Bitcoin Produits dérivés financiers

Le plus grand Hedge Fund côté en bourse pourrait lancer un contrat à terme sur le Bitcoin

Options et futures

Les contrats à terme sur le Bit­coin font beau­coup par­ler d’eux, alors que le CME Group devrait lan­cer le sien dans le cou­rant de la deuxième semaine du mois de Décembre. Leur arri­vée va per­mettre à des inves­tis­seurs de spé­cu­ler sur le prix du Bit­coin, sans avoir à déte­nir de cryp­to-mon­naie.

Selon les décla­ra­tions de son CEO, Man Group, une entre­prise bri­tan­nique d’in­ves­tis­se­ments alter­na­tifs diver­si­fiés, pour­rait bien­tôt inté­grer un contrat à terme sur le Bit­coin. L’homme a ain­si fait part de son désir d’i­mi­ter ses homo­logues trans­at­lan­tiques de CME Group.

Des futures pour tous

Man GroupMan Group, le plus grand fonds d’in­ves­tis­se­ment côté en bourse au monde, est un véri­table mas­to­donte de la finance. La socié­té, qui emploie 1 250 per­sonnes dans ses bureaux lon­do­niens, a décla­ré un chiffre d’af­faires de 827 mil­lions de dol­lars en 2016. L’ar­ri­vée d’un tel acteur pour­rait avoir une influence non négli­geable sur l’a­ve­nir du BIt­coin.

Luke Ellis, CEO de Man Group, a décla­ré dans un entre­tien accor­dé à Reu­teurs ce mar­di :

« Sur un plan concep­tuel, les mon­naies numé­riques consti­tuent un sujet inté­res­sant. Cela ne fait pas par­tie, aujourd’­hui, de notre uni­vers d’in­ves­tis­se­ment – mais cela se pour­rait. Et ça le pour­rait bien si l’on assiste effec­ti­ve­ment à l’ar­ri­ver d’un contrat à terme sur le Bit­coin chez CME Group. »

S’il est désor­mais qua­si­ment cer­tain que CME Group va pro­po­ser des Bit­coin futures (l’in­for­ma­tion a été confir­mée hier par son CEO, qui a pré­ci­sé que le contrat devrait être intro­duit au cours de la deuxième semaine du mois de décembre), M. Ellis est peut être pas­sé à côté de cette nou­velle.

On peut tou­te­fois pen­ser que Man Group pour­rait annon­cer, dans les mois à venir, l’ar­ri­vée d’un contrat à terme sur le Bit­coin dans le fonds d’in­ves­tis­se­ment.

Les yeux rivés sur le Bitcoin

Luke EllisLe bit­coin a énor­mé­ment fait par­ler de lui ces der­niers temps, que ce soit en Grande-Bre­tagne ou aux États-Unis, où le CEO de Gold­man Sachs Lloyd Blank­fein a affir­mé que sa socié­té pour­rait, à terme, créer une divi­sion dédiée au tra­ding de cryp­to-mon­naies, « afin de répondre à l’in­té­rêt crois­sant de [ses] clients. »

Ces contrats pour­raient per­mettre aux tra­ders de spé­cu­ler sur le prix du Bit­coin, sans avoir à s’ins­crire sur une pla­te­forme qu’ils ne connaissent pas, ou à devoir créer un por­te­feuille de cryp­to-mon­naies.

M. Ellis a notam­ment évo­qué les dif­fé­rences entre les cryp­to-mon­naies et les mon­naies natio­nales :

« Il existe une grande dif­fé­rence entre les mon­naies numé­riques et les mon­naies tra­di­tion­nelles… Les mon­naies tra­di­tion­nelles sont sou­te­nues par les gou­ver­ne­ments, qui ont à leur ser­vice des armées et des per­cep­teurs qui peuvent s’as­su­rer que les citoyens suivent bien leurs règles, alors que ce n’est pas le cas des mon­naies numé­riques, » a‑til décla­ré. « Mais cela ne vient pas affai­blir les mon­naies numé­riques pour autant. »

Réfé­rences : News.bitcoin.com

 




[wpcrypto_list]