOE

Cette nuit, à minuit, le CBOE deve­nait la pre­mière grande bourse d’é­change « tra­di­tion­nelle » à offrir aux inves­tis­seurs la pos­si­bi­li­té de spé­cu­ler sur la valeur du Bit­coin. Le contrat à terme sur la mon­naie numé­rique s’est net­te­ment appré­cié depuis son intro­duc­tion – une hausse qui pour­rait cal­mer les craintes de nom­breux obser­va­teurs, qui redou­taient que Wall Street ne fasse plon­ger le cours du BTC.

Une entrée réussie

Quelques secondes après l’ou­ver­ture des échanges pour ces contrats, la déci­sion était claire : Wall Street est haus­sière, très haus­sière,… en tout cas pour le moment.

Le contrat à terme sur la mon­naie numé­rique arri­vant à échéance en jan­vier 2018 s’é­chan­geait, lors de la rédac­tion de cet article, à envi­ron 17 700 dol­lars, après avoir frô­lé la barre des 19 000 dol­lars ce midi :

Bitcoin CBOE Futures

Il convient de pré­ci­ser que le CBOE pro­pose trois contrats à terme sur le Bit­coin : l’un à un mois, qui arrive à échéance en jan­vier, un autre à deux mois, avec une date d’é­chéance en février, et enfin un troi­sième contrat à trois mois, qui sera liqui­dé en mars pro­chain.

Contrats CBOE Futures

Ces contrats s’é­changent comme n’im­porte quel actif. Au même titre que des Bit­coins, des actions ou des matières pre­mières, il est pos­sible de les ache­ter et de les vendre à d’autres agents.

Les par­ti­ci­pants vont ain­si pou­voir pas­ser des ordres d’a­chat ou de vente, aux prix auquel ils sou­haitent ache­ter ou vendre ce contrat. Il pour­ront ensuite le revendre à d’autres inves­tis­seurs. Enfin, ceux-ci seront liqui­dés « en espèces » – autre­ment dit, les inves­tis­seurs n’au­ront pas besoin de mani­pu­ler des Bit­coins.

On constate que les contrats arri­vant à expi­ra­tion en février (XBT/G8) et en mars (XBT/H8) s’é­changent à des prix plus éle­vés que celui qui sera liqui­dé en jan­vier. Mais les volumes de tran­sac­tions semblent être bien trop faibles pour être réel­le­ment signi­fi­ca­tifs.

Données CBOE Bitcoin Futures

BTC Futures plateformes d'échangeIl faut savoir que cer­taines pla­te­formes d’é­change de cryp­to-mon­naies pro­posent éga­le­ment des Bit­coin futures. On constate que le prix qui pré­vaut sur Bit­Mex, la prin­ci­pale pla­te­forme sur laquelle ceux-ci sont échan­gés, est supé­rieur au cours actuel du Bit­coin (16 200 dol­lars lors de la rédac­tion de cet article) – mais qu’il reste infé­rieur au prix que l’on retrouve sur le CBOE.

Un bon signe pour le Bitcoin ?

Le fait que le prix du Bit­coin futures soit supé­rieur à celui du Bit­coin peut-il lais­ser pré­sa­ger une pour­suite de la hausse du BTC ?

En géné­ral, lorsque le prix d’exer­cice (« spot price », autre­ment dit le prix « réel » du Bit­coin) est haus­sier, les contrats à terme tendent à l’être encore plus. Ce méca­nisme s’ap­plique éga­le­ment lorsque le prix d’exer­cice d’un actif est bais­sier – les contrats à terme ont sou­vent ten­dance à être encore plus bais­siers que celui-ci.

Il est donc dif­fi­cile de s’ap­puyer sur ces chiffres pour y trou­ver des indi­ca­teurs du sen­ti­ment du mar­ché. Tou­te­fois, le sen­ti­ment haus­sier que l’on retrouve sur le CBOE peut lais­ser pen­ser que les agents éco­no­miques s’at­tendent à ce que le prix du Bit­coin aug­mente – même si rien n’in­dique que ce sera le cas.

On retien­dra que les incer­ti­tudes qui entou­raient le lan­ce­ment de ces contrats à terme semblent désor­mais réduites. Ceux-ci ont com­men­cé à s’é­chan­ger à des prix plus éle­vés que le Bit­coin (dont le cours était alors égal à envi­ron 14 500 dol­lars). Cette appé­tence de Wall Street a sans doute contri­bué à la ten­dance haus­sière à laquelle nous avons pu assis­ter cette nuit :

Hausse du prix du Bitcoin suite à l'arrivée de contats futures

S’il est bien dif­fi­cile de pré­dire la suite, on peut déjà affir­mer que le Bit­coin a réus­si son entrée dans la finance « mains­tream ».

La cryp­to-mon­naie, qui était il y a quelques mois encore sou­vent pré­sen­tée comme une mon­naie sul­fu­reuse et réser­vée aux cri­mi­nels, va désor­mais pou­voir jouir d’une véri­table recon­nais­sance ins­ti­tu­tion­nelle.

C’est une nou­velle ère qui semble s’ou­vrir pour l’ac­tif numé­rique, alors que le CME pro­po­se­ra ses contrats à terme sur le Bit­coin dès dimanche pro­chain, et qu’il sera sui­vi en 2018 par le Nas­daq.

Réfé­rences : Bar­chart, Trust­nodes, CBOE, Cryp­to­watch




[wpcrypto_list]