Bitcoin Produits dérivés financiers

Bitcoin ETF : une commissaire de la SEC estime qu’il faudra peut-être s’armer de patience

Hester Peirce

Depuis le début de l’année, de nom­breux obser­va­teurs militent pour l’arrivée d’un ETF sur le Bit­coin – un pro­duit indi­ciel qui per­met­trait de miser faci­le­ment sur la pre­mière mon­naie numé­rique.

L’arrivée d’un tel ins­tru­ment finan­cier aux États-Unis pour­rait offrir à la fois à des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels et à des épar­gnants la pos­si­bi­li­té de spé­cu­ler sur le BTC de manière sécu­ri­sée et enca­drée.

Mais pour Hes­ter Peirce, une com­mis­saire pro-cryp­to-mon­naies de la Secu­ri­ties and Exchange Com­mis­sion (SEC) – le gen­darme des mar­chés finan­ciers aux Etats-Unis – l’approbation d’un ETF sur le Bit­coin pour­rait prendre un cer­tain temps.

« Ne comptez pas trop dessus »

Au cours d’une confé­rence dédiée aux actifs numé­riques qui s’est récem­ment tenue à Washing­ton, la com­mis­saire a indi­qué qu’elle ten­tait d’amener ses col­lègues à adop­ter une approche plus ouverte vis-à-vis des cryp­to-mon­naies, et qu’elle espé­rait que l’organe de régu­la­tion se décide à approu­ver la mise sur le mar­ché d’un ETF sur le Bit­coin.

Notons que cinq com­mis­saires siègent à la SEC, et qu’une majo­ri­té de leurs voix est néces­saire pour qu’une demande d’ETF puisse être être accep­tée.

Mme Peirce estime qu’une telle déci­sion pour­rait prendre un cer­tain temps. Elle a ain­si appe­lé les inves­tis­seurs à ne pas s’attendre à une appro­ba­tion immi­nente de la part du régu­la­teur :

« Ne comp­tez pas trop des­sus. Je pré­viens les acteurs du mar­ché de ne pas pla­cer toutes leurs attentes dans l’approbation d’un ETF sur le Bit­coin ou sur d’autres cryp­to-mon­naies. Vous savez tous que je fais de mon mieux pour ten­ter de convaincre mes col­lègues d’adopter une approche plus ouverte vis-à-vis des actifs numé­riques ».

Selon la com­mis­saire, il pour­rait fal­loir attendre plu­sieurs années avant d’assister à la mise sur le mar­ché d’un ETF sur le Bit­coin. Elle juge cepen­dant que l’institutionnalisation de la cryp­to-sphère est iné­luc­table, et que ce sec­teur devrait vrai­sem­bla­ble­ment se ren­for­cer au fil des années.

Cette semaine, le Nas­daq – le deuxième plus grand mar­ché d’actions au monde – et Fide­li­ty – le qua­trième ges­tion­naire d’actifs – ont mené un tour de table de 27,5 mil­lions de dol­lars pour accom­pa­gner la crois­sance d’ErisX, une pla­te­forme d’échange de mon­naies numé­riques. Une ini­tia­tive qui illustre la pro­fes­sion­na­li­sa­tion de l’écosystème, ini­tiée par de grands acteurs de la sphère tra­di­tion­nelle.

La SEC va-t-elle céder ?

Siege Securities and Exchange commissionEn juillet, la SEC avait offi­ciel­le­ment reje­té la demande d’ETF sur le Bit­coin des frères Wink­le­voss. Le régu­la­teur avait moti­vé son refus en indi­quant que le BTC n’apportait pas, selon lui, de cer­ti­tudes per­met­tant de s’assurer que les inves­tis­seurs soient à l’abri de poten­tielles mani­pu­la­tions. Il esti­mait par ailleurs que cette demande ne s’appuyait pas sur des outils adé­quats pour pré­ve­nir le blan­chi­ment d’argent et la fraude.

Le mois sui­vant, le gen­darme de la bourse amé­ri­caine avait reje­té 9 autres demandes d’ETFs sur le Bit­coin. Ces pro­duits finan­ciers comp­taient s’appuyer sur les cours des contrats à terme du Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange (CME) et du Chi­ca­go Board Options Exchange (CBOE) pour déter­mi­ner le prix du BTC sur lequel ils se base­raient.

Plus récem­ment, une demande for­mu­lée par le géant VanEck a sus­ci­té l’enthousiasme de nom­breux obser­va­teurs de la cryp­to-sphère. D’autant que la socié­té, qui reven­dique plu­sieurs dizaines d’années d’expérience dans le sec­teur de la finance tra­di­tion­nelle, compte adop­ter une approche dif­fé­rente. VanEck sou­hai­te­rait s’appuyer sur des mar­chés de gré à gré pour déter­mi­ner les prix des cryp­to-mon­naies aux­quels seront ados­sés son pro­duit.

Et les volumes trai­tés par ces mar­chés pour­raient s’avérer être signi­fi­ca­ti­ve­ment plus impor­tants que ceux qui tran­sitent par les pla­te­formes de cryp­to-tra­ding tra­di­tion­nelles, comme l’ont indi­qué plu­sieurs études. La SEC pour­rait ain­si poten­tiel­le­ment revoir sa posi­tion en approu­vant dès l’année pro­chaine l’arrivée d’un « cryp­to-ETF ».

Réfé­rence : CCN

Bit­coin ETF : une com­mis­saire de la SEC estime qu’il fau­dra peut-être s’armer de patience
5 (100%) 1 vote

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743